Dans un monde imaginaire

Comment réagiriez vous si vos personnages de manga serait devant vous? C'est ce qui arrive à Émilie qui ne sais pas du tout quoi faire de cela.

2Likes
0Comments
1506Views
AA

7. premiere journée de travaille

En me réveillant, la panique s'empara de moi quand je vis l'heure qu'il était, 9:45. L'école est déjà commencé depuis presque une heure. Pourquoi mes parents ne m'ont pas réveillé? Je descend en bas en trombe et je tombe sur mes parents encore en robe de chambre en train de faire leur activité matinale habituel. En me voyant arrivé si vite, ma tante a fait un saut.

Charlie: Ça va Émilie? Pourquoi t'es toute stressé d'un coup? Tes amis vont arriver dans pas long tu as en masse de temps de finir de te préparer.

Moi: Mais l'école est déjà commencé depuis longtemps. Ils devraient être arrivé depuis longtemps.

Mon père: Il n'y a pas d'école aujourd'hui ma puce. On est samedi, tu as oublié? On t'a laissé dormir longtemps aujourd'hui car ce midi tu dois allé travailler.

Bien sûr! Pourquoi j'y ai pas pensé tout de suite. Il me semblait aussi que c'était trop calme pour être une journée de semaine. J'avais complètement oublié. Ça doit être tout ce qui m'arrive ces dernier temps qui me font oublier des choses aussi importante. Aussi, aujourd'hui c'est mon premier jour de travaille. Ma mère m'a tellement chialer pour que je me trouve un petit boulot pour pouvoir passer mon permit de conduite. Et bien sûr, le seul endroit que je voulais travaillé c'était à la librairie du coin. Mais c'était avant que à chaque fois que je touche un manga un personnage apparaisse devant mes yeux. Je me demande comment ça va se passer si quelqu'un veut acheter des manga. Je vais devoir prendre toutes les précautions possibles. En attendant je vais finir de me préparer et aller m'occuper un peu de Natsu qui doit s'ennuyer à mort dans mon placard. Je remonte dans ma chambre et à ce moment précis j'entends la sonnette de l'entré résonner dans toute la maison.

Moi: Si c'est Rin et Yukio dites leur que je vais venir les voir quand je vais avoir fini!

Ma mère: C'est compris!

Je rentre dans ma chambre et vais voir dans mon placard. J'y trouve un Natsu encore tout endormi. Tant mieux, je peux me changer dans ma chambre sans avoir peur de me faire observer. Aujourd'hui il va falloir que Natsu reste dans ma chambre parce que je ne veux pas que personne le voit. Une fois fini de m'habiller, je réveille le dragon slayer en le secouant.

Moi: Aller debout c'est l'heure de se lever. Je doit te dire ce que tu peux faire et les choses que tu ne peux pas.

Natsu: Mmm.... C'est déjà le matin? Ah ok. C'est quoi tes ordres que t'as à me donner pour pas que ta maison passe au feu?

Moi: Ben c'est assez simple, pas le droit de sortir de ma chambre si quelqu'un y entre tu vas te cacher là-dedans et surtout n'utilise pas ton pouvoir dans ma maison. J'aimerais que quand je vais revenir du travail encore avoir une maison.

Natsu: Ok si c'est juste ça est-ce que je peux retourner dormir car je sais pas mais dans ce monde ci je me sens deux fois plus fatigué que d'habitude. J'ai faim aussi...

Oups. Un truc que j'avais pas penser il faut que je nourrisse Natsu sans que mes parents se rendent compte que la nourriture disparaît par magie. Bon maintenant, il faut que j'aille voir les jumeaux et apporter de la nourriture pour Natsu. Quand je descendit en bas les garçons m'attendaient. Je pris quelque barre tendre énergétique sans que mes parents s'en rende compte et je les conduisis dans ma chambre. En entrant, Natsu était couché sur mon lit en train de se flatter le ventre qui faisait d'énorme gargouillis. Je ne sais pas si ce que j'ai pris est correct mais c'est la seule chose que j'ai pour lui.

Moi: Tiens, je t'ai apporté ça pour que tu puisse manger.

Je lui tendis les barres tendres qu'il goba en un temps record.

Natsu: T'en as pas plus?

Moi: Euh... C'était sensé te durer une journée complète. Mais là je peux pas t'en redonner car je dois y aller je reviens ce soir. Vers 17 heure environ.

Natsu: Ok, quand tu vas revenir est-ce que je pourrais avoir un énorme steak bien juteux?

Moi: On va voir ça.

Yukio: Au fait c'est où ton travaille?

Rin: Je crois qu'elle va travailler à une librairie, mais je suis pas sûr.

Moi: Oui c'est ça je travaille à la librairie du coin.

Yukio: Dans ce cas on y va tout de suite?

Moi: Oui on y va. Bye Natsu!

Natsu: Bye Émilie.

