Le Monde des Mangas Tome 2: Les Guerrières du Soleil "Les Sailors"

Plusieurs mois se sont écoulés depuis l'apparition de Sabrina dans le monde de One Piece. Mais au fil des jours, elle réalise que son destin l'oppose à ses objectifs: trouver les enfants et sauver Ace. Comment va-t-elle arriver? Que signifie ses rêves énigmatiques? Va-t-elle avouer ses sentiments à Ace?

1Likes
0Comments
700Views
AA

8. Une nouvelle vie à Amazone Lily!

Alors que toutes les filles montaient sur le dos de la créature, je regardais une dernière fois autour de moi. Tous ces moments que j'ai passés avec eux... C'est grâce à eux que je sois encore en vie... C'est grâce à eux que j'ai la joie de vivre... Mais c'est surtout grâce à eux que j'ai rencontré Ace... Et c'est grâce à tous ça que je suis liée à lui...

Katia: Bon Sailor Mew tu viens oui ou non? On attend que toi je te frais dire!

Sailor Mew: Non...

Sailor Pluton Hm...?

Sailor Uranus: Comment ça "non"?

Serrant mon poing, je les regardai déterminer et leurs dis:

Sailor Mew: Non je ne veux pas partir... Je veux rester ici.

Sailor Uranus: Sailor Mew, tu ne peux plus rester ici, t'as place n'est pas dans leurs équipes.

Sailor Pluton: Certes grâce à eux tu as réussi à connaître "Ace" et tout mais tu ne peux pas car tu mettrais leur vie en danger!

Katia: En plus, maintenant que nous sommes toutes réunies, il faut que trouve une princesse!

Sailor Mew: Une princesse? C'est quoi ce délire encore ?

Sailor Neptune: Attend, attend! Je pensais qu'on devait juste combattre les monstres-humains ?!

Katia:*énervé* Bon stop! On en reparlera plus tard ! Maintenant, vous montez toutes sur mon dos sauf Sailor Uranus qui volera. Compris?

Toutes les Sailors: Compris...

Alors nous exécutions tout l'ordre de Katia. Baissant la tête, je suis montée sur la bête volante et ne dis aucun mot. Durant tout le long du trajet, je ne disais rien alors que toutes les autres Sailors semblaient excités à l'idée d'aller dans une nouvelle île pour trouver la princesse qu'on recherche. Quant à moi, je me sentais mal à l'idée de ne plus revoir l'équipage au chapeau de paille, ni même de revoir Ace... Comment je pourrais le sauver de ça triste destiné ? Il faut que je trouve un moyen au plus vite pour le sauver !

Quelques heures plus tard, nous arrivions sur une île. Elle était petite, mais on voyait une grosse colline qui ressemblait à une tête de serpent. Je ne connais pas cette île, mais je suis d'une chose, nous ne sommes, tout seul, ici... Nous descendions tout du dos de Katia et étant donner qu'il était très tard, nous nous sommes endormies dans cette forêt immense.

Les jours sont passés et les guerrières et moi faisions tout notre possible pour nous améliorer au combat. Mais un jour, alors qu'on combattait un sanglier géant, deux filles nous interrompirent. Toutes avaient une sorte d'arc en forme de serpent et étaient vêtues que de pelage d'animaux. L'une était mince et blonde. L'autre était grosse géante et brune avec deux couettes. Ah, mais je sais qui elles sont ! Et je sais aussi où nous sommes ! Nous sommes sur l'île d'Amazon Lily où L'île des femmes ! Et ces filles sont Margaret et Sweetpea !

Margaret: Qui êtes-vous et que faites-vous ici?!

Sweetpea: Plan Conclusion, pourquoi êtes-vous sur notre île?!

Sabrina: Katia... Pourquoi tu nous as emmenées sur l'île d'Amazone. Lily ?!

Mio: Amazone quoi ?

Aori: Quoi tu veux dire qu'on est sur l'île aux femmes?

Kissa: Oh non moi qui voulais draguer des hommes...

Tohru: Dites pourquoi elles ont des arcs en forme de serpent...?

Katia: Euh ben... Euh...

Margaret: Eh oh on est là!

Sweetpea: Plan conclusion arrêtez de nous ignorer!

Regardant les deux amazones, je m'approchai alors vers elle, les mains plates devant moi pour leur montrer que je ne suis pas dangereuse et leur dis alors :

Sabrina: Nous sommes des guerrières mais nous venons d'une autre île. Et on voudrait vivre dans cette île pour protéger votre souveraine, Boa Hancock.

Katia: Hein mais...?!

Posant la main sur la bouche de la petite boule de poil, je souriais. On n'avait pas le choix de faire ça, ou sinon on serait soit bannie ou exécutée !

