Une seule direction.

Mon rêve, devenir chanteuse.
Mon but, impressionner mes idoles.
Attention One Direction, Lacey Jones débarque.

*L'entré officielle de One Direction est un peu longue, mais quand ils entreront, j'espère vous combler

3Likes
6Comments
650Views
AA

7. 7 : S'Amuser

[[All of Me de John Legend, je partage avec vous la chanson, elle m'a beaucoup inspirée ! <3 Ha oui et merci Roméo pour m'avoir inspirée la suite indirectement. ~A]]

Il me tire par la main, jusqu'à l'extérieur après avoir pris quelques photo seul, puis ensemble et avec Olivia et Anjel. Il porte toujours ses lunettes. À l'extérieur, il reprend son sérieux en voyant les paparazzis et lâche ma main pour me tendre le bras alors que j'y glisse la main en souriant.

Nous marchons jusqu'à la limousine et Harry lève sa couronne en marchant, comme un homme le ferais avec son chapeau pour saluer quelqu'un. Il ouvre la portière et je m'y assoie après quoi il la referme.

Franchement, je ne sais pas trop où nous allons aller.

L'autre portière s'ouvre et il entre dans la limousine pour s'assoir près de moi et elle se referme. Harry retire la couronne et la dépose sur un siège devant nous et je fais de même. En le regardant, je m'approche et lui retire ses lunettes en riant doucement.

-Quoi ?

-Je t'aime bien sans.

Il rit à mon commentaire et grimace.

Mon regard est plongé dans le sien.

Et je sens, que si nous étions dans un film, nous nous embrasserions.

Il finit par passer un bras autour de moi pour me rapprocher de lui et approche son visage encore plus près du miens, un peu penché sur le côté. Ses lèvres sont parfaitement alignées aux miennes.

-À quoi penses-tu ? Me demande t'il doucement.

Je ne sais pas quoi répondre. Je ne veux pas lui dire que je pense à un baiser, mais … il est si près, je ne peux pas lui mentir. Je n'y arrive pas.

-Un baiser.

-Juste sa ? Me demande t'il sur le même ton.

J'observe ses yeux tout à coup. "Juste sa ?" Qu'es que sa signifie ? Que ce n'est rien ?…

En aillant cette pensée, je sourit légèrement et ne peux résister à la tentation.

-Si tu me propose plus, je ne dirai pas non.

Il sourit à son tour et approche ses lèvres alors que je ferme les yeux en sentant la douceur de ses lèvres sur les miennes.

S'est d'une douceur… J'ai une drôle de sensation dans l'estomac. Comme des papillons.

Nous nous embrassons.

Il décolle doucement ses lèvres et je l'entend marmonner.

-J'ai attendu pour faire sa.

-Harry…

Il approche de nouveau ses lèvres des miennes et passe ses bras autour de moi. J'ai une main dans ses cheveux, dans ses douces boucles brunes. Il ne m'embrasse pas, il reste à mes serrer contre lui, le front contre le mien alors que je laisse glisser mes doigts dans ses cheveux.

Je me sens bien. Je suis avec lui et nous sommes tout les deux tenté de s'embrasser. Mais tout les deux nous retenons aussi.

Je l'entend finalement marmonner.

-Ne dis pas non…

Je n'ai pas le temps de lui demander pourquoi il me dis sa, il appuis ses lèvres à nouveau contre les miennes et je ne le repousse pas. J'aime ses baisers. J'en frissonne de tout mon corps et ma main libre qui jusqu'ici était appuyée contre le siège de cuir se dépose sur le dos d'Harry. Je finis par le repousser doucement en laissant échapper un léger rire amusée par la situation.

J'appuie ma tête sur son épaule et enfouis mon visage dans son cou. Il sent bon.

-Tu me ramène chez moi ?

-Non.

Je me redresse immédiatement pour le regarder.

-S'est à dire ?

-Smith a demandé tout les acteurs du film dans une réunion demain pour faire connaissance. Ils ont trouvés tout les acteurs plus rapidement que prévu.

-Donc ?

-Bah je n'habite pas très loin du lieu de rendez-vous.

