Une fille aux yeux different

Une fille qui a pas les yeux de la même couleur vas aider un policier à trouver le tueur d'une famille. Cette fille peux voir les morts et même voir se qui c'est passé.

0Likes
0Comments
375Views
AA

2. La mort d'une famille complète

Kali

-Maman regarde c’est yeux...on dirais un monster

-On dit pas ca...

La mère pris la main de son fis et le fis traverser la route.

« - un..monstre...voilà comment les gens me vois...un œil noir et l’autre blanc... »

Je continus de marché. Les gens me regarde bizarrement comme toujours. Je mis les lunettes de soleil. Je sais que je pourrais mettre des verres de contacte, mais même eux fonctionne pas. Personne sais pourquoi mais dès que je cligne des yeux le couleur du verre de contacte disparaît. Mes yeux me sert pas juste à voir les objet réel de la vie, je vois aussi les objets pas réel pour les gens normal. Je peux voir les fantômes a cause de mon oeil blanc et avec mon oeil noir je peux voir ce qui c’est passé dans le passé.

J’ouvra ma porte quand ma voisine m’appella

-Mlle.Kali

-Ah bonjour Mme.Loïve

-La petite est encore malade.Pourrais-tu venir nous aider ?

-Mais bien sûr

Je suis partie vers la maison de ma voisine. Sa petite fille crachais souvent du sang . Les docteurs avait rien trouver. Une chance ma mère m’avait montrer l’utiliter des plantes, les fantômes autour de moi aussi m’aidais. Je pris les herbe dans mon sac et je fis un mélange et je le donna à la petite. Je decenda voir Mme.Loïve.

-Merci beaucoup Kali...tu sais elle a juste 13 ans et elle est plus malade que moi

-C’est rien...vous savez comme j’aime aider...ca aide beaucoup ma conscience vous savez...

-Mais ma belle tu as rien fait de mal...

-Je sais...mais les regarde des gens sur moi...

Mme.Loïve se leva et enleva mes lunette.

-Je trouve tes yeux très beau.

-Merci...Vous savez la mère de la petite vous remercie de vous occuper autent de sa fille

-Même si c’etais ma belle-fille je l’aimais beaucoup

-Elle le sais et elle vous aime aussi beaucoup

-Tu sais tu devrais ouvrire un salon pour les vielle comme moi qui veux des nouvelles sur les ancêtres

-Les gens sont pas tous comme vous

-Je sais ils sont pas aussi bon en cuisine

En même temps de dire ca, elle alla sortir des fameux gâteaux du four. Mme.Loïve étais très réputée pour ses pâtisseries.

Après avoir manger, j’alla chez moi et je m’installa devant la télé.

« Une famille est retrouver morte chez elle. Aucun témoins étais la » je ferma la télé. La porte sonna au même moment. J’alla reponde, c’etais la police. Je mis mes lunette de soleil

-Oui ?

-Madame.Kali ?

-C’est moi

-Vous connaissez la famille Dal ?

-Oui... C’etais de mes client

-Vous client ?

-Oui

-et qu’elle est votre travaille

Je regarda le policier devant moi.

Il devais pas avoir plus de 25 ans. Il avait des cheveux brun relever en l’aire. C’est yeux étais d'un beau bleu

-Pourquoi voulez vous savoir ca ?

-Ca pourrais aider pour notre enquête

-Je fait le ménage chez eux. Je fais beaucoupe de petit boulot.

-Mais vous avez l’aire d’avoir assez d’argent

-Mes boulot me sert principalement à me changer les idées

-Alors vous connaissais tout les endroit dans la maison ?

-oui

-il aurais tu une pièce cacher ?

-Oui il y a une

-savez vous où elle est ?

-Oui

-pourquoi êtes vous aussi franche Mlle.?

-J’ai dejas eux assez de problème avec la police.

-Pouvez vous nous monter la pièce ?

