My Idiot Neighbor H.S

Mon voisin c'est un connard. Mais c'est un beau connard aussi.

10Likes
11Comments
1600Views
AA

8. Run Baby

"I like the summer rain. I like the sounds you make.We put the world away. We get so disconnected"

5 Second of Summer- Disconnected.

Pdv Lila:

On était perdus. Nous avions prie la route tout de suite après la visite de Louis sans vraiment savoir où nous allions enfin sans que je sache où nous allions. On tournait en rond depuis cinq minutes dans un quartier d'une ville dont je n'ai même pas eu le temps de lire le panneau. Tout ce que je sais c'est que nous sommes arrivés et que Harry ne trouvait pas notre logement dans cette banlieue. 

Il est seize heures, je commençais à avoir faim et j'avais une très grosse envie de faire pipi. Pour montrer mon mécontentement je m'amusais à souffler toute les deux secondes et à changer de radios sans lui laisser le temps de protester. 

La Range Rover de Harry freina brusquement devant un petit immeuble coincé entre deux grands immeubles. Oui je sais c'est bizarre comme disposition mais c'est comme ça. Il se mit à sourire et avancer vers l'entrée du garage souterrain prévus pour les habitants de cette immeuble. C'était évident maintenant, nous allions loger ici. 

J'avais perdue l'habitude de vivre au dernier étage d'un immeuble sans ascenseur. Harry qui était devant moi n'avait par l'aire d'avoir du mal de monter ces foutues marches d'escalier avec ses sacs, alors que moi j'étais au bord d'un malaise. Notre appartement était le numéro 62, vue de l'extérieur il avait l'aire bien de l'intérieure c'était autre chose. Il était petit et sale. On avait l'impression que quelqu'un était venue avant nous et c'était amusé à mettre le bazar partout. Mais la saleté et le manque de rangement n'étaient pas les seuls problèmes. Il n'y a qu'une chambre avec qu'un lit deux places et manque de chance ce n'est pas un canapé dans le salon mais des fauteuils.

Moi: C'est une blague ? Tu as vue le bazar qu'il y'a ici ? 

Harry: Oh oui c'est que ça fais longtemps que je ne suis pas venue ici...

Moi: Quoi ? 

Harry: C'est l'ancien appartement que je partageais avec ma soeur avant d'aller à la fac. 

Moi: Mais je comprend pas si plus personne n'habite ici pourquoi c'est le bordel ? 

Harry: En faite c'est un peut comme un quartier général. On vient ici avec ma soeur quand on a des vacances ou qu'on veut se reposer. Si ça peut te rassurer personne ne connait cette adresse. 

On prit le temps de poser nos affaires avant de s'activer à faire le ménage. Je m'occupais de la chambre et de la salle de bain et Harry de la cuisine et du salon. Je dois dire que c'était assez amusant de le voir faire le ménage. Il donnait l'impression que c'était la première fois qu'il faisait ça. Mais à force de tout devoir lui expliquer il a fait par tout assimiler. 

Une heure ou deux, tout était propre. Il était vingt heures passé et nous avions toujours pas manger et il n'y avait rien dans le frigo. Je voulais aller chercher Macdo alors que Harry voté plus pour commander chinois. 

Moi: Harryyyyyyy on veut Macdo !

Harry: On ? Je ne vois personne ici à part toi qui veux macdo. Donc comme je suis le seul homme ici et que je suis celui qui conduit et que je n'ai vraiment pas envie de bouger je décide que nous allons manger Chinois. 

Moi: Harryyyyyyyyyyyyyy

Harry: Lilaaaaaaaaaaaa

Toute façon ça sert à rien de lutter il a commandé. J'ai donc étais obligée de manger Chinois devant un film de mec totalement naze. 

Je ne sais pas vers quelle heure nous somme allez nous coucher mais ce que je sais c'est que je me suis endormie avant même que Harry m'est rejoins dans le lit. 

Le lendemain:

Je vais tuer Harry. Hier il est venu se coucher en oubliant de fermer les rideaux et maintenant je me retrouve avec le soleil en pleins dans le visage dès le matin. C'est très jouissif je dois dire... Non je blague j'ai une folle envie de meurtre. Je sais je pourrais me lever et allez le fermer mais je ne peux pas bouger. Pas parce que les bras d'Harry m'empêche nannnn c'est trop cucul ça non là c'est juste parce que le corps d'Harry m'en empêche. 

Si il plaçait tout le bas de son corps sur moi alors on pourra dire qu'il est littéralement sur moi; mais là il y'a juste que le haut et je peux vous dire que ça pèse lourd tout ça. Sa tête était posé dans mon cou, son buste est collé contre le miens et ses bras entourent ma taille. Chaque mouvement est comme une épreuve dans Koh Lanta c'est long, fatiguant et ça sert à rien. 

