My Idiot Neighbor H.S

Mon voisin c'est un connard. Mais c'est un beau connard aussi.

10Likes
11Comments
1593Views
AA

11. Passé douteux

"Why can't you hold me in the street

Why can't I kiss you on the dancefloor

I wish that it could be like that

Why can't we be like that

Cos I'm yours"

Secret Love Song- Little mix

Point de vu Lila:

Harry m'en voulait. Mais c'étais normal que je doute de lui non ? Je ne sais rien de son passé ni de pourquoi soudainement il m'apporte son aide alors que je ne lui ai rien demandé. 

Depuis deux jours maintenant il ne m'adresse plus la parole, il me regarde à peine et parfois je surprends des conversations entre lui et Dylan. Hier par exemple j'étais juste descendu pour m'excuser. J'ai vite changé d'idée quand je l'au surpris dans la cuisine avec Dylan. Ils parlaient de leur passé et de moi. Harry n'arrêtait pas de dire qu'il n'avait pas le choix et qu'il en aurait bientôt finis avec moi. Je n'ai pas eu le courage d'écouter la suite. 

Harry m'en voulait et moi aussi je lui en voulait. Il ne me parle pas et je ne lui parle pas. On reprend la route aujourd'hui car dylan ne peut pas nous héberger plus longtemps. 

Alors j'étais dans ma chambre entrain d'essayer de faire passer mes affaires dans mon sac de voyage. Une fois terminé je me suis levée du sol pour pouvoir aller prendre une douche avant de partir. Je ne sais pas où nous allions ni combien de temps nous allions rouler alors au tant profiter de la douche une dernière fois. 

Je n'ai pas frappé à la porte et je suis rentrée directement sans regarder si il y avait quelqu'un. C'est peut être pour ça que j'ai sursauté et que j'ai lâché mes affaires par terre quand quelqu'un c'est raclé la gorge. Harry se trouvait devant moi en caleçon. Je ne savais pas où poser mes yeux. Alors je me suis tout simplement baissée pour ramasser mes affaires tombés. 

Harry: On ne ta pas appris à frapper à un porte ? 

Je n'ai pas répondue à sa remarque et je suis sortie de la salle de bain pour pouvoir attendre dehors qu'il termine. Harry est sorti deux minutes plus tard habillé. Cette fois-ci je ne lui ai pas prêté attention et je suis rentrée directement dans la salle. Mais il saisit mon bras avant que je fasse un pas de plus. 

Harry: Je peux savoir c'est quoi ton problème ? 

Moi: Et toi c'est quoi ton problème ? 

Harry: Je n'ai pas de problème. 

Moi: Moi non plus. 

J'ai tiré fortement sur mon bras et j'ai repris mon chemin. J'ai fermé la porte derrière moi brusquement. J'étais énervée. Il osait me demander mon problème alors que c'est lui qui me fait la gueule !

Je venais tout juste de sortir de la douche quand Harry est rentré comme un malade dans la salle de bain. Il a fermé brusquement la porte derrière lui avant de se tourner vers moi. 

Moi: Je peux savoir ce que tu fais ? J'ai pas terminé !

Harry: La ferme ! On va se faire repérer si tu te la ferme pas !

Je ne comprenais pas pourquoi il chuchotait ni pourquoi il était énervé. Je compris vite quand j'entendis des voix qui provenaient du salon de Dylan. Ils étaient là dans la même maison que moi. Et j'étais là comme une idiote complètement nue. 

Je n'ai pas réfléchie à deux fois pour essayer de m'habiller. C'était dur avec Harry dans la même pièce. Il regardait chaque mouvement que je faisais. Une fois en sous-vêtements je n'ai pas eu le choix de laisser tomber la serviette pour pouvoir enfiler le reste de mes affaires. Harry se mis à respirer brusquement alors qu'il me fixait comme une extraterrestre. 

Moi: Tu veux mes yeux Styles ? 

Harry: Non ça va, les miens fonctionnent parfaitement bien en ce moment. 

J'ai enfilé le reste de mes vêtements en un temps records. Problème je n'avais pas de chaussures et si nous devions fuir rapidement, je ne pouvais fuir en chaussettes blanches. 

Les voix se rapprochaient de plus en plus. Mes yeux rencontrèrent ceux d'Harry. Il était calme beaucoup trop calme. Il réfléchissait du moins il essayait pendant que moi je paniquais de plus en plus. 

??: Tu as des invités Dyl' ? 

Dylan: Non pourquoi ? 

??: À qui sont ces sacs de voyages alors ? 

