Souviens-Toi

Plongez dans la série de Once Upon a Time avec une nouvelle arrivante, Phoebe. Cette jeune fille célèbre décide de tout arrêter pour recommencer une nouvelle vie. C'est dans la ville de Storybrooke qu'elle apprend petit à petit sa vraie identité. Mais, ce qu'elle s'image le moins ce qu'elle a eut un passé avec Hook. Mais quoi? Comment réagira-t-il lorsqu'il la reverra? Se souviendrait-il d'elle?Se rappellera-t-elle de lui?

0Likes
0Comments
789Views
AA

20. 19.

Depuis la révélation, Phoebe restait enfermée dans sa chambre. Elle ne voulait pas reconnaitre la vérité. Killian était Crochet, l’homme qu’elle voyait dans ses rêves lorsqu’elle était petite. Enfin, non, le pirate qui l’avait embarqué dans le Jolly Roger lorsqu’elle était encore une enfant. Bien qu’elle essaye d’admettre la vérité, elle n’arrivait pas à le faire. Elle était incapable, durant son enfance à l’orphelinat, elle avait subi des traitements, des soins, des rendez-vous et tous les orphelins la considéraient comme une folle. Pour Phoebe, elle était incapable de se souvenir ce dont elle avait vécu auprès de lui.

Alors elle jouait de la musique. Dans sa chambre, elle grattait à la guitare et jouait par moment au clavier qu’elle avait acheté à un magasin de musique de la ville. Elle chantait et essayait de l’oublier. Elle voulait tourner la page et laissait passer l’identité de Killian, mais comment ? Comment pouvait-elle le faire sachant qu’elle n’arrivait pas à se souvenir de lui ? Plus les jours passaient et plus elle composait ou rejouait des chansons connues. Mais son comportement renfermé inquiétait Neyla. Maintenant qu’elle n’avait plus ses béquilles, elle pouvait faire ce qu’elle voulait sans l’aide Phoebe. Néanmoins, elle voulait aider son amie comme elle avait fait pour elle. Elle rentra alors dans la chambre de Phoebe, décidait. Elle ne frappa pas, mais ouvrit la porte. En rentrant, elle la découvrit en train de chanter et jouer une reprise de Human de Christina Perri. Elle ne disait rien, mais elle la regardait faire. Cette voix qu’elle émanait en elle, cette tristesse qu’elle dégageait et ce message qu’elle faisait passer… C’était à la fois beau et triste à entendre. De ses mains tactiles, Phoebe touchait l’instrument comme si elle avait peur de le cassait. Lorsqu’elle avait fini, Neyla ne put s’empêcher de l’applaudir. La blonde se retourna et éteignit aussitôt le clavier.

 

- Qu’est-ce qu’il y a ? demanda Phoebe.

 

Son amie soupira et lui demanda de s’asseoir. Elle la regarda un moment et prit doucement les mains de la blonde.

 

- Je sais que c’est dur pour toi ce que tu es en train de vivre, mais il faut que tu passes à autre chose- Je n’arrive pas à le faire. interrompit brusquement Phoebe.

- Mais tu n’es pas sortie la maison depuis deux semaines ! avoua Neyla. Il faut que tu sortes et que tu passes à autre chose ! Tu ne peux pas rester indéfiniment sur quelque chose, cela t’empêche d’avancer !

- Mais je ne veux plus revoir Killian, tu comprends ?! s’écria la blonde en se levant du lit.

 

Lorsqu’elle réalisa qu’elle venait de s’emporter, elle passa sa main droite nerveusement sur ses cheveux, s’assit et essaya de se calmer. Neyla, elle, la regardait se calmer. C’était bien la première fois qu’elle la voyait dans un état pareil. Elle lui saisit une nouvelle fois les mains de la blonde et lui dit calmement :

 

- Écoute, je comprends que tu ne veux plus le voir. Mais ce n’est pas une raison pour rester enfermé ici. Il faut que tu sortes et que tu avan…

- Il n'y a qu’un seul moyen pour ne plus le revoir, interrompit brusquement Phoebe. Je vais quitter Storybrooke.

- Et reprendre ta vie de star que tu as fuie il y a quelques semaines déjà ? répondit Neyla.

 

Quelques jours avant, Phoebe lui avoua sa véritable identité. En effet, depuis peu, elle considéra sa colocataire comme sa meilleure amie. Plus elle passait du temps auprès d’elle, plus elle l’adorait. C’était la seule personne en qui elle avait le plus confiance.

