Le Monde des Mangas Tome 2: Les Guerrières du Soleil "Les Sailors"

Plusieurs mois se sont écoulés depuis l'apparition de Sabrina dans le monde de One Piece. Mais au fil des jours, elle réalise que son destin l'oppose à ses objectifs: trouver les enfants et sauver Ace. Comment va-t-elle arriver? Que signifie ses rêves énigmatiques? Va-t-elle avouer ses sentiments à Ace?

1Likes
0Comments
681Views
AA

12. L'Amour plus fort que la Raison (Partie 1)

« Tu es la princesse Perle de Pluie ». Depuis cette révélation, je ne sais comment réagir. Sur le coup, je m'appuie contre l'une des filles. Au départ, j'ai eu du mal à me l'admettre. À plusieurs reprises, j'essaie de les contredire, car, soyons honnête, je ne peux pas être la princesse qu'on recherche. C'est bien inimaginable ! Je ne suis pas de ce monde, c'est à cause de cette pleine lune que je me suis retrouvée dans le monde des Mangas !

Lorsque je reprends sur moi et je regarde les Sailors. Je croise mes bras et leur dis :

Sabrina : Et maintenant ? On fait quoi ?

Les filles reprennent leurs apparences normales et se regardent entre elles.

Kissa : Et bien, je crois que nous n'avons pas le choix !

Mio : On va devoir vous protéger princesse, contre tout danger.

Sabrina : Quoi ? Mais il faut que je sauve Ace !!

Katia : Mais tu ne peux pas ! Tu es la princesse ! Tu es celle qui dépend de tous les habitants de tout l'univers !

Sabrina : Quoi ? Mais qu'est-ce que tu racontes encore ?!

Je dois à tout prix sauver Ace, à cette heure-ci, il est déjà en prison. Je le sens, il y a ce petit quelque chose qui me dit que le danger approche. Il faut faire vite, avant qu'il ne soit trop tard. Je ne veux pas que ce genre de phénomène se reproduise, encore. Mon but est qu'Ace reste en vie et que je parviens à retrouver les personnes qui sont piégées tout comme moi dans le monde des Mangas.

Kissa : La princesse Perle de Pluie est la plus puissante de tout l'univers. C'est la personne qui, grâce à elle, permet d'illuminer le soleil. Si un jour, tu mourrais, alors Perle Noir prendrait le contrôle du soleil.

Sabrina : Ce qui signifie ?

Katia : Que le soleil deviendrait aussi noir que les ténèbres. Ceci aurait alors des impacts considérables sur cette planète, sur le monde entier. Les températures seraient anormales, il n'y aurait plus de vie ici. Ça serait la fin du monde.

Mio : Du coup, on doit la protéger pour éviter que ça se produise ?

Katia : Oui mais...

Sabrina : Mais quoi bon sang ?!

Tohru : D'après une prophétie, toi et Perle Noir, vous devrez vous affronter.

Katia : Seul le combat pour déterminer laquelle des deux sera la future reine du royaume du Soleil. Dans ces circonstances, ne nous pourrons point intervenir malheureusement. Tout dépend de Sabrina, enfin, devrais-je dire, de la princesse Perle de Pluie. Si elle gagne le combat, alors une paix régnerait, mais si elle échoue alors le chaos résiderait.

Kissa : Mais elle n'en est pas capable ! Jamais elle ne gagnera ! Elle est bien trop faible ! Elle dépend de nous pour les combats à chaque fois ! Elle n'est pas assez forte, pas assez puissante ! Regardez là bon sang !

Après que Katia nous a expliqué ce qui va suivre, je n'arrivais plus à suivre la discussion. Je les regarde entre elles, sans rien dire, encore sous le choc. Et maintenant ? Qu'est-ce que je vais faire alors ? Tandis qu'elles débattent autour de moi avec un élan d'inquiétude et de colère, je finis par les couper :

Sabrina : Je suis désolée, mais j'ai besoin de temps pour réfléchir à tout ça. Je ne me sens pas prête à être princesse, et encore moins de me battre contre un redoutable adversaire sachant que la mort de celui que j'aime est proche.

