My Idiot Neighbor H.S

Mon voisin c'est un connard. Mais c'est un beau connard aussi.

10Likes
11Comments
1602Views
AA

3. Clés et meuble Ikea

"But baby running after you is like chasing the clouds..."

Zayn Malik (Story of My Life )

Pdv Lila:

J'ai toujours crue que la vie était quelque chose de simple. J'ai toujours crue que la vie était éternelle. J'ai toujours crue en tout sauf en une chose. Je n'ai jamais crue en l'amour. L'amour c'est pourtant quelque chose de simple et d'éternelle, quelque chose qui vous comble de bonheur quand ça arrive mais c'est douloureux et sans pitié. C'est pour ça que je ne crois pas en l'amour, parce que je ne suis jamais tombé amoureuse mais aussi parce que l'amour vous fais planer pendant un certain temps mais au bout d'un moment vous ne ressentez plus rien comme quand  vous avez trop pris l'habitude de consommer la même drogue. L'amour c'est comme la drogue c'est dangereux et inintéressant. 

Mais je dois dire que aujourd'hui mon opinion pour l'amour a complètement changé. Tout le monde connait se couple totalement mignon qui vous rends fou de rage parce que vous n'arrivez pas à être heureux comme eux ? Eh bien moi j'en connais un qui est juste devant moi et bizarrement comparé à d'habitude ou j'ai envie de les tuer aujourd'hui je ressens le besoin de ressentir se sentiment. Le sentiment d'être aimé par quelqu'un d'autre que par ses parents. 

??: Ils sont mignons hein ? 

Je me tourne vers cette voix sortie de nul part. Je me crispe quand je me rends compte que la personne qui a prit la parole est la jeune fille au jambe interminable qui m'a volé ma place hier. C'est dans ces moment là que je regrette d'être resté sur le banc de touche pendant toutes mes années de sport au collège et lycée. 

Moi: Oui je dois admettre qu'ils sont vraiment mignons. 

??: Je suis Louise mais appelle moi Lou c'est plus court et je préfère. 

Moi: D'accord, je suis Lila. 

Louise: Oui je sais qui tu es Harry m'a parlé de sa voisine qui l'a insulté de mouton. 

Moi: -en rigolant- Pour ma défense je n'avais pas beaucoup dormi. 

Louise rigole avec moi et finit par me parler de tout et de rien mais notre sujet reviens souvent sur le couple devant nous. 

Louise: Je tuerais pour que Harry me regarde de la même façon dont il l'a regarde. 

Moi: Tu sors avec Harry ? 

Louise: Ouai si tu appelles ça sortir. Je suis plus comme une bonne copine avec qui il couche quand il en ressent le besoin. 

Après cette phrase je me rends compte que je l'ai jugé trop rapidement. Je pensais que c'était encore une de ces pestes qui se croient tout permis parce qu'elles sont canons et populaires mais Louise et différente. Certes, je reconnais qu'elle est canon et populaire mais ce n'est pas une peste. 

Moi: Je suis désolée...

Louise: Ne soit pas désolée. Harry m'a prévenue qu'il n'était pas près à avoir une relation avec quelqu'un alors on peut dire que je suis chanceuse qu'il ne me repousse pas comme  les autres après avoir couché avec lui. 

Moi: Je sais qu'on vient de se rencontrer mais pourquoi tu restes avec lui ? Je veux dire tu es belle et tu n'as pas l'air idiote donc qu'est ce que tu fais avec lui ? 

Louise: Je reste avec lui pour la même raison que toi pour laquelle que tu regardais le couple devant nous. Parce que je veux ressentir le sentiment d'être aimé. 

Louise avait touché en pleins dans le mile. Elle était comme moi. Je ne peux pas  nier le faîte que c'est complètement débile d'attendre après quelqu'un qui se fout complètement de vous mais Louise et Harry c'est différent d'une façon je crois. Il n'a pas de sentiment envers elle mais  cela lui convient parce qu'elle aime. 

Le reste du cours ce passe dans le silence le plus total. Je n'ai fais que prendre des notes et Louise elle envoyait des messages à quelqu'un. Quand ça sonné je suis sortie rapidement de la salle pour pouvoir aller à la cafétéria et m'acheter un cappuccino. J'en ai vraiment besoin après m'a conversation avec Louise et mes deux heures de cours de physique . Je m'assoies à une table près de la fenêtre et sort mon Pc avec mes notes pour pouvoir les recopier au propre. Je ne sais pas combien de temps je suis restée mais quand j'ai eu finis la cafétéria était presque vide et les employés commençaient à ranger la salle alors j'ai rangé mes affaires et je suis partie. 