Face à la question de son amie, Phoebe réalisa qu’elle ne pouvait pas partir de cette ville. Elle ne voulait pas redevenir ce qu’elle était, mais plutôt celle qu’elle devrait toujours être. Elle soupira longuement avant de répondre, d’un ton décidé :

 

- Tu as raison. Je vais rester dans cette ville et faire ma vie. Si jamais je croise Killian et bien, j’essaierai d’avoir une discussion calme. Et pour te le prouver, elle se leva du lit et tira les rideaux de sa chambre, je vais essayer de me trouver un travail !

 

Neyla lui sourit à son tour et la laissa se préparer. Elle s'habilla d'un t-shirt à manche mi-long au nuance marron et blanc avec un jean bleu nuit et une paire de bottines marron en cuire. Pour se réchauffer de ce temps glacial, elle avait opté pour un impair blanc cassé.… Elle laissa ses cheveux en liberté et les frisa légèrement pour qu'ils soient ondulés. Une fois qu’elle était prête, elle partit trouver un travail.

Elle alla d’abord dans un bar, puis dans la bibliothèque et aussi dans d’autres endroits de la ville. Mais aucune personne ne voulait d’elle. Alors, après de multiples tentatives, elle rentra dans le restaurant de Granny. Là-bas, elle découvrit un monde phénoménal. Les serveurs et serveuses courraient dans tous les sens tandis que les clients s’impatientaient. La mère-grand préparait les commandes auprès d’un cuisinier. Phoebe examinait tout ce qui se déroulait devant ses yeux. Elle repensa au même moment à son passé : durant son adolescence, elle avait trouvé des petits jobs pour payer ses études. Elle avait longuement travaillé dur dans un petit restaurant.

Elle souriait et s’approcha alors vers la personne âgée.

 

- Excusez-moi. Je m’appelle Phoebe et je suis à la recherche d’un travail. dit-elle.

- Nous ne sommes pas intéressés, désolé. répondit sèchement Granny.

- Mais, je ne comprends pas…

 

Pendant qu’elles discutaient entre elles, la vieille dame alla servir des clients. Phoebe l’aida en donnant un pichet d’eau à une table et continua :

 

- Mais n’avez pas assez de personnel ! Écoutez, (elle passa le sel et le poivre à des clients et débarrassa une autre table) bien que j’aie l’air d’une étrangère, je sais bosser en tant que serveuse. J’ai beaucoup travaillé dans la restauration vers mes dix-huit ans et…

 

D’un mouvement brusque, Granny s’arrêta. Elle observa Phoebe et lui dit en soupirant :

 

- Très bien, je vous accepte. Mais attention, vous avez le droit qu’à une seule chance. Je vous laisse cette journée pour faire vos preuves. Si vous échouez, alors vous serez virée sur-le-champ. Est-ce clair ?

- Oui. répondit Phoebe en hochant la tête.

 

Elle lui passa un tablier qu’elle avait rangé dans un placard. Phoebe le mit et devint alors une nouvelle servante chez Granny’s Diner. Durant toute la journée, elle parvenait à prouver qu’elle était capable de travailler ici : elle servait autant qu’elle pouvait, elle débarrassait dès qu’elle avait le temps et elle trouvait toujours un moyen de discuter avec les clients. Granny fut surprise de cette nouvelle recrue. Elle était loin de là celle qu’elle imaginait. Et, lorsque ce fut la fin de son service, Phoebe s’apprêta de rendre son tablier. Elle pensait qu’elle avait échoué. Mais sa sous-estimation fut de courte durée lorsque mère grand lui avait qu’elle était prise. Heureuse, elle s’empressa d’annoncer la nouvelle à son amie Neyla.

 

Durant plusieurs jours, Phoebe travaillait à plein temps. Elle oubliait son ancienne vie et son passé qu’elle essayait de se souvenir. Mais un jour, alors qu’elle était en service, elle entendit la prote s’ouvrir. Par réflexe, elle s’empressa d’accueillir les personnes qui venaient d’entrer. Elle se retourna et c’est alors qu’elle le vit : Killian. Dès cet instant, elle sentit son cœur battre comme la fois où elle avait appris la vérité. Elle restait là, figée, immobile par son corps qui l’empêchait d’avancer. Et, quand Granny lui ordonnait de s’occuper de lui, elle s’avança tant bien que mal vers le pirate.

 

- Bienvenue au Granny’s Diner, salua Phoebe d’un ton calme, vous êtes combien ?