Sur ces mots, je suis partie rejoindre les amazones. Le soleil commence à se coucher et tout le monde est réuni dans une sorte de cafétéria/bar/restaurant où se rejoignent la plupart des villageoises. Depuis le combat, toutes les femmes n'ont qu'à la bouche le mot « combat ». Je les regarde, calmement, sans rien dire, tandis que Luffy s'amuse avec les femmes amazones, oubliant tous les problèmes et ne se doutant pas loin de ce qui allait suivre. Je ne mange pas, mais rien que de le voir ainsi, cela me fait chaud au cœur. Lorsque je suis rentrée ici il y a quelques minutes, j'avais ressenti comme une tension tellement lourde et pesante que cela me donnait la nausée. Mais maintenant, il est comme l'objet sensationnel de cette île. Bref, on se serait cru dans un parc d'attractions. Tout le monde rit, s'amuse, et discutent, oubliant tous les évènements qui s'étaient produisant ces derniers jours.

Luffy : Comme je vous ai montré, faut faire comme ça ! *met des baguettes entre les narines et la bouche* comme ça ! Comme ça !

Sweetpea *fait de même* Comme ça !

Daisy : *fait pareil* C'est comme ça !

???: C'est marrant ! Lufy !

Nerine : Alors les hommes se mettent des baguettes entre les narines et la bouche ! *rigole*

Kikyo : Quel danse indigne...

En utilisant son fruit du démon, Luffy jouait avec son corps en gonflant son estomac pour le transformer en visage à l'aide de stylo, il fait de même avec ses joues pour qu'ensuite, elles deviennent comme elles sont... Tout le monde dans ce bâtiment rigole et s'amusent. Excepté les sailors et moi. Elles, elles se sont réfugiées dans un coin de la pièce, en train de m'observer ainsi que de réfléchir à un plan probable pour les jours à venir. Mais les amazones, bien trop occupées à profiter de cette soirée, elles ne font pas attention à nous.

C'est ensuite dans une avalanche de nourriture que Luffy ramasse tout ce qui se trouve sur une table large, tel un aspirateur.

Cuisinière : C'est la spécialité de l'île des femmes. *lui donne un plat*

Luffy : Spécialité ? *commence à manger*

Cuisinière : Penne, Gorgonzola à la viande de Seigneur des Mers.

Luffy : Je mange du Seigneur des Mers tout le temps, mais c'est vraiment excellent !

Les femmes, surprises et extasiées de le voir, réagir et manger ainsi, se rapprochent de lui, sans mégarde et prisent chacune d'entre elles une partie de la peau de jeune homme.

???: Il peut vraiment s'étirer !

???: C'est si doux, comme du caoutchouc !

???: A mon tour !

???: Laisse-moi essayer encore !

???: Non, si je te laisse continuer, tu ne t'arrêteras pas !

Luffy : Ché Sheigneur des Mers est délichieux ! Mais cha devient diffichile de manger... Qu'est-ce qui vous prend ? *regarde les filles* Vous me frappez et m'étirez !

Je soupire, trouvant cette situation assez désespérante. Je sais qu'elles ne sont pas habituées de voir des hommes durant leurs vies, mais là, quand même... Elles pourraient au moins le laisser manger tranquilles ! Je décide alors de me lever, plaquant subitement mes mains contre la table.

Sabrina : Sa suffit, vous le lâchez maintenant ! C'est compris !

Sur le coup, les femmes me regardent toutes, surprises. Il y eut un moment de silence. Mais de courte durée... Toutes, ne faisant qu'à leurs têtes, veulent toucher Luffy. Effrayé, le chapeau de paille parvient alors d'échapper à leurs griffes. Quant à moi, bien trop désespérée et anxieuse, je décide de quitter cet endroit, histoire de prendre un peu l'air.

Je me balade alors dans les rues du village tout en vaguant dans mes pensées. Je regarde les maisons, les femmes, les montagnes, mais surtout la nuit. C'est la pleine lune aujourd'hui et les étoiles brillent. Quel beau paysage nous avons là. Quoi de mieux que de changer les esprits. Je ne veux plus penser à ce que je suis réellement, ni même à Ace. Je sais que cela peut paraître égoïste, mais, plus les jours passent dans ce monde, et, plus ma famille me manque... Cela fait plus d'un an que je n'ai plus de nouvelles d'eux. Pathétique, vous dites ? En même temps, c'est normal de penser à eux dans de telles circonstances ! Tout va mal en ce moment, j'ai envie de dire ! Comprenez-moi un peu ! Je ne veux pas être une princesse, vous comprenez ? Je ne veux pas me battre contre cette femme qui, quelques mois, auparavant, s'est emparée de mon enveloppe charnelle. Et je ne veux pas revivre cette scène catastrophique où Ace meurt dans les bras de Luffy. Je ne veux rien de tout ça. Je ne veux plus de cette vie-là.