***

Une fois arrivé là-bas, ma nouvelle patronne m'expliqua ce que je devais faire. Je devait simplement faire la caisse et quand il y aurait moins de clients je devait aller placer es deux boîtes de livre qui viennent d'arriver sur les étagères. Les garçons eux, ils se promenaient un peu partout en feuilletant des livres et parfois ils venaient me voir pour me tenir compagnie. Tout allait très bien, j'aime assez ça et il n'y a encore eue personne avec des manga donc je suis correct. Il me restait environ 10 minutes de travaille encore à faire quand le beau Mathis arriva. C'est le mec le plus beau de l'école. En tout cas selon moi, mais je sais que je ne suis pas la seule à penser ça. C'est le genre de mec qui est toujours gentil avec tout le monde et qui est doué aussi bien en math qu'en sport. Le genre trop parfais. Il me salua et parti vers la rangé des BD. Tiens une chose que je ne savais pas il aime les bandes dessiné. Je l'observe avec aucune subtilité et bien sûr Rin l'a remarqué. Il se penche vers moi pour me parler.

Rin: C'est qui ce mec là-bas que tu regarde avec les yeux dans la graisse de beans?

Moi: C'est personne.

Rin: T'es sûre? Je pense plus que tu le trouve de ton goût n'est-ce pas?

Moi: Pas du tout! En fait peut-être un peu... Ok oui je l'avoue je le trouve de mon goût.

Rin: Qu'est-ce que tu aimes chez lui?

Je rougis à ça questions parce que c'est la première fois qu'on me le demande et aussi son visage était celui d'un gros pervers.

Moi: Ben il est beau et gentil qu'est-ce que tu veux que je dise de plus.

Rin: Ahahah ok. J'aime te mettre mal à l'aise.

Je donnai une petite tape sur la tête de Rin pendant que celui ci riait de moi ouvertement. Pendant ce temps le beau Mathis était revenu avec trois livre dans ses mains. Je ne m'alarmai pas tout de suite mais quand il déposa les livres devant moi je remarquai que c'était des manga. Pourquoi la vie est si cruelle? Il avait choisi un manga que je connaissait très bien. C'était Full Metal Alchemist. Je n'ai pas pu m'empêcher de lui parler déjà qu'il avait commencé une conversation avec Rin.

Mathis: C'est toi le nouveau hein? Je te souhaite la bienvenue dans le coin Surement un peu en retard, j'espère que ça ne te dérange pas.

Rin: Non pas du tout. Je suis content d'être ici. Au fait mon nom est Rin et toi?

Mathis: Moi c'est Mathis. Enchanté.

Ils se serrèrent la main de façon amicale. Je suis contente que Rin s'intègre très bien ici.

Moi: C'est une très bonne série FMA. Je ne savais pas que tu connaissait ça.

Mathis: Oui je sais c'est surprenant, mais c'est un ami qui m'a conseiller de commencer à lire des manga. Il dit que c'est merveilleux.

Moi: Il a raison de dire ça ton ami. C'est vraiment merveilleux. Et surtout FMA, je l'ai lu au complet et ce que j'ai préféré c'est la fin quand... Ah oui. Oups je vais pas te dire la fin alors que tu n'as pas encore fini.

Mathis: Ouais c'est mieux je tu ne me dis pas la fin tout de suite.

Bon maintenant, le problème est de trouver un moyen de scanner les livres et les lui redonner sans les toucher. Je pris le scanneur et le passa au-dessus des livres. Bon une chose de fait.

Moi: Ça va faire 34,25$ s'il te plait.

Mathis: Tiens.

Il me tendit l'argent que je pris et plaça dans la caisse.

Moi: Est-ce que tu veux un sac?

Mathis: Oui je voudrais bien.

Moi: Ok.

Je pris un sac et essaya de faire glisser les livres à l'intérieure sans les touché mais bien sûr ça n'a pas marcher. J'ai donné un coup dans les côtes de Rin pour qu'il vienne m'aider, mais il ne réagis pas tout de suite. Il continuait de parler avec Mathis encore. Je ne pouvais pas prendre les livres directement sinon je savais qu'un perso allait en sortir. Je pris alors une paire de gant et pris les livres avec. Je réussi à les mettre dans le sac, mais un des gants tomba dans le sac. En voulant le reprendre j'ai accidentellement effleuré le coin du manga. Une grande lumière blanche en sorti et Edward apparu à côté de moi. Je regardai les deux garçons à côté de moi qui ne semblait pas avoir rien remarqué. Je fais plonger Edward sous le comptoir et tendit le sac a Mathis avec un sourire forcé.

Moi: Tiens, passe une bonne journée.

Mathis: Vous aussi. Et c'était quoi la lumière qu'il y a eu tantôt?

Rin me regarda avec des gros yeux et pris la parole à ma place.

Rin: Ah ce n'était rien je n'ai rien vu moi. Tu as dû avoir une illusion.

Mathis: Oui ça doit être ça.

Il parti en nous saluant. Dès qu'il eu traversé la porte Yukio vint nous voir en courant et je sorti Edward d'en dessous du comptoir.

Edward: Non mais ça va pas la tête de me mettre sous ça. Je sais que je suis petit mais pas tant que ça. Et aussi je peux savoir où est e que je suis?

Moi: Désolé mais c'était la seule chose à faire. Et tu es dans mon monde. Tu viens de sortir du manga.

Yukio: Mais comment c'est arrivé tout ça?!

Rin: Il va falloir que tu arrête de faire ça. Tu aurais pu me le dire de mettre les livres dans le sac. Ça m'aurait pas dérangé.

Moi: Mais j'ai essayé de te dire signe pour que tu le fasse.

Edward: Attend je comprend plus rien moi.

MERDE!!!! Pourquoi je suis comme ça tout simplement à cause d'un vœu stupide. Je veux revenir comme avant moi.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...