My Idiot Neighbor H.S

Mon voisin c'est un connard. Mais c'est un beau connard aussi.

10Likes
11Comments
1598Views
AA

1. Le mouton con

"Books, not guns. Culture, not violence" 

- The Dreamers

Point de vue Lila:

Assise à une table d'un café peut réputé de Londres, je réfléchissais. Je réfléchissais à mon avenir et à mon présent. Je venais tout juste de débarquer à Londres pour commencer mes études et la première chose que j'ai trouvé à faire pendant mon dernier jour de vacance et de m'asseoir dans ce café et réfléchir. J'ai toujours eu du mal de m'intégrer alors on peut dire que j'angoissais pour demain. Même  si je savais que je rentrais en fac et que la mentalité des gens était différente j'avais comme même du mal de faire à l'idée de devoir recommencer une année. 

Je saisis mon café dans mes mains et souffla dessus pour essayer de la refroidir. Mon visage tourné vers la fenêtre j'observais les gens dehors pressés de rentrer chez eux à cause de la pluie qui tombé dehors. Parfois je me demandais si le temps ne reflété pas mon humeur de la journée. Aujourd'hui j'étais triste et silencieuse et le temps reflété parfaitement ma tristesse avec la pluie et le ciel gris. Je bus une gorgée de mon cappuccino qui avait trop refroidis au final. Avec moi c'était tout ou rien soit mon café était trop chaud soit trop froid. Je souffla et reposa ma tasse sur sa coupelle et laissa un billet pour payer ma consommation. Je me leva de la banquette plutôt confortable du café et m'emmitoufle dans ma doudoune. Je marche d'une démarche de zombie jusqu'à la porte et sort gravir la tempête de mon humeur. 

Je marche comme un zombie jusqu'à ma résidence d'étudiants et monte les marches jusqu'au deuxième étage là où se trouve ma chambre. Je cherche mes clés dans ma poche pendants au moins cinq minutes pour finir par me rendre compte qu'elles sont dans ma poche de pantalon et finis par ouvrir ma porte d'appartement. J'entre dans un appartement vide et froid. Je jète ma doudoune quelque part dans la pièce et me laisse tomber sur le seul meuble monté c'est à dire le canapé. 

Je ne sais pas combien de temps je suis  restée  allongé sur mon canapé qui n'est pas si confortable que ça mais j'ai finis par me lever pour aller me laver et me préparer physiquement et psychologiquement à ma rentrée de demain matin. Je savais que je commençais par une heure de littérature ce qui ne me déplaisez pas mais ce qui m'enchantée le moins c'était de trouver ma classe. J'étais nouvelle et les étudiants on le don de le deviner quand on est nouveaux et finisse par s'intéresser à vous pendant une semaine et après c'est la fin vous êtes plus qu'un vieux jouet cassé et délaissé. Oui ma conception du monde était vraiment pathétique et aussi nul que moi mais j'ai de l'experience en ce qui est d'être la nouvelle et pour ma part ça finit toujours mal. J'ai beaucoup déménagé à cause du métier de mon père. Mais j'ai finis par réussir à me débarrasser de cette malédiction quand j'ai eu dix-huit ans et toutes mes dents. Mon bac en poche et mes valises de l'autre j'ai pris mon indépendance et j'ai quitté la maison familiale pour pouvoir venir à la fac à Londres. Une fois finis de me brosser les dents j'ai cherché ma couette dans un des cartons nombreux dans le salon et une fois trouvé je l'ai traîné avec moi jusqu'à mon canapé ou je me suis allongée pour pouvoir passer ma nuit en attendant que mon lit soit monté. 

Deux heures plus tard:

Je sursaute et tombe de mon canapé quand une musique de style rock se met à hurler dans un des appartements du deuxième étages. C'est pas vrai pourquoi faut toujours que sa tombe sur moi ? Il y a une soirée et comme d'habitude je ne suis pas invitée bon ça encore je peux survivre mais par contre être réveillée à trois heures du matin par contre ça je ne peux pas survivre. Est ce qu'ils savant que demain c'est la rentrée ? Ils devraient être entrain de dormir pour être en forme demain. À mais oui j'avais oublié "Cool kids never sleep" si ils pensent être cool juste parce qu'ils se défoncent et ont pleins d'amis alors c'est qu'ils n'ont rien compris au mot "cool" ni à la vie. Je finis par m'endormir surement à cause de la fatigue accumulé. 

Jour-J: La rentrée:

Bon mes dents sont brossés et j'ai même eu le temps de me laver. Mon sac est prêt et je pense être bien habillée. Je suis prête pour la rentrée, il me reste même du temps pour que j'aille m'acheter un café donc je peux dire que pour le moment ma rentrée se passe bien. 

