40 petites histoire avant d'aller dormir

Ceci n'est pas vraiment un résumer. C'est pour vous prévenir que chaque chapitre vas être une histoire différente sur différente thème. Comme le dit le titre, je vais faire 40 histoires ou 40 chapitres si vous préférez. J'accepte les propositions de thème. Si vous en avez écrivez les dans les commentaires et je vais me faire un plaisir d'écrire une mini histoire avec votre thème.


Désoler je sais qu'au début ça devait être 50, mais je n'arrive pas à publier plus.

1Likes
0Comments
6899Views
AA

34. Surprise pas très rose

Surprise pas très rose

Je jouais dans ma chambre quand j'entendis mes parents se chicaner en bas. Je descendis sur le pointe des pieds

-Sort ça de chez nous ! Je veux pas que ton fils le vois et fasse comme toi !

-C'est pas une honte de faire ça !

-Pas une honte ? Oui tu devrait

-Je remporte beaucoup d'argent avec ça !

-Peu-être Mais c'est pas normale !

Mon père parti en fermant la porte de l'entre le plus fort possible. Ma mère, elle monta dans sa chambre. Je descendis et me plaça devant une porte.

En arrière de cette porte se trouvait la raison pourquoi papa et maman se chicane presque chaque jour. J'en ai parler avec de amis. Certain m'on dit que peut être mon père était un vendeur de drogue ou il fessait parti de la mafia. En fait, personne le savais vraiment. Maman n'en parlait jamais. Elle disait qu'elle avait trop honte pour ça. Papa lui ne voulais pas pour pas que je devienne comme lui.

Je pris mes pinces et força la serrure. Aujourd'hui j'allai braise se mystère pas question que je passe encore une autre journée dans l'ignorance. J'ouvra la porte. Tout était noir.

J'entra dans la pièce. Je cherchais l'interrupteur, mais à la place je toucha à quelque chose de rond comme un crâne humain. Je fis le saut et fonçai dans la porte qui de ferma. J'essayai de l'ouvrir, mais elle ne voulait pas.

Je me mis à marcher avec la pièce. Elle me sentait pas bon. Je ne pourrais pas dire se que ça sentait, mais j'avais le goût de vomir mon déjeuner.

Ma mains touche quelque chose de métallique je fis le saut. Je remis ma main. C'était froid. Je pense que c'est de chaîne. Je sentis un frison me parcourir le corps.

Je continuai de marche même si je voulais arrêter et me mettre en boule. Quelque chose frôla ma tête. Je stoppais sur le champs. Je leva tranquillement la main pour prendre l'objet. Je tira dessus et une lumière aveuglant apparu. Mes yeux se sont vite habituer. J'arrivais pas à croire se que je voyait. À ce moment je regrettai d'avoir allumé la lumière ou même d'avoir entrer dans la pièce. L'image de mon père venait d'être sali à tout jamais.

Il avait des têtes partout. Elles avait pas de corps, il y avait aussi des corps pas de tête.

Il y avait aussi du rose, du rose partout. Des robes, des jupes à paillette. Des vernis, du parfum, des perruques.

J'arrivais pas à croire que mon père était un travestie. Lui qui était l'homme le plus viril que je connaissais. Son image à tout jamais gâche par cette découverte.

Après mon père a lâché ma mère pour aller vivre avec un autre homme. Ma mère s'est remariée avec un jeune homme qui avait 20 ans de moins qu'elle. Je peux dire que ça a changer ma famille de tout au tout.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...