-Mais bien-sûr

J’embarqua dans l’auto de police

La maison étais remplis de personne. Il prenais des photos de la maison, comme si c’etais une stars de passage dans un petit village.

-Bon...

L’officier s’arreta devant moi

-Où est cette pièces.

Je regarda autour de moi. Les officiers laissa le passage à une famille de 5. 3 enfants et 2 parent. Ils étaient devant la télé. Quelqu'un cogna à la porte, le père alla reponde. Un homme rentra et points son arme sur le père. Il laissa même pas le temps de parler, le père étais dejas à terre remplis de sang sur la poitrine. La mère et les enfant se mis à crier. Puis il tua le reste de la famille et partie sans rien dire.

- Même si je vous montre la pièce sa vas pas vous aider

- Que voulez-vous dire ?

- L’homme est rentré, a tuer la famille et est partie

Il me regarda avec des grands yeux. Un homme vena parler à l’officier

-le tueur n’a rien volé. Selon se qu’on puise dire le tueur est renter et est sortir. Il à toucher à rien

L’offcier me regarda et je lui fis un beau sourire.

-Désoler Mr.l’officier mais je doit aller travailler

Je sorti de la maison et je marcha vers le centre-ville.

-Mlle.Kali attendez

L’offcier étais derrière moi

-Quoi Mr ?

-Comment avez vous deviner ?

-Si je vous le dirais vous me croyez pas. Au revoir

Luca

« Comment elle a su pour le tueur .... Sa voisine je me souvien qu’elle regardais par le fenêtre pandent que je parlais à Kali...Elle doit savoir »

Je pris ma voitur de police et je cogna à la porte de la voisine

-Boniour Mme.

-Bonjour Mr. Que puise pour vous ?

-J’aimerais vous poser des questions

-Sur quoi ?

-Sur votre voisine

-Elle a recommencer ?

-Recommencer quoi ?

-...rien que voulez vous savoir ?

-Elle m’a dit ce qui c’étais passe dans une maison mais elle y étais pas commet elle a fait ?

-Sa....,elle se mis a rire, c’est son dons elle peux voir ce ici c’est passé dans cette maison depuis sa construction .Elle peux aussi voir les esprits ou les fantômes selon comment vous les appeler.

-mmm...d'accord merci Mme.

-Deriens

Elle étais pour ferme la porte. Quand elle dit

-J’espere que vous allez être gentil avec elle vous savez elle a pas eu une enfance joyeuse

Avant que je puisse reponde la porte étais ferme.

Kali

Devant ma maison, il avait un auto de police et l’officer du matin assise devant ma porte.

-Bonjour Mlle.Kali

-Bonjou Mr.L’officier. Pourquoi êtes vous devant ma maison ?

-J’aimerais vous parler

-Si c’est pas rapport de la famille morte j’ai rien à dire

-C’est pas pour ca

Je le regarda. «Il est trop jeune pour savoir ce que j’ai fait...et ils ont dit que le dossier etais ferme »

-Renter.C’est l’heure du souper avez vous faim ?

-Pas vraiment

Son ventre etais pas du même avis car il poussa un cri. Je me mis à rire

-Aller vous assoir a table, je vais faire un souper vite faite.

Je dis une salade et des sandwichs.

-De quoi voulez vous parler ?

-De votre dons! Avez vous vraiment un don ?

-Je peux vous dire que avant que j’arrive vous avez etais voir ma voisine et apres vous avez fait le tour de ma maison pour voir si il aurais pas des caméras cache...je comprend pas vraiment...je peux avoir de l’argent mais pas assez pour me payer des caméras caché ou même des simple caméras.

-Alors vous avez vraiment un don ?

-Oui

-Alors....J'aimerais savoir si vous voudriez aider l'enquête ?

-....Je vais vous aider

-Super demain venez au post de la police on vas vous en parler plus en profondeur.

Il se leva et pris son manteau.Avant d'ouvrir la porte il me dit

-En passant, je m'appelle Luca

Puis il partie.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...