Je sors de mon appartement et ferme à clés. J'allais me mettre à marcher quand la porte en face en face de la mienne s'ouvre pour en laisser sortir un bouclé avec une paire de lunettes de soleil et une casquette porter à l'envers sur son crâne garnis de bouclettes. Vue le bazar qu'il y avait dans son appartement je suis sur à cent pout cent que c'est lui qui a fait cette stupide soirée hier. Le temps que je réagisse il était déjà entrain de partir ce qui m'a forcé à courir et je déteste courir ce qui me donne une raison de encore plus le haïr ce petit merdeux de populaire. C'est une fois que j'arrive à sa hauteur donc juste derrière lui que je hurle " HEYYYY TOI LE MOUTON". Vous auriez du voir sa tête c'était magnifique je crois qu'il aime pas trop qu'on le compare à un mouton ce con. 

Le mouton con: C'est moi que tu viens d'appeler le mouton ? 

Moi: Tu vois quelqu'un d'autre dans le couloir ? 

Il regarde un peut partout pour être sur et je suppose qu'il reconcentre  son regard sur moi bah oui parce que je vous signale qu'il porte des lunettes de soleil donc je vois pas trop si il me regarde. 

Le mouton con: Premièrement ma beauté le mouton comme tu dis il a un prénom qui est Harry et deuxièmement je peux savoir qu'elle est ton problème ? 

Moi: Premièrement ne m'appelle pas "ma beauté" okay ? et deuxièmement tu connais le respect ? 

Harry: Le respect ? C'est quoi le rapport ? 

Moi: Le rapport c'est qu'on fait pas de soirée à trois heures du matin alors que certaine personne dorme capiche ? 

Harry: Ohhhh je vois, tu es pas contente parce qu'on t'a pas invité donc tu te venge en hurlant des conneries à huit heure du matin sur moi ? 

Moi: Tu es con ou tu es con ? 

Harry de sa grandeur à baissé ses lunettes pour pouvoir mieux me regarder et faire une grimace franchement pas cool pour moi et finis par se retourner pour pouvoir continuer sa marche. Non mais je rêve je viens de parler à un mur la non ? J'aurais put continuer à lui courir après  mais franchement je hais courir et en plus je vais être en retard donc on va dire que dieux le punira pour moi okay ? Même si on sait tous qu'il va rien lui arrivé et que je vais surement être dans sa liste noir maintenant pourquoi j'ai pas fermé ma gueule rohhhh !

Je finis par arrivé à la fac à l'heure avec mon gobelet de café dans une main et le plan de la fac dans l'autre. J'ai pas vraiment cherché ma classe longtemps parce que tout était bien indiqué sur des panneaux ce qui m'a vraiment facilité la tâche. Quand je suis rentrée dans la salle j'ai remarqué que je n'étais pas la première arrivée et qui resté des places dans le fond de l'amphithéâtre. J'ai monté les marches tout en lisant les papiers qu'on m'ait donné mais que je n'avais pas remplie. Je me suis arrêté devant la rangé ou il restait une place  et finis par allé m'asseoir à côté d'un roux qui m'avait l'air totalement dans sont élément et une fille blonde qui n'arrêtait pas d'envoyer des messages. Je venais de sortir mon Pc de mon sac quand j'ai entendue des chuchotement derrière moi. Je me suis retournée pour me retrouvé en face de  Harry et deux autres mecs qui me regardaient de travers. Ça serais mentir si je disais  que je me sentais pas intimidés par leurs regards braqués sur moi mais je n'ai pas baissés les yeux au contraire pour une fois de toute ma vie j'ai tenue tête à des populaires et j'étais fier. Pour le reste du cours tout c'est bien passé et je dois dire que mon prof était plutôt sympa mais exigent de ses élèves et c'est pour ça que demain nous avions un devoir d'argumentation à rendre pour demain matin. 

Une fois mes affaires rangés je me suis levée de ma place et je me suis mise à descendre les escalier derrière le roux qui était assis à côté de moi. Mes yeux était braqué sur mes notes de cours jusqu'à ce que je sente une main se posé sur mes fesses et les frappés. J'ai levé la tête de mes note pour me retournée et me trouvé face à Harry qui me souriait de toutes ses dents parfaitement blanches et alignés. Ses potes qui étaient derrière lui rigolaient à la scène qui venait de se passé. Mon visage devait être rouge de honte et de colère après ce qu'il venait de me dire et de faire "jolie fesses ma beauté". Automatiquement ma main c'est levée et abattue sur sa joue sa tête c'est tourné sur le côté et sa joue est devenue subitement rouge. Je l'ai fixé pendant quelque minute avant de dire " petit con"

J'étais furieuse quand je suis rentrée dans mon cours d'histoire mais je fus vite calmer par mon prof qui apparemment lui aussi était furieux de me voir arrivé et en retard et m'a fait la morale pendant dix minutes devant les élèves présent dans l'amphithéâtre. Bon on peut dire que ma matinée de rentrée c'est vraiment mal passé. Je dois être maudite. 