 

En hochant l’un de ses sourcils, le brun lui adressa un sourit et lui répondit après d’avoir regardé autour de lui :

 

- Et bien, visiblement il semblerait que je sois seul.

 

Cette réponse amusante ne semblait pas affecter la serveuse. Celle-ci fronçait ses sourcils et l’emmena sans un mot vers une table. Lorsqu’il était assis, elle lui passa une carte et le laissa choisir. Pendant qu’elle était en service, elle ne lui prêtait pas une seule fois attention à Killian. Elle l’ignorait, tout simplement. Et, quand elle lui donna la commande au brun, il finit par l’interpeller : alors qu’elle s’apprêtait à partir, il lui saisit son bras. Elle se retourna et elle comprit alors qu’elle devait discuter avec lui. Elle s’assit devant lui, croisa ses bras et lui demanda, d’un ton légèrement agacé :

- Qu’est-ce que tu veux ?

- Je vois que tu ne t’es toujours pas remise de la dernière fois, réalisa le pirate.

- Pas remise ? répéta Phoebe. Je te rappelle que depuis que je suis gamine, on m’a prise pour une folle pour quelque chose qui est vrai ! D’accord, je m’en doutais car Neyla m’a prévenu mais c’est toi qui me dérange dans l’histoire ! Je ne sais pas comment dire ça, mais depuis que je t’ai rencontré, je t’ai toujours apprécié. Mais depuis ce qui s’est passé, je te hais, tu comprends ça ?

- Parce que tu as cru que j’allais te balancer aux requins ? conclut Killian.

- Oui.

- Et bien détrompes-toi, même si je devais le faire, sache que cette décision m’était sortie de la tête.

- Ah bon et pourquoi ?

- Parce que je tenais beaucoup trop à toi. répondit le pirate en la regardant dans les yeux.

 

Face à cette réponse surprenante, Phoebe ne disait plus rien. Elle ne s’attendait pas à ça venant de lui. Elle ne penserait pas qu’il ne voulait pas se débarrasser d’elle. Son cœur qui continuait de battre à toute allure l’empêchait de réfléchir. Que faire dans cette situation :

- le pardonner ?

- aller dans l’avant et oublier le passé ?

Après une minute de silence, Phoebe réalisa alors quelle décision elle devait entreprendre.

 

- D’accord. avoua-t-elle. J’arrête de t’éviter.

 

Killian sourit, mais sa réaction fut de courte durée.

 

- Mais je ne peux pas me rappeler tout ce que nous avons vécu ensemble. révéla difficilement la serveuse. J’ai… On m’a tellement mis des choses dans ma tête que… Que je ne me souviens plus de tout ce que nous avons vécu ensemble…

Pendant qu’elle parlait, le pirate remarquait qu’elle souffrait. Cette perte de mémoire et son passé difficile l’empêchaient d’avancer. Et, même s’il ne savait pas ce qu’elle était devenue après leur séparation, il voyait qu’elle avait beaucoup souffert. Il prit alors sa main délicatement et lui dit d’une voix rassurante :

 

- Alors je ferais une sorte que t’ai souvenir reviennent.

 

Quand elle posa ses yeux bleus sur le pirate, elle comprit dès cet instant qu’il serait toujours là pour elle. Au même moment, Emma rentra dans le restaurant. Elle les surprit en train de se prendre la main. Durant quelques secondes, elle pressentait que sa relation avec Killian était en danger. Bien qu’Emma sût qu’il considérait Phoebe comme sa petite sœur, il semblerait que ses sentiments commençaient à prendre une toute autre tournure.

 

*

 

Plus tard dans la journée, Regina convoqua Emma dans son bureau de maire. Depuis la rencontre avec Noire, Regina s'inquiétait sur le projet de la jeune femme.

 

"Je veux devenir reine de mon royaume."

 

Cette phrase qui résonnait plusieurs fois dans son esprit l'intriguait de plus en plus. Étrangement, elle repensait à lorsqu'elle voulait rester reine de son royaume. Sa soif de désir d'éliminer toutes les personnes qui s'interposaient de sa couronne était la seule chose qui comptait à ses yeux. Mais qu’avait-elle donc à l’esprit ?

Depuis ce jour, Regina avait retrouvé à Emma pour lui raconter ce qui s’était passé. Dans son bureau de maire, elle lui expliqué la vérité :

 

- J’ai pu voir Noire. dit Regina, soucieuse.

- Et alors qu’est-ce qui s’est passé ? demanda Emma.

- Elle veut devenir reine de son royaume.

- C’est tout ?