Je me demande bien comment s'est, la demeure de Harry Styles. Le grand Harry Styles. Je me rend compte que je sourit en le voyant rire.

-Donc je vais chez toi ?…

Il hoche la tête et je ne peux résister à son petit sourire. J'approche mes lèvres des siennes et cette fois, s'est moi qui y dépose un baiser délicatement. En me décollant de lui, je sent mon visage tout chaud et je dévie le regard pour ne pas qu'il me voit rougir.

-Tu es toute rouge. S'est si gênant que sa ?

Je ris amusée par son commentaire et gênée à la fois. Je pose mes mains sur mes joues et il me les prend pour déposer un baiser toujours aussi doux, sur mes lèvres.

J'ai envie de me serrer contre lui. J'ai envie d'être importante pour lui. J'ai tellement rêvée de rencontrer One direction. Et j'y suis. J'ai même été accompagnée de Harry à mon bal.

-S'est bon.

Je l'ai dit sans m'en rendre compte. J'aime ses baiser. S'est doux et j'ai cette drôle de sensation dans le ventre.

Il rit et apporté mes main à sa nuque alors que j'y pose délicatement mes mains. Il dépose les siennes sur ma taille et frotte son nez contre le mien. Sa chatouille. Je ris doucement et ses mains glisse sur mes hanches jusqu'à sur mes cuisse pour en arriver au genou et remonter légèrement ma robe. Mon premier réflexe est de regarder sa main.

-Ne t'inquiète pas.

Il sourit légèrement et je m'accroche à son sourire et je lui fais confiance. Il ne m'a pas retiré ma robe, et je comprend qu'il a remontée le bas de ma robe pour m'assoir sur lui mais la limousine s'immobilise et je relève la tête. Ma maison est devant.

-Vas prendre du linge et dire à ta mère que tu es en vie princesse.

-Reine.

Je rit légèrement et l'embrasse sur la joue.

-T'es un vrais rois. Merci.

Je prend le bas de ma robe et il m'ouvre la portière pour m'aider à descendre.

Il fait noir, il est probablement assez tard. Je regarde la maison puis je regarde Harry.

-Tu veux entrer ?…

-Non s'est bon.

Il me sourit et s'assoit sur le banc. Je me retourne donc et marche jusqu'à la porte d'entrée et tourne la poignée doucement. La porte est déverrouillée. J'entre et monte à ma chambre me changer et du même coup, prendre mes vêtements pour le lendemain. Je redescend et j'entend une voix familière au salon.

Ma voix.

J'entre dans le salon et ma mère est étendue sur le canapé. Endormie avec ma peluche sous les bras. S'est ma dernière prestation à l'émission "du talent à revendre" qui joue en boucle.

Je sourit en me voyant à la télé. J'avance pour la fermer et j'embrasse ma mère sur le front avant de partir rejoindre Harry qui a retiré son veston.

-On y va ?

-Oui !

Je sourit et il se lève pour me laisser entrer première.

Je suis assise près de la fenêtre et je regarde les maisons en face de chez moi. Je sens la main d'Harry se glisser sur mon genoux et je le regarde me sourire légèrement. Je sourit immédiatement.

J'ai l'impression qu'il fait changer le monde autours de moi, qu'il me permet de nouvelle chose qui n'était pas possible.

Je sais que ça ne fait que quelques jours que je le connais, mais j'ai l'impression d'avoir eu le coup de foudre. Comme si je l'avais toujours connu comme il est.

Je m'approche de lui pour appuyer ma tête sur son épaule et il passe un bras autour de moi et appuie sa tête contre la mienne.

Il faudrait que je commence à écrire ce que je ressent, tout sa ferais une superbe chanson.

Nous roulons une bonne demi-heure et la limousine s'immobilise de nouveau. Harry en sort premier et je le suis. Il referme la portière et rejoint le chauffeur pour lui serrer la main.

Je relève le regard vers la demeure. S'est une grande maison. Immense. Dites moi qu'il n'habite pas seul ici ?…

La façade blanche de devant est éclairée de l'intérieur et les quelques grandes fenêtres sont cachée par des rideaux blancs. S'est du luxe, je ne peux pas le nier. Harry a certainement les moyen de se payer tout ça, s'est une vedette après tout.