Un moment, j'entends l'une des sailors qui est à ma recherche. Je décide alors de me réfugier vers le temple de Boa. Lorsque j'arrive, Luffy est déjà présent avec son gros rôti. Accompagnés de Margaret, ils discutent ensemble avec Nyon.

Nyon : Et bien, les hommes sont plutôt rares dans le coin.

Luffy : Yo, Mame baa-san !

Nyon: Cet endroit est dans un recoin tranquille du village. Prends-ton temps. Et pourquoi tu m'apelles « haricot » ?

Luffy s'assoit auprès de ma petite vieille dame et mange tranquillement tandis qu'elle lit son journal. La blonde sorte de la pièce, laissant ainsi la vieille et Luffy tout les deux. De mon côté, je reste assise, au toit d'une maison et écoutant attentivement tout ce qui se passe.

Luffy : Baa-shan, tu aimes lire les chournaux, on dirait...

Nyon : Le journal n'est pas distribué sur le Journal Belt. Il est donc difficile de se le procurer. L'impératrice de ce royaume est une Shichibukai, alors le minimum, c'est de se tenir au courant de ce qui se passe dans le monde.

Luffy : Qui est une Jichibukai ?

Nyon : Hebihime.

Luffy, surprit par cette nouvelle, se met à crier. Puis, la bouche pleine, il dit :

Luffy : C'est une Jichibukai ? Cha veut dire que ch'est une puichante combattante ?

Nyon : Tu es un pirate, mais tu ne le savais pas ?

Luffy : Non, j'en shavais rien.

Quel crétin ce Luffy... Heureusement qu'elle ne lui dit pas qui je suis !

Nyon : Tu ne lis pas les journaux ?

Luffy : Non, je ne les lis pas.

Nyon : Et je présume aussi que tu ne sais pas qui est ton amie qui a combattu auprès de toi aujourd'hui ?

Luffy : Ben si c'est Sabrina ! Mais quand elle est une guerrière, on l'appelle Sailor Mew!

Nyon : Pas exactement. Bon, ce n'est pas marqué dans le journal donc je ne t'en veux pas. Mais tout ce que je peux te dire, c'est qu'elle est quelqu'un de très puissante, encore plus que l'impératrice Boa.

Luffy : Gné ?! Mais alors qu'est-ce qu'elle est ?!

Nyon : Et bien, est comment dire... L'une des personnes qui grâce à elle, nous permet de vivre sur cette terre. Elle est la princesse du Soleil. Et son prénom n'est pas Sabrina, mais Perle de Pluie. Si elle mourait alors le soleil s'éteindrait et sa sœur Perle Noir anéantira notre planète.

Luffy *avale la viande* Incroyable !

Nyon : CE N'EST PAS CE GENRE DE REACTION QU'IL FAUT AVOIR CRETIN !

Je soupire intérieurement et n'interviens pas. Bon ben, c'est bon, il est au courant. Mais comment elle le sait ? Ah oui, c'est vrai, c'est la vieille qui sait tout sur tout...

Nyon : Hebihime est devenue l'impératrice de ce royaume et le capitaine des Pirates Kuja il y a onze ans. Elle était encore très jeune, mais après un seul voyage, une prime de 80 millions lui a été attribuée.

Luffy : Un seul voyage ?

Nyon : Ca, combiné à la mauvaise réputation que les Kuja avaient déjà. Les agents du Centre se sont immédiatement méfiés de Hebihime et ils lui ont proposé le poste de Shichibukai. Mais maintenant, ce titre risque bien d'être perdu parce que...

Malheureusement, je n'entends rien de ce qu'ils disent à ce moment-là

Luffy : QUOI ?! Les Shichibukai et le QG de la Marine vont se battre contre les pirates de Barbe Blanche ?! Qu'est-ce qui se passe ?! Comment ça se fait ?! A-a-a-attends un peu ! Ça fait beaucoup trop d'un seul coup !

Il boit une tasse de thé pour se calmer et regarde Nyon.

Nyon : Vraiment irrécupérable... Ton ignorance n'a pas de limite... Même si ce ne sont que des spéculations pour instant, la bataille aura lieu tôt ou tard. Le Gouvernement Mondial a commencé à agir. Barbe Blanche ne permettra pas qu'un membre de son équipage soit tué.

Dès cet instant, je comprends de qui il s'agit. Je me lève alors, attendant un peu avant de venir les rejoindre.