Je suis rentrées dans mon immeuble complètement frigorifié. Je me suis arrêté pour pouvoir prendre mon courrier et comme d'habitude ma boîte au lettre était pleine de PUB. J'ai monté les deux étages d'escaliers pour finit par arriver dans mon couloir totalement épuisé. J'ai cherché mes clés pendant quelques minutes dans mon sac. Pour finir par me rendre compte que je ne l'ai avait pas. Merde, je suis sur de les avoir mise dans mon sac ce matin. C'est pas possible pourquoi faut que ça tombe sur moi. 

Mon premier réflexe est de sortir toutes mes affaires de mon sac et de mes poches. Mon deuxième est de le faire encore et encore pour finit par me faire à l'idée que je n'ai pas mes clés et que je vais devoir aller sonner chez le mouton con. Je m'avance jusqu'à sa porte et reste planté devant comme une idiote. Je ne veux pas taper, je ne veux à avoir lui demander quelque chose parce que je sais qu'après il va me demander quelque chose en échange tellement il est vicieux. Mais je n'ai pas le choix ne peux pas rester dans mon couloir devant ma porte comme une clocharde. 

Je me résous à taper à sa porte avec des tous petits coups comme-ci j'avais peur. Harry m'a overt la porte avec se regard froid et distant qui c'est transformé en un regard choqué quand il m'a vue devant lui totalement frigorifié avec un sourire crispé. 

Harry: Tiens tiens ne serais pas ma charmante voisine d'enface ? 

Moi: Salut Harry écoute je n'aurais jamais crue dire ça un jour mais j'ai besoin de toi. 

Harry: Pardon ? J'ai pas bien compris...

Moi: Tu as très bien compris Harry, j'ai besoin de toi.

Harry: Je peux savoir pourquoi je devrais t'aider ? 

Moi: Parce que sinon demain matin je ne serais plus qu'un glaçon géant ? Je suis coincée dehors, j'ai oublié mes clés je ne sais où. 

Harry m'a fais le sourire le plus pervers de la planète terre et m'a dit que je pouvais rentrer le temps qu'il appelle un serrurier. J'ai hésité à rentré mais je n'ai pas pus resister à la chaleur qui m'appelle depuis l'intérieur de chez lui. J'ai posé mon sac dans l'entrée et mon manteau sur le rebord du canapé sur lequel j'ai finis par m'asseoir. Harry est arrivé quelques minutes plus tard avec son téléphone dans une main et dans l'autre une tasse de café. Il parlait surement au serrurier vue comme il était concentré et froid. 

Harry: Bon il arrive dans une heure. Tu penses pouvoir me supporter ? 

Moi: Euh...Oui et merci pour ça. 

Harry m'a sourit. Un vrai sourire pas ceux qu'il fait pour rire ou seulement pour que tu te la ferme non non un vrai. Je me sentais comme VIP d'avoir vue un vrai sourire de sa part mais je suis vite redescendue sur terre quand une personne est rentré dans le salon. 

C'étais Louise. Elle était vêtue d'une jupe et d'un crop top assortie. Elle a du se changer parce qu'elle n'était pas habillé comme-ça tout à l'heure. Sa première réaction quand elle m'a vue assise sur le canardée Harry est de froncés ses sourcils, la deuxième de me regarder vraiment méchamment. J'étais sur à cnet pour-cent qu'elle était prête à me sauter à la gorge juste pour défendre son territoire. 

Louise: Je peux savoir ce que tu fais ici toi ? 

Moi: J'ai perdue mes clés alors j'attends le serrurier chez Harry. 

Louise: Oh je pensais que tu étais... Non rien laisse tomber. Tu es prêt Harry ? 

Il va quand même pas me laisser ici seule ? Je me suis tournée vers Harry pour attendre qu'il lui dise qu'il ne venait pas parce que j'étais ici mais il a hoché de la tête et m'a demandé de me lever et de sortir. Il va me laisser attendre dehors dans le couloir alors qu'il gèle dans cette residence d'étudiant de merde juste pour sorti avec miss univers, c'est une blague j'espère ? 