Dylan: Oh ça ! Ils sont à moi, je pars en voyage dans la semaine. 

L'homme commençait à se rapprocher de la salle de bain. Je me suis rapprochée d'Harry et j'ai saisis sa main comme paniqué d'être séparée de lui. Il s'st approché de moi et m'a embrassé le front comme pour faire comprendre que tout allé bien se passer. 

Je ne sais pas combien de temps nous sommes restés comme-ça mais ce que je sais c'est quelqu'un est venue frappé deux petits coups à la porte. Harry a ouvert pour trouver devant nous un Dylan tout blanc. 

Dylan: Faut que vous partiez ! Ils reviennent dans une heure avec le gang. 

Harry n'a pas perdu une seconde avant de me tirer dans la chambre de saisir nos affaires. Il m'a quand même laissé le temps de mettre mes chaussures. Il ouvrit le coffre du Range pendant que moi je montais du côté passager. Il prit le temps de saluer Dylan et de la remercier avant de me rejoindre dans la voiture. 

Il a roulé vite jusqu'à ce que l'on soit loin de Oxford. Je dois dire que cette fois-ci on a bien faillis y passer. 

Moi: On va aller où ? 

Harry: Je ne sais pas. Tu ne connais pas quelqu'un qui pourrait nous héberger ou qui pourrait nous prêter un appart' ? 

Il y'avait peut être mon grand frère mais je ne savais pas si il accepterait de me parler. Théo est mon frère mais depuis qu'il a quitté la maison à cause des problèmes qu'il avait avec mes parents il ne me parlait plus. Il m'en voulait de n'avoir jamais pris sa défense alors il avait tiré une croix sur moi et sur le reste de la famille. 

Moi: Mon grand frère habite à une ou deux heures de routes, peut être qu'il pourrait nous prêter son appart'.

Harry hocha de la tête et mit le cap sur la ville de mon frère. Pendant ce temps je sortis mon téléphone et envoya un message à Théo. J'espère qu'il va répondre...

Deux heures plus tard:

Nous étions enfin arrivé mais mon frère n'avait pas répondue. Alors j'avais donné son adresse à Harry pour qu'il me dépose devant chez Théo et que je m'arrange avec lui. Je sais on aurait plus prendre un hôtel mais on a pas les moyens. Du moins j'en ai pas les moyens, je ne suis que étudiante. 

On s'arrêta devant une petite maison dans une genre de banlieue. Théo est militaire alors ça doit être un logement de fonction. Il n'aimait pas l'école et il enchainait les conneries alors me parents l'ont inscrits dans une école militaire. Théo ne leur a plus jamais parlé après ça. 

Moi: C'est ici. Je vais aller voir, attend moi ici. 

Harry: Quoi ? Non je viens avec toi. 

Je ne voulais pas qu'il vienne avec moi parce que j'ai peur qu'il me juge. J'ai peut être l'apparence d'une fille qui vient d'une famille bien mais c'est tout le contraire. On a tous un passé plus ou moins douteux et moi et Théo en avions un lourds. 

Je sonne et attend sagement que l'on vienne nous ouvrir. Personne n'est venue pendant quelques minute mais au bout d'un moment des pas se sont approchés de la porte. Théo était là devant moi. Il a changé. Il est plus grand et plus musclé c'est comme un autre lui. 

Moi: Salut Théo...

Théo: Qu'est ce que tu fais là ? Je pensais avoir été clair la dernière fois !

Moi: Oui très. Mais...

Théo: Alors qu'est ce que tu fais là ? Et en plus avec un mec ? Tu t'es enfuis de chez les parents et tu penses que je vais t'aider. Si c'est le cas tu peux repartir les sucer parce que je ne vais rien faire pour toi. 

Je me suis tournée vers Harry et j'ai saisis sa main pour lui faire comprendre qu'on devait partir. J'avais tort de penser que Théo allait nous aider. Il avait changé en apparence mais pas dans sa façon de penser.

Harry avait les sourcils froncés et il ne comprenait pas ce qui se passait et je le comprends. Je l'ai tiré par la main jusqu'à la voiture et lui fait comprendre qu'on allait devoir loger autre part ce soir. Alors on reprit la route jusqu'à ce que l'on trouve un Hôtel pas trop chère et confortable. J'ai payé pour la nuit, c'est un peu de ma faute si on est dans la merde et puis il ne peut pas tout payer. Harry n'a pas voulue que je paye au départ mais à force d'insister et aussi de lui avoir pris sa carte des mains, il n'avait plus trop le choix. 