Nyon : Même s'ils en sont conscients, ils ont annoncé l'exécution publique de son meilleur subordonné, Portgas D. Ace !

Rien que d'entendre le nom d'Ace me donne froid dans le dos. Mes poings se serrent et remarque que Luffy est très surpris par la nouvelle.

Margaret : Qu'y-a-t-il ?

Luffy, n'arrivant pas à sortir le moindre son de sa bouche, reste comme figé par cette annonce. Il est comme pétrifié par l'annonce de la mort de son frère. Au bout d'une minute, celui-ci finit par parler :

Luffy : Qui ?

Alors que Mamynion s'apprête à dire prononcer son prénom, je descends du toit et me retrouve derrière de la vieille. Tous les trois sont comme surpris par mon arrivé dont j'avais précieusement préparé depuis un bon moment. Alors que Luffy demande encore une fois qui il s'agit, je décide de lui répondre à la place de Nyon :

Sabrina : Ace... Ace aux poings ardents...

Luffy : Ace va être exécuté... ?!

Durant un moment de silence, je n'arrivais plus à regarder le chapeau de paille. Inconsciemment, je me sens comme coupable par son destin. Et si enfin de compte, on ne pourrait pas changer sa destinée ? Et si, malgré mon intervention, il mourrait ? La petite vieille dame observe durant ce silence Luffy et moi. Elle ne semble pas comprendre que cette personne est quelqu'un de très important pour nous.

Nyon : J'ai entendu dire qu'un pirate nommé Barbe Noire a réussi à rejoindre les Shichibukai en capturant Ace aux poings ardents.

Luffy, silencieux, pose sa tasse de thé et n'ose plus poser ses yeux sur la Nyon.

Luffy : Barbe Noire...

Nyon : Le Gouvernement Mondial à l'intention d'utiliser pleinement le statut de Ace...

Luffy : Baa-san..

Nyon : ...pour attirer Barbe Blanche.

Luffy : BAA-SAN !

Luffy, sous la colère, pose ses mains contre les épaules de la petite et lui avoue qui il est pour lui :

Luffy : C'est mon grand frère ! Ace est mon grand-frère !

Nyon et Margaret, surprissent par cette nouvelle qui est, du moins, surprenante pour elles, la vieille jette un coup d'œil vers moi et je lui dis, retenant mes larmes :

Sabrina : Et c'est aussi l'homme que j'aime... Mon petit-ami...

Nyon : Quoi ?! C'est vrai, c'est ton grand frère ?! Et c'est aussi ton petit-ami ?!

Luffy : Je ne savais même pas qu'il avait été capturé ! Qu'est-ce que tu veux dire par « exécuter » ? Ça veut dire qu'il ne va pas pouvoir s'en sortir ?

Nyon : Si Barbe Blanche gagne cette bataille, peut-être sera-t-il sauvé...

Luffy : Qu'est-ce que je dois faire ? Où est-ce qu'il va être exécuté ?

Nyon : Il est écrit que ça aura lieu sur la place de Marinford, là où se troue le QG de la Marine, dans une semaine, soit six jours à partir d'aujourd'hui.

Luffy : C'est trop tôt ! Combien de temps faut-il pour rejoindre l'archipel Shabondy de là ?

Sabrina : Une semaine.

Luffy : Si c'est aussi long, tout sera terminé pour Ace avant que je puisse retrouver mes nakama ! Alors combien de temps faudrait-il pour rejoindre Ace d'ici ?!!

Sabrina : Il est prisonnier sur Impel Down.

Sabrina : Ça prendrait une semaine avec un navire pirate. Même avec Katia la durée du trajet sera aussi longue.

Nyon : Quatre jours avec un navire de la Marine.

Luffy : Pourquoi ?! Les navires de la Marine sont si rapides ?!

Nyon : Il existe un courant qui n'est utilisé que par le Gouvernement Mondial : Enies Lobby, Impel Down, le QG de la Marine. Le courant géant connecte ces trois édifices. Lorsqu'ils ouvrent ces portes géantes, les « Portes de la Justice », devant chaque édifice, le courant s'engouffre dedans, permettant au navire d'entre dans ces lieux. Autrement dit, si les portes ne sont pas ouvertes, on reste prisonnier au courant. Les navires pirates font un détour pour éviter ce courant.

Sabrina : Qu'est-ce qu'on devrait faire ?