Il me sourit et me fait signe de le suivre alors qu'il engage son chemin vers la grande porte avec ses clés qu'il sort de ses poches. Il déverrouille et me laisse entrer d'abord.

L'entrée donne directement sur un grand escalier. Un peu comme on voit dans les films, mais en moins château et plus maison. Sur ma gauche, je peux voir un grand salon avec deux canapés et si je m'avance d'un pas, je peux voir l'écran plat accroché au mur jouant les nouvelles de la soirée. Personne ne se trouve au salon, mais je suis fascinée par l'intérieur luxueu. Le plancher est de bois franc et les canapé sont blanc et les murs beige clairs. Je glisse mon regard sur ma droite et quatre personne bondissent vers moi. Mon cœur explose j'en suis sûre et je hurle.

-Du calme ! Du calme !

Harry passe s'est bras autour de moi et je reprend mon souffle en regardant les quatre garçons du groupe. Louis, Liam, Zayn et Niall qui sont mort de rire, j'ai envie de les étrangler au début, mais je finit par me reprendre et je me détend dans les bras d'Harry alors qu'il me sert doucement en riant.

Je ferme les yeux et laisse la chaleur de Harry m'envelopper jusqu'à m'avoir détendue au point de rire légèrement aussi.

-Ma revanche sera froide et épouvantable.

Ils rient de plus bel et se dirigent vers le salon. Harry me lâche doucement et je me retourne face à lui.

-Tu étais dans le coup toi aussi ?

-Non !

Il rit désormais et je le frappe doucement sur l'épaule.

-Je te laisse une dernière chance de dire la vérité ! Tu étais dans le coup, oui ou non ?

-Non. Je te le jure. Dit il amusé.

Je ris à mon tour en regardant son sourire. Il avance de deux pas vers moi et je glisse mes bras comme un automatisme autour de lui alors qu'il fait de même. Je suis bien contre lui, sa chaleur me détend. Je reste ainsi, j'attend qu'il bouge ou qu'il donne un signe qu'il veut se détacher, mais rien alors je reste contre lui.

-Vous faites quoi là ? Vous jouez à la statue ?… s'exclame une voie au salon.

J'éclate de rire. S'est plus fort que moi et Harry se détache en me marmonnant de le suivre. Il se retourne et se dirige à la droite, où il y a une cuisine, des armoires, un réfrigérateur et un îlot pour cuisiner. Il me fait signe de la main d'aller de l'autre côté de la pièce où il y a une grande table sous un grand lustre. Je remarque qu'il a un léger teint rouge.

Je m'avance vers la pièce et y entre calmement. S'est tellement grand. Il y a des cadres photo, de Harry et de sa mère probablement, car il y a un petit garçon et une jeune femme. Je ne vois sont père sur aucune photo, sauf une. S'est un bébé avec un homme et une femme s'embrassant en la tenant. Quand je regarde celle ci, je me rend compte que je suis au fond de la pièce et qu'Harry entre dans la salle à manger.

-Je nous sert un petit quelque chose.

Il me sourit et vient déposer un bol de fruit et un bol de chocolat fondu. Je sens que sa, s'est du romantique et je souris à mon tour avant de m'assoir devant lui. L'éclairage n'est pas tellement fort et s'est parfait. Il tend la main pour prendre une fraise, mais des qu'il la prend, je la lui prend des doigts pour en prendre une bouchée rapidement.

-S'était ma fraise !

-Les dames d'abord.

Nous rions et nous prenons chacun une fraise que nous trempons dans le chocolat pour la manger. Nous discutons calmement de tout et de rien. Je ne lui aie même pas demandée ce que les autres faisaient ici, à vrais dire, je m'en fou complètement.

J'échappe ma fraise dans le chocolat et s'est Harry qui la récupère avant moi avec sa fourchette pour ensuite croquer dedans.

-Celle ci, s'était la mienne !…

-Viens la chercher.