Les Amazones descendirent leurs flèches et leurs arcs qui se transformaient en serpents et qui vinrent se blottir autour de l'épaule des deux filles.

Margaret: Bien alors suivez-nous.

Sweetpea: Plan Conclusion, suivez-nous alors.

Elles se mirent dos à nous et partir en direction de leurs tributs. Les Sailors et moi les suivons calmement sans dire un mot. Pendant que nous marchions, je sentis quelques regards noirs qui étaient sur moi. Mais je n'y prêtai pas attention. De toute façon, on n'avait pas le choix si nous voulions rester sur cette île !

Quelques minutes plus tard, nous arrivions enfin à destination. Je regardais autour de moi et je remarquais avec surprise que toutes les femmes, c'étaient regroupés autour de nous. Toutes nous regardaient comme si nous étions des monstres. Ben quoi, ça fait quoi qu'on est des attributs félines ? Elles étaient jalouses ou quoi ?

Pendant que nous marchions en direction du temple de Hancock, je sentis Katia qui se cachait sous mes cheveux, apeurée de voir tous ces regards se poser sur nous, de voir toutes ses femmes fortes, grandes et jolies...

Dès que nous étions dans le manoir de Boa Hancock, on était toutes devant un fauteuil rouge caché par des rideaux violets. Les deux amazones restaient auprès de nous, attendant la déesse. Puis, une petite femme qui était assez âgée fit son apparition. Elle aussi avait un serpent qu'elle utilisait comme bâton. Elle me regarda en fronçant les sourcils et s'approcha de moi. De sa petite taille elle me dit étrangement :

???: Quelle étrange créature que vous êtes...

Soudain, une voix familière l'interrompit. Il s'agissait de Boa Hancock. Elle était encore plus belle que dans la série. Bien qu'elle ait encore sa poitrine généreuse, elle portait qu'une simple veste en velours rouge avec une jupe. Les rideaux étaient levés et on la voyait. Elle était assise sur son grand fauteuil de luxe et elle nous regardait d'un air ennuyé. La tête posée contre le dos de sa main, elle nous dit :

Hancock: Présentez-vous.

Sailor Mew: Nous sommes des guerrières venant d'un autre royaume. Je suis Sabrina alias Sailor Mew et nous sommes ici pour améliorer nos techniques de combat pour vaincre nos techniques.

Sailor Uranus: Moi c'est Kissa alias Sailor Uranus.

Sailor Pluton: Moi c'est Aori alias Sailor Pluton.

Sailor Saturne: Moi c'est Tohru alias Sailor Saturne.

Sailor Neptune: Moi c'est Mio alias Sailor Neptune.

Katia: Et moi c'est Katia!

Passant l'un de ses doigts sur ses lèvres pulpeuses, l'impératrice ne dit rien, ne laissant apparaître aucune expression sur son visage. Elle réfléchissait, ne comprenant toujours pas ce que des filles comme nous faisaient sur son île. Pourtant, nous ne sommes des hommes, mais des femmes, comme elles ! Mais avec un destin animal...

Soudain, elle se leva de son canapé et s'avança vers nous. D'un pas non-chaland, elle s'arrêta au bout d'un moment devant moi. Je la regardai dans les yeux et elle nous dit au bout d'un moment :

Hangcok: Moi Boa Hangcok, impératrice sur Amazone Lily, vous accepte sur cette île mais à une seule condition: que vous devenez des guerrières comme ces deux femmes ici présentes auprès de nous.

Sa main se dirigea vers la blonde et la brune et je les regardai par la suite.

On n'a pas le choix si on veut survivre ici, on doit être des guerrières pour l'impératrice. Toutes les Sailors me regardèrent avec surprise et je leur hochais la tête pour les rassurer. Puis, posant mon regard sur ceux de Hancock et je lui dis alors calmement :

Sailor Mew: C'est d'accord. Nous les Sailors, nous vous remercions pour votre offre.

Je m'inclinai et posai mon poing contre mon cœur pour la saluer. Toutes les autres Sailors firent de même.

                                              *

Depuis ce jour, les Sailors et moi sommes devenues des guerrières d'Amazone Lily. Par chance, nous nous entendons toutes avec les amazones. Bien qu'elles en l'air un peu effrayantes avec leurs corps musclés, elles sont en réalités très drôles et gentilles. Tout était parfait à tel point que j'avais fini par oublier Ace et tous mes soucis !

Mais un jour, alors que nous rentrions avec d'une mission avec les guerrières à bord du bateau, un navire de la marine nous arrêta. A ce moment-là j'étais dans la salle de repos avec d'autre guerrière. Je dormais tranquillement allongée sur un lit auprès de Katia.