Soudain Luffy, par une raison étrange, il enlève son chapeau de paille et sort alors un bout de papier qui est en feu... Il s'agit du papier de feu qu'il a offert à Luffy. Je m'en souviens de ce moment... Ce simple bout de papier permet de savoir si la personne qui nous l'a offerte est en bonne santé ou non. Ici, ce n'est visiblement pas le cas... Au contraire...

Nyon : Est-ce que c'est la vivrecard de ton frère ?!

Margaret : C'est le bout de papier qui bouge tout seul et qui était si important pour toi ?

Luffy : Ce n'est pas le même. C'est celui d'Ace.

Sabrina : On l'appelle « le papier de la vie ». Il permet d'indiquer la direction et l'énergie vitale de son propriétaire.

Margaret : Alors, elle est tout petite parce que...

Luffy : Lorsque je l'ai eu, il était dix fois plus grand. Ace vit sa propre aventure. Si on essaye de sauver Ace, il sera furieux. Mais... Désolé, les gars... Je vais faire un petit détour. Je veux sauver Ace !

Les deux femmes, de plus en plus surprises, ne s'attendent pas moins à ce qu'il dit ça. Alors, Nyon prend la parole, d'un ton calme :

Nyon : Tu sais à quel point s'est risqué et quel combat acharné, ce sera ? C'est inutile de se jeter dans la tempête seul.

Sabrina : Il ne le sera pas. Je vais me battre à ses côtés. Ace est vraiment tout pour moi. C'est la personne que j'aime le plus au monde. C'est pour cela que je vais me battre pour lui.

Nyon : Gné ?! Mais vous ne devrez pas ! Vous mettrez votre vie en danger prince... !

Sabrina : Arrête de me vouvoyer. Et ne m'appelle pas princesse. Je n'en suis pas une. Pas comme ça. Je me fiche que ma vie soit en danger oui ou non, je sais que, depuis que je suis ici, m'a destiné est de le sauver, peu importe ce que vous en pensez.

Nyon : Bon, j'ai compris. Alors vous allez sauver le prisonnier le plus important au monde. S'il y a la moindre chance, vous devrez vous rendre à la Grande Prison, où il est retenu, au plus vite. Une fois qu'il sera emmené sur son lieu d'exécution à Marinford, il sera sous la garde des Amiraux et des Shichibukai. Même ainsi, vu que ton frère est le prisonnier, le plus important, la prison elle-même doit être lourdement gardée par les forces militaires. C'est impossible de s'y introduire.

Luffy : Je me moque de ce qui se passera sur place. Pour le moment, je veux juste me rendre là-bas ! On doit s'y rendre tant qu'Ace s'y trouve encore ! Si on avait une pagaie assez grande, on aurait ramé jusque-là !

Nyon : Attends ! Attends ! Tu ne pourras rien résoudre par la force brute ! C'est un mince espoir, mais... Jusqu'à présent, Hebihime a refusé obstinément de répondre à la convocation des Shichibukai. Si Hebihime venait à accepter, elle pourrait en tirer avantage et à vous introduire à bord du vaisseau de guerre.

Luffy : Vaisseau de guerre ? Il y a un navire de la Marine ici ? Alors je vais lui demander !

Nous quittons alors le bâtiment et ensemble, nous rejoignons l'impératrice. Pendant que nous marchons, je me demande comment j'allais faire pour ne pas qu'on me voit. Certes, Luffy sera caché grâce à Boa mais moi ? Jamais la marine ne voudra de moi ! Ils savent très bien que je suis sa petite amie ! Ils savent très bien que si je me rends là-bas ça sera pour le sauver ! En arrivant, l'un des guerrières est ravi de nous voir ici. Essoufflée, elle nous raconte avec quelques difficultés que Boa est atteinte d'une « maladie inconnue » ! Je crois savoir ce que c'est à mon avis... Bien évidemment, la manière dont elle l'a dit, surprennent Luffy et Nyon. Nous rentrons alors tous les trois et remarquons l'impératrice qui est allongée dans son lit, essoufflée, le visage comme en feu.

Nyon : Attendez-là pour le moment.

Luffy : Hein ? Mais je suis pressé !

Sabrina : *assomme Luffy* Crétin ! Tu ne vois pas que ce n'est pas le moment pour l'instant ?!

Luffy et moi sortons alors de la pièce et restons un moment à attendre. Durant cet instant, Luffy fait les cent pas tandis que j'essaye de trouver un moyen de m'introduire dans le bateau. Et si je me déguisais ? Et si je faisais comme Luffy ?