Il me la tend au dessus du bol pour ne pas que le chocolat coule au sol ou sur la table. Je m'approche pour en prendre une bouchée, mais il me la colle sur la bouche et me recouvre de chocolat en riant. Je l'arrête en me reculant et je le regarde vexée mais aussi amusée. Il mange la fraise en riant et je me lève devant lui alors qu'il me suis du regard. J'approche d'un pas et il comprend mon intension. Je m'assoie sur ses genoux et pour ne pas lui laisser le temps de m'en empêcher, je pose mes mains sur son coup doucement et colle mes lèvres sur sa joue gauche puis sur je recommence sur sa joue droite alors qu'il rit au éclat et qu'il me pousse doucement, mais je ne laisse pas faire, je sais qu'il me reste du chocolat autours des lèvres et je lui étampe ma dernière attaque sur le front avant de me relever en riant pour le regarder avec du chocolat partout sur les joues et le front.

-Tes beau comme tout Harry.

Il est mort de rire et se ramène tout les cheveux vers l'arrière. Je regarde autour de moi et cour au salon en mettant ma main pour me cacher les lèvres.

-Où est la salle de bain ?

Ils se retournent tous vers moi et Louis me pointe une porte.

-Juste là.

-Merci.

Je m'y dirige à la course, j'ouvre la porte et entre en la refermant, mais quelqu'un la retiens et entre. Harry s'avance vers moi et pose ses mains sur ma taille en m'arrêtant contre le comptoir pour se frotter les joues contre les miennes et je me débat, mais il est trop fort.

-Non ! Tu n'as pas le droit de te venger d'une vengeance !

Il se décolle enfin en riant et je ramène mes cheveux vers l'arrière à mon tour en sentant mon visage tout salle.

-Je te hais !

-Moi aussi.

Nous rions ensemble comme de vrais enfant.

Je finit par me retourner devant le miroir. J'ai le visage marqué de trace inégale de chocolat. Je me lave les mains et m'attache les cheveux pendant qu'Harry me regarde faire. Il s'avance derrière moi et pose une main sur le comptoir en s'appuyant contre mon dos, son téléphone dans l'autre main.

-Attend…

Je reste immobile à regarder son reflet dans le miroir. Ses yeux sont rivés sur son téléphone et je peux admirer son visage, même si il est barbouillé de chocolat, il est beau. Il relève le regard vers mon reflet et un sourire se dessine sur ses lèvres.

Il avance son IPhone devant nos visages et j'y vois notre image. Je sourit et il sourit aussi. Il prend une photo puis une autre, puis je le regarde en souriant en coin et je regarde de nouveau la caméra de son téléphone. Il tend la langue vers ma joue et la lèche d'un coup. Je grimace et éclate de rire. Je me tourne vers lui et lui fait la même chose. Il se tourne face à moi et je dépose mes lèvres sur les siennes sous son merveilleux regard clair. Il prolonge mon baiser et je le sens sourire. Je décolle mes lèvres et rit légèrement avant de lui prendre son téléphone des mains pour approcher mes lèvres de la caméra et de le fermer ensuite.

Je le dépose plus loin et il passe ses bras autour de moi pour prendre deux petites serviettes. Il m'en donne une et se garde l'autre pour la mouiller et se nettoyer le visage. Je fais comme lui et me rince le visage quand il a finit et se décolle pour sortir de la salle de bain.

Je range ce que j'ai utilisé et appuie mes mains sur les deux coins du comptoir pour me regarder dans le miroir. Je n'arrive toujours pas à croire ce que je vie. S'est tellement agréable que j'ai peur qu'on me détruit ce que j'ai.

-Je te dérange peut être ?

Je tourne la tête pour voir Zayn qui me regarde à moitié à l'extérieur de la salle de bain. Je finis par lui afficher un sourire nerveux et je me redresse pour sortir et lui laisser la place.

-Non évidement que non !

Il me renvoie mon sourire et m'ouvre la porte pour me laisser passer.

-Merci. Me dit il avant d'entrer et de fermer la porte derrière lui.

Je me retrouve au salon et je retourne dans la cuisine pour rejoindre Harry qui place un bol dans le lave vaisselle. Je prend le bol de fraise et le place pour lui dans le réfrigérateur.

-Je vais te montrer où tu dormiras, tu viens ?

-Vouvoyez moi mon rois.