Cinq heures plus tard:

Ma journée était vraiment merdique. Particulièrement mon heure de midi ou j'ai mangé à la cafétéria avec le roux qui est dans mon cours de littérature  qui enfaite s'appelle Benjamin et qui est très sympathique. J'étais en pleine conversation avec lui sur un livre que nous allions devoir lire mais notre conversation fut brusquement coupé par Harry et sa bande de singes qui on débarqué à notre table. Benjamin m'a regardé complètement perdu alors que moi aussi j'essayais de comprendre ce qu'il venait faire ici. J'ai arrêté de réfléchir et de respirer quand Harry a levé son verre d'eau au dessus de mon décolleter et la verser dedans. J'ai laissé sortir un cris et des insultes et ça ressemblé à ça " HAAAAAAAA PETIT CONNNNN HAAAAAA MAIS C'EST FROIDDDDD" et vous devez me connaître maintenant j'ai saisis mon assiette de purée et je lui ai jeté dans la figure. Après ça j'ai quitté la cantine pour éviter que se petit jeux continue encore longtemps. 

Et maintenant je suis actuellement en cours de philosophie avec Madame Trichet qui n'arrête pas de rabâcher que la philosophie n'est pas une matière à bâcler sous prétexte que c'est nul mais bon si elle continue comme ça je vais finir par le penser. Plus que quelques minutes et j'étais libre de pouvoir sortir de cette classe et pouvoir rentrer chez moi. 

Quand je suis arrivée devant mon immeuble la seule chose que j'ai remarqué était les tonnes de voitures garés sur le parking et la forte musique présente dans le couloir. C'est certain c'est Harry qui fait encore une fête je sais pas si je vous l'ai déjà dis mais je fais les populaires non enfaîte je hais les gens. Je grogne quand j'entend des rires juste derrière moi au moment ou j'ouvre ma porte. Je me retourne pour voir Harry embrassé une brunette totalement sous son charme en même temps on peut pas dire qu'il est moche le mouton. J'ai fermé brusquement ma porte pour leurs faire comprendre que j'étais présente et qu'on embrasse des filles dans le couloir parce que c'est un lieu publique. 

Deux heures plus tard:

je suis actuellement assise sur le parquet de ma chambre avec une notice à côté de moi et des morceau de mon futur lit si je réussis à le monter un jour. Mais pourquoi Ikea fait des notices aussi dur ? Si sa continue je vais dormir par terre avec mon matelas c'est bien aussi. Ma pensé de moi entrain de dormir par terre sur le matelas me fit ricaner mais je fus couper par ma sonnette. Bon j'ai mis vraiment du temps à passer au dessus des morceau de mon lit et aussi à me relever. Une fois devant ma porte je l'ai ouverte pour me retrouver face à un petit blond au yeux bleue et franchement mignon. 

Moi: Je peux t'aider ? 

Blondit: Je pensais que c'étais ici la soirée mais à la place j'ai trouvé un jolie fille c'est encore mieux .

Moi: Ahaha ouai euh..la soirée c'est en face. 

Comme par hasard au moment ou je dis ça Harry sort pour faire je en sais quoi et je m'en fous et remarque son pote qui me reluque. 

Harry: Niall qu'est ce que tu fais chez ma voisine ? 

Niall: Bah je me suis trompé de porte et je suis tombé sur cette magnifique jeune fille en pyjama. 

Harry: Ouai bah la soirée c'est par ici mon pote et arrête de la reluquer comme ça. 

Harry l'a regardé de travers comme-ci il était jaloux mais bon j'ai du rêver parce que une fois qu'ils étaient rentrés la musique a augmenté. Je crois que demain matin j'étais repartie pour agresser mon con de voisin de mouton dans le couloir. 

...............................................................

Hello, je suis  l'écrivaine de Change Body et Unknown Celebrity n'hésitez pas à aller les lire si vous êtes fan de Louis Tomlinson des One Direction et Luke hemmings des 5sos. J'espère que ma nouvelle fiction avec Harry Styles va vous plaire bisous. Et désolé pour les fautes ma correctrice m'a lâché :/.

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...