J'ai essayé plusieurs méthodes pour pouvoir le faire bouger de moi et la seule qui a fonctionné est de lui chatouiller la nuque. Je l'ai fais jusqu'a ce qu'il ouvre les yeux et se tourne de l'autre côté. J'ai pus donc sortir du lit et marché jusqu'aux rideaux que j'ai fermé. Mais je n'étais plus fatiguée, faut dire à force d'essayer de trouver une solution pour pouvoir le réveiller ça a finit par me réveiller moi encore plus que je l'étais. 

J'avais complètement oublié que le frigo était vide. J'ai donc étais obligée de fouiller dans les placards pour trouver un paquet de gateaux encore comestible mais malheureusement pour moi tout était périmé depuis des mois. 

Il ne me restait plus que comme solution d'aller chercher quelque chose à manger mais pour ça il faudrait que je réveille Harry pour qu'il m'y amène. Mais il dort beaucoup trop profondément pour que je le réveille alors je vais y aller seule. 

Pdv Harry:

Quand je me suis réveillé je ne savais pas vraiment quelle heure il était mais je savais qu'il devait être tard car Lila n'était plus allongée à côté de moi. 

J'ai repoussé les couvertures de sur moi et me suis étiré de tout mon long avant de me lever et d'ouvrir les rideaux. Le soleil m'a aveuglé pendant quelques minutes et j'ai pris le temps de m'adapter à la luminosité de la pièce avant d'aller dans la salle de bain. 

Après avoir prit le temps de faire ma toilette je suis sortie de la chambre pour rejoindre le séjour. Il était vide personne ne se trouvait dans la cuisine ni dans le salon ce qui me laissé perplexe. Lila n'a pas pus sortir sans moi ? Je lui avais pourtant interdit hier de sortir sans moi pour ne pas qu'on se fasse repérer. Elle m'a désobéit encore une fois.

Je ne pris même pas le temps de mettre une veste avant de sortir de l'appartement. 

Pdv Lila: 

Je n'étais pas perdue, j'étais juste pas sur la bonne route pour rentrer. Je savais que à cette heure ci Harry devait être inquiet et totalement paniqué à l'appartement. Mais comme une idiote j'avais oublié mon téléphone sur la table d nuit de la chambre et je n'avais pas pensé à laisser un mot pour le prévenir que j'allais juste dans une épicerie. 

Mais faut voir le bon côté des choses c'est que je suis perdue mais j'ai de quoi survivre pour une semaine en cochonnerie. 

Une fois trouvé l'épicerie je ne savais pas raiment de quoi nous allions avoir besoin alors j'ai tout simplement prit un panier de course et je l'ai remplie de gateaux, de bonbons, crème glacé et d'autre chose vraiment mauvaise pour la santé. Une fois mes emplettes faite j'avais juste tout chargé dans mon eastpak et je m'étais contenté de prendre un chemin au hasard car je dois admettre que je n'avais pas vraiment prit la peine de retenir le chemin pour venir. Alors j'ai juste fais confiance à mon sens de l'orientation qui soit dit en passant est très mauvais parce que je me suis perdue. 

Je marchais tout en observant les environs et je remarquais qu'un homme bizarre me suivait depuis un certain temps. Alors sans éveiller ses soupçons je me suis mise à marcher plus vite pour pouvoir mettre une certaine distance entre lui et moi. 

Sans m'en rendre compte je me suis mise à courir dans les rues de cette villes inconnue. Ca serait mentir si je disais que je ne paniquais pas du tout. L'homme qui me suivait se mit lui aussi à courir. Okay, Lila respire juste respire et tout ira bien. 

J'arrivais bientôt au bout de la rue et je ne savais pas si je devais prendre la route sur la gauche ou celle sur ma droite ou tout simplement continuer d'aller tout droit. Je choisis de tourner sur ma gauche mais alors que je pensais l'avoir semer un énorme coup de feu rentraite juste derrière moi et là je savais que j'étais vraiment dans la merde. 

Un deuxième coup de feu retenti juste derrière moi. Les passants hurler et essayer de se mettre à l'abris du mieux qu'ils le pouvaient pendant que moi j'essayais de courir le plus vite possible. 

??: LILA PUTAIN DE MERDE !

Harry était juste devant moi avec sa fenêtre de voiture ouverte. Il n'attendait plus que moi pour démarrer. Mais à ce moment là je me demandais si j'allais réussir à monter dans la voiture entière...

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...