- Swan… En la connaissant, je suis sûr que son projet n’est pas seulement ça. Je m’attends vraiment au pire avec elle. Je ne sais pas quoi, mais…

 

Pendant qu’elle parlait, elle examinait si tous ses objets étaient présents. Sa préoccupation intriguait par la suite Emma.

 

- Qu’est-ce que tu cherches ? s’interrogea la blonde.

- Je vérifie qu’elle ne m’a rien volé. répondit Regina.

- Pourquoi elle t’aurait pris quelque chose ?

 

Au fur et à mesure qu’elle contrôlait, son attention s’arrêta devant l’un de ses tiroirs. Il se situait sur son bureau. C’était là où se trouvait le parchemin pour faire rentrer une personne à Storybrooke. Elle se releva, posa son regard sur ceux d’Emma et lui dit, irritée :

 

- Je ne sais pas. Mais à mon avis, on risque d’avoir de la visite.

 

*

 

Plus tard dans la soirée, Noire marchait le long de la route. Il faisait nuit, mais l’obscurité ne semblait pas la déranger. Elle s’arrêta lorsqu’elle était devant une bande de couleur rouge sur la route : il s’agissait de la limitation de la ville. Depuis le début de la malédiction noire, elle vivait à Storybrooke comme tous les autres habitants de la ville. Par conséquent, elle savait très bien ce qui allait se produire si elle la franchissait.

En attendant patiemment une personne, elle sortait le parchemin. Puis, au bout de quelques minutes, lorsqu’elle l’aperçut, elle le jeta. Elle l’observa en train de le ramasser et de le lire. Et, quand l’inconnu franchi la ligne, Noire lui dit, d’une voix grave :

 

- Tu es en retard.

- Je sais, répondit l’inconnu. J’ai eu des contre-temps.

 

*

 

Le lendemain, Phoebe emmena sa guitare acoustique. Lors de la fermeture du restaurant, elle pourra y jouer grâce à l’accord de Granny.

Durant cette journée, elle remarqua qu’il y avait autant de monde au restaurant que le jour même où elle était venue pour postuler. Elle travaillait durement autant qu’elle le pouvait, mais sa motivation ne suffisait pas à satisfaire les clients. Elle courrait dans tous les sens avec les bras qui étaient chargés de plats. Plus elle se dépêchait et plus elle sentait qu’elle n’avançait pas. Aussi, dû à l’absence du cuisinier, le remplaçant n’arrivait pas préparer les plats aussi vite que lui.

En voyant cette situation plus que dérangeante, Granny demanda à Phoebe d’occuper les clients pendant ce temps.

 

- Quoi ? Mais qu’est-ce que tu veux que je fasse ? demanda la blonde avec curiosité.

- Je ne sais pas… Tu n’as qu’à jouer avec la chose que tu as ramenée ce matin ! Fais quelque chose ! répondit la grand-mère occupée.

 

Phoebe fut surprise de ce qu’on lui demandait de faire. Elle hocha la tête et s’empressa de prendre sa guitare. Entre-temps, Killian rentrait dans le restaurant et il s’installa dans le coin du bar. En voyant cette agitation, les clients les regardaient. Phoebe jeta un coup d’œil vers Killian. C’était la première fois qu’elle allait jouer devant un public dans cette ville. C’était tout nouveau pour elle : il n’y avait pas de projection, pas de micro, pas de câbles et encore moins de fans qui criaient son prénom. Ses mains commençaient à trembler tandis qu’elle s’apprêtait à chanter. Le pirate, lui, l’observait, se demandant bine ce qu’elle allait faire. Et, lorsqu’elle commença à chanter, tout le monde fut emporté par sa musique. Avec sa guitare, elle oubliait tous les problèmes auxquels elle était confrontée. Elle chantait librement la chanson de Taylor Swift qui était Wildest Dreams. Et, durant un moment, elle repensait à Colton. Bien qu’elle fît bien ici, il commençait à lui manquer. Ses sentiments qu’elle ressentait au plus profonds d’elle ressortaient à travers de sa voix. Mais Killian, en l’écoutant, il sentait qu’il était concerné dans ces paroles mélancoliques. Il buvait son rhum tandis qu’il repensait à tout ce qu’il avait vécu avec elle.

Durant la musique, les serveurs parvenaient à amener les plats aux clients. Mais, alors que la chanson touchait à sa fin, une porte s’ouvrit et c’est alors que Phoebe le reconnut. Elle s’arrêta de jouer, se leva de sa chaise et prononça d’une voix étonnée :

 

- Colton…

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...