La chambre que nous avions été la deux cents. Elle n'est pas très grande mais bien pour une nuit. Bien sur il n'y avait plus de chambre avec deux lits alors on a prit un chambre avec un grand lit. Toute façon c'est pas la première fois qu'on dort ensemble. 

J'ai posé mon sac par terre et me suis assise à côté pour pouvoir trouver mon pyjama. J'étais beaucoup trop fatiguée pour manger et parler avec Harry. Je suis allée changer et quand je suis sortie de la salle de bain Harry était déjà couché dans le lit, il attendait que je vienne le rejoindre pour qu'il puisse éteindre la lumière. 

Je me suis emmitouflée dans la couverture avant de me coucher de mon côté. Mais j'avais à peine fermé les yeux que Harry parlé.

Harry: Pourquoi ton frère et si méchant avec toi ? 

Je n'avais pas envie de répondre. Je ne racontais pas mon passé au premier beau mec qui accepté de partager son lit avec moi. En plus lui il refuse de me dire pourquoi il m'aide alors pourquoi je lui dirais ? 

Moi: J'ai pas envie d'en parler. 

Il n'a rien ajouté de plus. Il a simplement soufflé avant de se tourner de son côté du lit. Pauvre bébé il boude. Bah tant pis pour lui. 

Harry: Si je t'aide c'est parce que je pense que tu ne mérites pas d'être tué. 

Moi: Quoi ? Je ne comprends pas. 

Je m'étais tournée vers lui mais à la place de lui faire face, je faisais face à son dos. 

Harry: Niall est l'un de mes meilleurs amis et maintenant tu sais que je faisais parti du gang. C'est comme-ça que j'ai sus que tu intéressais Niall. Il te trouvait belle, prude mais avec une partie de toi sauvage. Il était sûr de te mettre le grappin dessus et de réussir à t'embobiner dans ses affaires mais il faut croire que tu as eu de la chance de tomber sur mon chemin. Niall me demandait d'être méchant avec toi pour qu'il soit l'épaule sur laquelle tu pleurerais, mais il a raison tu as un côté rebelle qui ne se laisse pas faire et qui ne se décourage pas facilement. C'est peut être pour ça que tu as intéressé les autres membres aussi. 

Moi: Les autres membres ? Mais comment me connaissent-ils ? 

Harry: On connait tout le monde ma belle. 

Il s'était retourné vers moi. Maintenant nous sommes face à face, nous scrutant comme des personnes qui se découvrent pour la première fois. 

Moi: Pourquoi tu me protèges Harry ? 

Harry: Parce que tu mérites pas de mal finir ni d'avoir d'ennuie juste parce que tu es tombée sur les mauvaise personne. Tu es une bonne personne Lila et je suis sûr que plus tard tu feras de grande chose...

Moi: Harry tu es une bonne personne aussi et je ne comprends pas ce que tu fais dans un gang ? 

Harry: Parfois on a juste pas la choix...

On se fixait toujours mais cette fois-ci dans les yeux. J'admirais ses grands yeux entourés de magnifique grand cils. Il avait l'air d'être déstabilisé par ma phrase comme-ci il avait perdu l'habitude qu'on lui dise que c'est un gars bien. 

Moi: J'ai pas toujours était une bonne personne Haz'. Quand j'étais au lycée en deuxième année je fréquentais pas des bonnes personnes. Je me droguais et je séchais les cours. Théo a essayé de m'aider mais à la place je l'ai entrainé dans mes conneries. Mes parents on finit par le découvrir. Comme ils ne pouvaient pas nous blâmer tous les deux, ils ont choisissent de blâmer Théo. Il est l'ainé et en plus il avait déjà des problèmes avant que je l'entraine dans les miens. Alors mes parents l'ont inscrits dans une école militaire et moi en cure de désintoxication. Ils m'ont donnés une seconde chance...

Théo était le bon gars dans l'histoire et moi la méchante. À l'époque j'avais peur de mes parents et de ce qu'ils pouvaient penser de moi alors je les avais laissés blâmer Théo alors qu'il n y était pour rien. Depuis ce jour il me détesté plus que mes parents et j'en avais souffert. J'en souffre toujours. 

Harry n'avait pas l'air choqué, enfaite j'avais l'impression qu'il trouvait ça normal. Je ne sais pas pourquoi mais il tendit sa main vers moi avant de venir saisir la mienne posé près de mon visage. Il l'a saisis et a déposé un baisé sur le dos de celle-ci. 

Harry: On a tous fais des choses dont on est pas fière alors ne te sent pas mal pour ça. Maintenant tu es une fille bien qui va réussir sa vie.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...