Soudain, Kissa me réveilla de mon sommeil en me secouant.

Kissa: Sabrina! Sabrina réveille toi!

Sabrina: *ouvre les yeux avec difficultés et la regarde* Hm...

Kissa: Il y a les gars de la marine qui ont stoppé le bateau!

Sabrina: *se lève rapidement du lit* Oh non pas déjà!

Courant avec Kissa, nous sommes parties rejoindre les autres guerrières. Dès que nous nous sommes dispersées dans la foule, je connus à côté de notre bateau le navire de la marine.

???: En effet, d'ailleurs nous venons de nous faire attaquer. Même si le granite marin de notre coque est un bon camouflage, quand on mouille trop longtemps au même endroit, ces créatures finissent par nous repérer visuellement. Mais nous n'avions pas le choix, ce n'est pas facile pour nous. Comme vous le savez l'accord passé entre vous les Kuja et le gouvernement nous interdisent de nous approcher à moins de 3 kilomètres de vos côtés.

En regardant la personne de la marine qui parlait, je reconnus aussitôt qu'il s'agissait du Vice-Amiral Momonga. Vous savez, c'est le gars de la marine a la moustache bizarre et qui a une crête violette sur ses cheveux dont ils sont attachés bizarrement. Bref, c'est l'une des Vice-amirales les plus effrayants !

Les sourcils froncés, je croisais les bras pendant qu'il continuait de parler tranquillement. Je remarquai que plusieurs gars de la marine me regardaient étrangement. Ah oui, ils savent que je suis une pirate connue grâce à l'équipe du chapeau de paille !

Je posais alors mon regard sur le vice-amiral, ne disant rien :

Momonga : C'est pour cette raison que nous avons dû vous attendre au milieu de ce nid de monstre. Croyez-moi, nous aurions préféré nous en passer.

Posant mon regard sur le monstre marin, je sentis la colère qui commençait à m'envahir. Mais je faisais tout mon possible pour ne pas montrer ce sentiment.

Ran: ce monstre marin là-bas, c'est vous qui l'avez combattu ?

Le Vice-Amiral montra son épée souillée par le sang du monstre marin. Grognant, je fis un pas vers Ran, l'une des guerrières les plus puissantes. Je serrais l'un de mes poings alors que j'entendis un "calme, toi Sabrina". Comment pourrais-je me calmer après ce qu'ils ont fait ?! Comment ?!

Momonga: Il n'est pas rare de croiser des monstres marins sur Grand Line, ils sont nombreux. Mais il n'y a pas de comparaison avec Sun Belt, ils sont gigantesques !

Ne pouvant plus me retenir, je contestais alors sous la colère :

Sabrina: Et alors?! Ce n'est pas une raison pour tuer cette pauvre créature !

C'est alors que le Momonga me regardait, sur les nerfs. Je n'ai pas peur de lui et ça se voyait.

Momonga: Sabrina alias Sailor Mew... Je suis ravie de vous rencontrer. Vous savez qu'il n'y a pas très longtemps, j'ai croisé votre très cher " amour".

Et merde, comment était-il au courant à propos de moi et d'Ace ?!

Je ne disais rien, serrant seulement mes poings pour me calmer.

Momonga: Bon assez parler. Je commençais à trouver le temps long, mais vous voilà pirates Kuja. Je suis le vice-amiral Momonga du quartier général de la marine. Maintenant, Boa Hancock, impératrice des pirates du membre Grand Corset montre-toi ! Nous sommes venus te chercher !

Kissa: Désolé de vous décevoir...

Ran: Mais la princesse Serpent ne se déplacera pas.

Aori: Elle vous a déjà donné sa réponse et ce n'est pas la première fois.

Blue Fan: De toute façon vous les hommes vous êtes des créatures tellement peu raffinées.

Mio: Et de toute façon, ce n'est pas en vous déplaçant qu'elle va se déranger pour vous.

Momonga:*fronce les sourcils* Pfff... Nous resterons ici jusqu'à ce que la princesse serpent montre le bout de son nez.

Il me regarda avec un sourire amusé sur son visage et balança le journal vers moi que j'attrappai aussitôt. Je ne regardai pas à l'intérieur, ne comprenant pas pourquoi il me l'a lancé vers moi et je le regardais calmement.

Momonga: Voici le journal de ce matin. Portgas D Ace, le capitaine de la seconde flotte de Barbe Blanche a été condamné à mort.

Choqué par ce qu'il venait de dire, je lâchais alors le journal. Serrant mes poings, mon cœur battait à battre à mil à l'heure. Oh non Ace, pas déjà...

 
Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...