Non ce n'est pas une blague, Harry m'a foutue à la porte et a embrassé Louise devant moi avant de partir je ne sais où avec elle. Je l'ai fixé jusqu'à se qu'il quitte mon champ de vision et que je retrouve seule devant ma porte. Je me suis laissée glissé contre le mur pour finir par m'asseoir sur le sol froid et presque humide du couloir. 

Le lendemain:

Ma soirée a été tellement merdique que ce matin quand je me suis réveillée j'ai décidé de ne pas aller en cours. J'étais épuisée et frigorifiée. Les serrurier est arrivée vers minuit ça veut dire que je suis restée trois heures assise par terre comme une clocharde devant ma porte. Le serrurier c'est excusé tellement de fois que j'ai arrêté de compter au bout de la dixième fois. J'ai finis par aller me coucher vers deux heures du matin. C'est pour ça que je trouve que c'est normal de ne pas aller en cours aujourd'hui avec la soirée de merde que j'ai passé.

Je suis étendue sur mon canapé avec une notice de meuble pour mon salon. Ça fais quoi une semaine que j'ai commencé la fac et je n'ai toujours pas finis de monter mes meubles de salon. Les cours me prennent un temps fou ce qui me laisse très peut de temps pour moi. Je fronce les sourcils quand je me rends compte que monter une table de salon c'est vraiment compliqué surtout quand la notice est en suédois. 

Je finis par me lever de mon canapé pour m'étirer et me donner un peut de courage pour monter mon meuble. Je réfléchie quelques minutes pour savoir si je le place devant mon canapé ou si je l'utilise comme meuble télé et je finis par me dire qu'il faut mieux que je commence à le monter et après je verrais ce que j'en ferais. Je m'assois sur mon tapis et commence à assembler les premières pièces mais je fus vite coupé par quelqu'un qui tape à ma porte. 

Je cours jusqu'à ma porte et l'ouvre pour le trouver devant un Niall tout content que je lui ouvre. Je me décale sur le côté pour le laisser renter et lui demande avec ma petite voix de timide de me donner son manteau et lui dis qu'il peut aller s'asseoir sur le canapé et de ne pas faire attention au bazar qu'il a par terre. 

Niall: Je suis désolé de passer comme ça sans te prévenir mais comme tu n'es pas venue en cours ce matin je voulais si tu allais bien. 

Moi: Je vais bien, j'ai juste passé une mauvaise soirée hier alors j'ai décidé de ne pas venir ce matin. 

Niall: Une mauvais soirée ? 

Moi: Ouai j'ai perdue mes clés et j'ai due attendre dehors parce que Harry m'a viré de chez lui quand sa copine est arrivée.

Niall: Mais quel con ! Il pouvait pas rester avec toi, tu aurais put mourir de froid. 

Niall avait l'air vraiment énervé mais j'ai réussis à le faire rire en lui racontant que j'ai un meuble Ikea à monter mais que la notice est en suédois. Niall c'est gentiment proposé pour m'aider et j'accepté parce que entre nous j'aurais mis trois ans à construire le meuble. 

Trois heures plus tard:

Nous avions finis de monter le meuble depuis une heure mais j'avais demandé à Niall si il voulez rester pour dîner avec moi. Il acceptait et pour être sur que le table est bien résistante nous avions décidés de manger dessus. Enfin c'étais plus excuse pour pouvoir manger sur le canapé tout en regardant le télé qui passait "16 bougies pour sam".

Mais toute bonne chose à une fin et Niall est maintenant debout devant ma porte d'entrée qui est grande ouverte sur le couloir. Je me tenais dans l'encadrement et remercier encore une fois Niall pour son aide et lui me remercia pour le dîner et la soirée qui l'a passé avec moi. 

Il s'avança jusqu'à moi pour finir par être collé à moi. Je n'osais plus bouger du à notre proximité mais mes yeux eux par contre papillonnaient à une vitesse affolante pour finir par se fermer quand le visage de Niall se rapproché du miens. Juste au moment ou il allait posé ses lèvres sur les miennes la porte d'en face c'est ouverte rudement ce qui nous fit reculer et tourner nos regards vers un Harry plus que heureux. 

Il avait ce sourire mesquin plaqué sur le visage. Il fixait Niall avec ce regard de défie. Niall finit par détourner le regard pour le reposer sur moi et m'embrasser délicatement sur les lèvres pour finir par partir. Je regarde la silhouette de Niall s'éloigné et me retourne pour rentrer chez moi.

Harry: Tu es vraiment idiote si tu penses qu'il s'intéresse à toi. 

 

 

 

 

 

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...