Creepy Lau prt.1

  • by
  • Rating:
  • Published: 10 Jul 2016
  • Updated: 18 Nov 2016
  • Status: Complete
La vie de Laura a complètement changé depuis l'arrivé d'un garçon don elle tombe folle amoureuse. Une folie meurtrière s'empare d'elle. Que va-t-il ce passer?

1Likes
0Comments
1633Views
AA

20. le souvenir

Quand Laura ouvrit les yeux, la première chose qu’elle vit fut le plafond de sa chambre d’enfance. Elle se demanda  vraiment comment elle avait atterrie dans cet endroit. Elle se leva quand même pour voir ce qui se passait car tout ce qu’elle se souvenait c’était qu’on lui avait fait boire quelque chose. Laura passa devant le miroir de sa chambre te fit un bond en arrière. Ce n’était pas la elle de 14 ans qu’elle voyait mais la fillette de 6 ans qu’elle avait déjà été. Elle s’observa pendant un moment dans la glace. La jeune fille qui s’y reflétait portait un pyjama complètement rose avec une princesse sur le chandail et elle avait les cheveux en deux petites lulu sur chaque côté de la tête. Après un certain moment, Laura décida de descendre voir comment cela pouvait être possible qu’elle redevienne une petite fille. Dans les escaliers, elle croisa sa mère qui montait les marches, La femme lui donna un bec sur le front avant de partir vers la chambre de son frère pour le réveiller. Laura trouve cela agréable de se faire passer pour une enfant même si son âge mental était beaucoup plus développé.  Quand elle vit son père en train boire son café et de regarder la télé, elle décida de jouer le jeu de la petite fille  gentille. Peu avant midi, sa tante vint les voir. Comme leurs parents devaient aller à une réunion d’affaire importante, Laura et Benjamin durent aller passer le restant de la journée chez leur tante et oncle. Laura se dit que ce serait une très bonne opportunité  de voir comment ça tante était avant qu’elle ne la tue. Dans l’auto pour aller à la maison, ils parlèrent beaucoup et s’amusaient comme des fous. Mais dès qu’ils ont posés le pied sur le terrain, l’ambiance joyeuse disparut pour lasser place à un certain malaise et une peur de ce qui pourrait arriver. Dans la maison, leur oncle était assit sur le divan en train de regarder le football en buvant de la bière. Tante Hélène ne leur lassa même pas le temps d’aller voir leur oncle qu’elle les apportait vers la coure arrière. Ils jouèrent pendant un certain temps puis vint le temps d’aller dîner. En entrant dans la maison, Hélène s’assura que son mari était parti et qu’ils pourraient manger  sans problème. Elle ne le vit pas mais l’appela quand même.

Hélène : Jean tu es là?

La réponse qu’elle reçu fut un ronflement sonore provenant de la chambre à coucher. Elle poussa un soupir de soulagement et fit entrer les enfants. Laura savait qu’elle était mieux de ne faire aucun bruit, mais son grand frère ne semblait pas trop comprendre l’importance de ne pas réveiller l’homme violent qu’était leur oncle.

Ben : Ma tante, est-ce que je peux te chanter la nouvelle chanson que j’ai apprise à l’école?

Hélène : Pas tout de suite mon chéri, attend qu’on soit dehors pour chanter.

Ben : Mais je veux vraiment te la chanter maintenant!

Hélène : Mais si tu chante tu vas réveiller mon oncle Jean et il ne sera pas content. Je suis sûre qu’elle est super belle ta chanson, mais attend un peu.

Ben : Moi je veux chanter maintenant!!!

Ben cria le plus fort qu’il pouvait et après cela, la maison fut plonger dans le silence le plus total. Le ronflement régulier avait cessé.  Hélène se mit alors à paniquer, Laura se leva et alla serrer sa tante dans ses bras. Elle aussi avait un mauvais pressentiment.

Jean : C’est quoi ce boucan? On est dans un zoo ou quoi? Hélène explique moi pourquoi ses enfants là cri comme des animaux. Si ton frère n’est pas capable de les éduquer comme il faut je vais la faire moi.

Hélène : Non ce n’est pas la peine de faire ça je vais tout arranger, ils vont se calmer.

