Dans un monde imaginaire

Comment réagiriez vous si vos personnages de manga serait devant vous? C'est ce qui arrive à Émilie qui ne sais pas du tout quoi faire de cela.

4Likes
0Comments
3816Views
AA

20. la lettre

Moi: Je ne sais pas pourquoi, mais je fais de plus en plus de cauchemar de se genre.

Justine: C'est peut-être parce que tu as trop peur que ce soit vrai qu'il revienne et te fasse encore du mal. En tout cas tu peux être sûre que s'il revient tu ne seras pas seule cette fois-ci.

Elle me sourit et me prend dans ses bras. On était au petit parc toute notre gang et on parlait assis parmi les modules et les jouets d'enfant qui on resté là avec le temps. On vient souvent à cet endroit, mais on découvre de nouvelles choses à toute nos visite. Par exemple, un jour nous avons trouvé une vieille couverture et une boîte de condom à moitié vide. On a ris pendant je ne sais pas combien de temps à imaginer les personnes qui venaient ici pour faire l'amour. Une chance qu'on ne les a pas vu, ils étaient parti avant qu'on arrive. Sinon ça aurait été super malaise pour tout le monde.

Rin: Vous venez les filles on va jouer une petite parti de soccer.

Il nous regardait avec un sourire qui disait clairement qu'on allait se faire battre à pleine couture. On s'est quand même levé et on a rejoins les garçons. On a fais une partie, puis deux et trois. Pour que finalement les garçons gagnent quand même. À un moment, Edward a arrêté de jouer et s'est mis à regarder la forêt qui nous entourait. Il s'est retourner et nous a regardé.

Edward: Et si on allait faire une petite promenade dans les bois aujourd'hui? J'ai le goût d'aller explorer un peu.

Justine: T'es sûr que c'est une bonne idée? Je voudrais pas qu'on se perde.

Edward: On se perdra pas mon amour je te le promet.

Justine rougit et dit un petit ok. Rin et moi n'avions plus trop le choix de les suivre. On s'est mis à marcher en direction de la forêt. Je ne sais pas pourquoi mais j'avais un mauvais pressentiment que quelque n'irait pas bien, mais je n'osais pas le dire à mes amis. Nous sommes partis dans les bois pour je ne savais combien de temps. Nous avons marcher quelque temps avant que je me rende compte que ma mère voulait que je revienne pour 17h et il était déjà 15h avancé. J'ai alors dit à mes amis que je devais retourner chez moi, mais qu'ils pouvaient continuer la marche s'ils le voulaient.

Rin: Tu es sûre que c'est important?

Moi: Oui il faut absolument que je retourne chez moi.

Rin: D'accord. Dans ce cas fais attention à ne pas te perdre sur le chemin du retour.

Moi: Oui mon amour.

Nous nous sommes embrassé et je suis retourné en dehors de la forêt et je me suis dirigé vers ma maison. Arrivant là bas, j'ai dis bonjour à ma mère, à mon frère et à ma sœur avant de monter dans ma chambre en courant presque. Je fermai la porte et m'adossa sur le mur. Je me pris la tête entre les mains désespéré. Les rêves revenaient de plus en plus souvent ces temps ci et aussi, ma grand-mère m'avait toujours dis que j'avais un don pour la voyance. Elle m'avait enseigné quelque truc de voyance avant de mourir et d'apporter le reste de ses connaissances dans sa tombe. Elle m'avait dit que les rêves sont souvent prémonitoire et qu'il faut y prendre une très grande attention quand il s'agit de quelque chair de tragique qui se prépare. J'espère juste que ce n'est pas ça qui va se passer. Je ferme les yeux et me relève. Je ne devrais pas paniquer accusé de cela.

Ma mère: ÉMILIE! Tu as reçu un colis.

Je sursautai et descendis en bas pour voir ce que j'avais reçu.

En arrivant dans la cuisine ma mère me tendit une boîte avec mon nom marqué dessus. Je reconnue l'écriture et mon cœur fit un bond dans ma poitrine. Je pris la boîte et montai dans ma chambre au pas de course. J'entendis ma mère me demander pourquoi je courais si vite. Je lui ai répondu qu'elle n'avait pas besoin de s'inquiéter et que tout allait bien c'est juste que je voulais ouvrir la boîte dans ma chambre. Je m'assis sur mon lit et déposa la boîte devant moi. Je respirai profondément et ouvrir le paquet, mes mains en tremblaient tellement j'étais curieuse de savoir pourquoi il m'avait envoyé un colis de l'autre bout du monde presque. Quand je soulevai le couvercle, je vis d'abord une lettre sur le dessus je la pris et l'ouvrir pour la lire.

"Salut Émilie,

Je sais que je n'ai pas fais cela comme il faut, que j'aurais dû rester avec toi pour te protéger et tout mais j'ai rien fais de ça. À l'heure qu'il est je dois sûrement être reparti en France. Je t'ai écris ça avant de partir. Tu dois tellement me détester comme c'est là. En tout cas, ça fait tellement bizarre d'écrire une lettre. On faisait ça au primaire, mais là on est plus du genre texto et mail. Mais j'avais le goût de t'écrire comme ça sinon je trouve que ça fait moins personnel, moins travailler. Bon, je dois arrêter de m'égarer. Voilà la vrai raison pourquoi je t'ai écris. Depuis que j'ai découvert que tu avais un genre de super pouvoir qui fait qu'à chaque fois que tu touche un manga ou un truc du genre, la personne sort du truc. Je trouve ça vraiment spécial et j'ai disons vraiment paniquer la première fois que j'ai vu ça. J'ai aussi vu que tu avais de nouveaux amis, une nouvelle vie presque. Je veux juste m'excuser pour tout ce que j'ai fait ou non et aussi je t'offre ce petit cadeau parce que je trouve qu'il manque de fille dans votre gang alors voici une figurine de Iki dans Noragami. J'espère que vous aller bien vous entendre ensemble. Je te laisse et j'espère que tu vas bien.

Bisou, Gabriel"

Je regardai dans la boîte et il y avait vraiment la figurine. Je la pris mais en faisant attention de ne pas la toucher réellement. Je voulais que ce moment ce fasse devant tout mes amis.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...