Lorsque les portes s'ouvrent, Boa apparaît et demande alors à Luffy :

Boa : Tu as quelque chose à me demander, Luffy ?

Luffy : J'ai une faveur à te demander. Tu te sens mieux maintenant ?

Boa : Ce n'est pas une simple maladie qui pourra m'abattre.

Toi, tu connais mal l'amour décidément... Parfois, ça peut nous faire des choses totalement insensées pour la personne qu'on aime... Vraiment...

Luffy : Ce pirate qui est sur le point d'être exécuté, Ace des pirates de Barbe Blanche, c'est mon grand frère ! Sabrina et moi voulons sauver Ace ! Mais on n'y arrivera pas à temps avec un navire pirate.

Boa : Ton grand frère est... de Ce Barbe-Blanche...

Luffy : Peux-tu nous faire monter à bord de ce navire envoyé pour toi et nous emmener dans la prison où Ace est retenu ?

Sandersonia et Margold, qui, depuis le début de la conversation entre nous trois, nous interpellent en ouvrant la fenêtre qui nous séparait d'elle jusqu'à présent et dit :

Sandersonia : Quel égoïste ! Mugiwara No Luffy, tu sais combien notre sœur a souffert, et pourtant, tu lui demandes de t'emmener dans cet horrible endroit ?!

Marigold : Quel homme infâme !

Sandersonia : Tu profites de notre clémence ! C'est pour ça que les hommes sont si ! Il y a des limites à la patience d'Ane-sama !

Marigold : Pétrifie-le et balance-le par-dessus le rebord !

Boa : Alors tu me demandes de répondre à la convocation des Shichibukai ?

Sandersonia : Ane-sama ?!

Marigolad : Tue-le !

Boa : Si c'est ce que tu souhaites, alors je te suivrai n'importe où !

À et l'amour ça nous rend stupides par moment. Ai-je oublié de vous le dire aussi ? À la fin de ses mots, on ne reconnaît plus l'impératrice. Elle est passée de la plus forte guerrière et puissance à une innocente et amoureuse jeune fille de seize ans. Ce qui, surprises les sœurs ainsi que la vieille. Pour ma part, rien que de voir leurs visages ne me donne envie de rire. Du coup, je mets une main sur mes lèvres pour rester discrète. Seul Luffy ne se rend pas compte de la « maladie de Boa ».

Luffy : Je suis soulagé ! Merci ! On va pouvoir y arriver à temps !

Luffy me rejoint. Il me sourit et prend mes mains et me dit, heureux :

Luffy : On va pouvoir rejoindre Ace et le sauver ! Je suis sûr qu'on n'y arrivera !

Je hoche la tête et retiens mes larmes.

Nyon : Hebihime a décidé d'aller au Centre !

Sandersonia/Marigold : Qu'est-ce qui lui arrive !

Nyon : Hebihime souffre de « la maladie d'amour » !

***

Le lendemain matin, dès le levé du jour, nous partons alors tous. Seulement Luffy, Boa et moi pouvons y aller. Pourtant, certaines guerrières nous, on rejoint. Nous devrons alors nous séparer lorsque nous aurons rejoint le bateau de la marine. Bien évidemment, je n'avais pas prévenu les sailors. Les connaissant, elles m'auraient sûrement refusé de le rejoindre ! Aussi, hier soir, j'ai pu m'entretenir personnellement avec l'impératrice. Et, étant donné qu'elle est amoureuse, comme moi, elle compatissait pour mon amour envers Ace. De ce fait, pour être sûr que la marine me laisse entrer avec elle. Elle me mit un collier en métal autour du cou qui me fait mal ! Il s'agit d'un collier qui permet de me neutraliser. Je suis, comme ça, prisonnière. Je devais en fait collaborer avec la marine. En me voyant de leurs côtés, ça détruirait Ace, ce qui les rendrait heureux. Aussi, je ferais croire que je me combattrais auprès d'eux alors qu'en réalité, je me révolterais. Bien évidemment, à cause de ce collier, mes pouvoirs sont neutralisés, je ne peux pas même me transformer à cause de se truc.

Nous partons alors tous ensemble tandis que d'autres guerrières nous disent au revoir.

???: Bon voyage Hebihime-sama !

???: Reviens nous voir Luffy !

???: Bonne chance Sabrina !

Une fois les portes franchisent, je regarde le soleil se lever peu à peu. Contrairement aux autres personnes, je suis la seule qui est capable de regarder cette planète sans que mes yeux me brûlent. Nous y sommes presque.

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...