Jean : Mon œil…

Il s’approcha d’Hélène et de Laura et gifla la petite. La fillette fut tellement surprise qu’elle perdit l’équilibre et vit des étoiles pendant quelque temps.

Hélène : Mais pourquoi t’as fait ça!?! Tu vas la blesser pour de vrai si tu continu!

Jean : Elle en avait de besoin et son frère aussi en aurait de besoin.

En entendant cela, Ben se leva de sa chaise et fuis le plus loin de son oncle. Se dernier fit un pas vers le petit qui était totalement effrayé après avoir vu sa sœur se faire frapper par l’homme qui  se tenait devant lui. Hélène ne pouvait absolument pas aider son neveu et sa nièce, elle observait avec impuissance le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Laura fini par se remettre de la claque qu’elle avait eu et se releva. Elle fonça sur jean avec la ferme intention de le frapper en retour, mais elle avait oublié sa grandeur et quand son poing atterrie sur son oncle, celui-ci se retourna et le fit valser un peu plus loin de lui pour pouvoir s’occuper de Ben sans problème. Ce dernier gardait une certaine distance avec l’homme pour ne pas qu’il se fasse attraper et tabasser. Jean se mit à courir vers son neveu qui n’eu pas le temps de faire autre chose que de se cacher sous la table. La violence avait pris le dessus de l’oncle alors il souleva la table et la lança dans un coin de la pièce. Pris de panique Ben se mit à hurler de peur. Laura avait tellement mal qu’elle n’avait même pas la force de se lever pour aller aider son frère. Elle regardait la scène en espérant que tout cela cesse le plus vite possible. Jean pris un des vases à fleur qu’il y avait et Le brisa sur le dos de Benjamin qui essayait de fuir à quatre patte sur le sol. Il tomba sur le ventre, mais se releva aussi vite que possible et rampa sur le sol maintenant couvert de bout de verre tranchant. L’homme enragé n’en avait toujours pas fini avec ce petit morveux qui ne voulait pas mourir facilement. Il souleva Ben qui criait et se débattait du mieux qu’il pouvait pour faire lâcher prise. Cela ne fonctionna malheureusement pas, il fut bientôt dans les airs retenu par le collet de son chandail. Jean allait lui enfoncer le restant de vase qu’il tenait dans les mains dans l’estomac pour l’achever, mais au dernier moment il s’arrêta dans son mouvement et regarda Ben dans les yeux. Quelques secondes plus tard, du sang gicla de sa bouche et il tomba par terre. Ben en fut arrosé et tomba avec son oncle sur le plancher. Il vit sa tante tenant un couteau plein de sang devant elle et une auréole de sang dans le dos de son oncle. Elle l’avait tué de ses propres mains. Laura s’était finalement lever et n’en croyait pas ses yeux. Elle avait vu sa tante qui était une personne qui semblait gentille et attentionné maintenant couverte du sang de son mari. Laura alla la prendre dans ses bras pour la consoler, mais elle se défit de son étreinte et commença à pleurer. Elle lâcha le couteau qui tomba par terre et résonnant et elle tomba elle-même sur ses genoux. Ben et Laura l’observait sans rien dire de peur qu’elle reprenne le couteau et que ce soit eux maintenant qui allait mourir. Hélène fini par se relever et alla prendre le téléphone.

Hélène : Ne bouger pas de là vous, il faut que je dise à la police ce qui vient de se passer et après on va aller à l’hôpital et papa et maman vont être là.

Elle quitta la pièce en laissant les deux enfants seuls avec un cadavre et couvert de sang. Elle essuya les larmes qui lui restaient au coin de l’œil et alla dans sa chambre. Quelques minutes plus tard, une ambulance et deux voitures de police étaient dans la coure. Hélène pris les enfants par le bras et les emmena au policier. En sortant à l’extérieur, Laura vit une sorte de flash blanc aveuglant et elle ferma les yeux. Quand elle les rouvrit, elle était dans la chambre dans l’hôpital qu’elle partageait avec son frère pour une nuit. La jeune femme vit deux visages penchés au-dessus d’elle, ceux de Ben et de Mike qui l’observait avec de gros points d’interrogation. Elle sourit et pris les deux garçons dans ses bras. Elle soupira et dis tout bas.

Laura : Quel affreux souvenir.

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...