Je lui fais un clin d'œil en riant et il m'accompagne. Il referme le lave vaisselle et se retourne pour monter le grand escalier. Je suis prise d'un bâillement avant de le suivre et de prendre mon sac au passage. Je souhaite un 'bonne nuit' aux autres et le suis.

Nous arrivons à un étage assez beau. Il y a une porte à quelques mètres devant l'escalier. Puis à quelques mètres aux côtés des rambarde, deux portes de chaque côtés. Et de l'autre côté de l'escalier, il y a une autre porte.

-Ce sont toutes des chambres.

Je me retourne et vois Harry tenant la porte devant l'escalier ouverte et me regardant. Je lui souris et m'approche à l'intérieur avec lui. S'est une belle chambre, avec quatre belle fenêtre avec des rideaux rouges vin et une lumière douce entre chaque. Les rideaux sont fermé et l'éclairage assez bas. Il y a une télévision plasma contre le mur devant le grand, voir immense, lit. Au fond de la chambre à la gauche, il y a une porte. Au fond à droite, il y a deux portes comme pour un placard.

-S'est ici que je vais dormir ?…

-Oui.

Il referme la porte et me montre la porte de gauche.

-Salle de bain, (il me montre ensuite la porte de droite.) placard de linge.

Il me fait un clin d'œil et me prend mon sac pour aller me le déposer contre un meuble et se laisser tomber sur le lit sur le dos en soupirant. Je ris légèrement en le voyant faire et m'approche pour aller prendre mon pyjama dans mon sac avant d'aller à la salle de bain me changer.

À mon retour, il est toujours étendu, un chandail à manche courte et en boxer, les bras derrière la tête à regarder la télévision. J'avoue être un peu mal à l'aise à le voir en boxer. Même beaucoup.

Il tourne la tête vers moi et me sourit légèrement.

-Sa ne te dérange pas trop si …?

-Ho he non !… en fait sa me met un peu mal à l'aise tu vois…

Je m'approche et m'assois sur l'autre côté du lit pour regarder la télé alors qu'il se lève pour aller ouvrir le placard.

-Je suis désolé.

Son placard est immense. Il y entre et en ressort une minute après avec un jogging gris foncé. Il me sourit et je lui rend son sourire. Il ferme le placard et reviens vers le lit.

-S'est ta chambre ?…

-Oui.

-Alors tu dormiras où …?

-Ici.

Il est maintenant à un pas du lit et il y monte avant de s'approcher de mon visage sans me laisser le temps de répondre. Il m'embrasse et s'appui contre moi pour que je me retrouve alors étendue sous lui. J'aime ses baisers, mais je me met à rire en étendant l'émission qui joue à la télévision. Je le repousse légèrement pour pouvoir rire.

-Qu'es qu'il y a ?

-Ce film. Il est à pleurer de rire.

-Ha…

Il s'approche à nouveau pour m'embrasser et mais se décolle doucement en voyant que je ris déjà trop. Il se redresse et pose les mains sur ses cuisses en me regardant pour ensuite soupirer. Je le regarde en riant et je ne comprend pas pourquoi, je me met à rire encore plus en voyant son petit aire supérieur exaspéré. Je plus les bras sur mon ventre et me recroqueville. Je l'entend m'accompagner après quelques secondes et je le vois s'étendre pour regarder la télévision.

Je me calme après quelques minutes et une fois que je réussie à cesser de rire, il me demande la seule question qui peut me faire rire d'avantage.

-Tu as finit de rire ?

-Oui… (sans vouloir, je me remet à rire) non !

Il se met à rire avec moi cette fois. Il plaque sa main contre mes lèvres et s'approche de moi.

-Okey, calme toi … calme toi …

Je réussie à me calmer peu à peu et il retire sa main. Il se replace comme il était pour regarder la télévision.

Franchement, je crois qu'il pensait à une soirée d'échange de bave à n'en plus finir… malheureusement, je ne la lui accorderai pas le premier soir.

Je m'approche de lui pour appuyer ma tête sur sa poitrine et ma main sur son ventre. Je peux entendre son cœur battre et je ferme les yeux pour écouter son rythme. Immédiatement, je sens les bras de Harry me recouvrir et le son autour de moins s'évanouir alors que je tombe rapidement dans les bras de Morphée.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...