My Idiot Neighbor H.S

Mon voisin c'est un connard. Mais c'est un beau connard aussi.

10Likes
11Comments
1592Views
AA

9. Aïe...

"Somethin' 'bout you makes me feel like a dangerous woman"

Ariana Grande-Dangerous Woman

Point de vu Harry: 

Je ne sais pas comment j'ai fais pour la retrouver mais ce que je sais c'est qu'elle nous a encore foutue dans la merde. Lila a un  don pour toujours trouver un moyen pour se mettre sur le chemin des mauvaises personnes, et c'est tout naturellement que ce matin elle tombée sur l'un des hommes de Niall. 

Maintenant je me retrouve avec une fille blessée sur le siège passager à côté de moi. Elle avait courue vers la voiture pour me rejoindre mais c'était sans compté sur ce gars qui lui courrait après avec une arme à feu. Et il a réussis à la touché à la jambe. 

Moi: Est-ce que ça va ? 

Lila: Ça fait un mal de chien !

J'essayais de conduire plus vite mais dans une agglomération c'est presque impossible de dépasser les cinquante kilomètres sans écraser quelqu'un sur son passage. 

Lila à côté de moi gémissait à chaque bosses que je passais ce qui m'empêchait de rester concentré plus de trois minutes sur la route; sans tourner la tête vers elle pour voir si elle était toujours éveillée. La conduire à l'appartement n'est pas la partie la plus dure non la plus dure va de lui retirer la balle et de la transporter jusqu'à l'appartement sans qu'on nous remarque...

Point de vue Lila:

Si on m'avait dis un jour que je me ferais poursuivre par un gars armé et que je serais surement touchée, j'aurais rie au nez de cette personne. Mais là je n'étais même pas capable de rester éveillée. 

Je savais que nous étions arrivés mais je n'avais plus la force d'ouvrir les yeux pour en être sûr. La seule chose que j'arrive à comprendre c'est la voix d'Harry qui me disait de rester éveillée. Et je dois dire que je me suis mise à rire quand il m'a dit que si je mourrais maintenant il me le ferait payer. Le problème c'est que si je meurs je ne sais pas comment il se débrouillera pour me le faire payer. 

Un gémissement s'échappa d'entres mes lèvres quand il me posa sur le canapé un peu trop brusquement. Ma jambe me fait un mal de chien et rien que de penser que la balle qu'il y a l'intérieur, il allait falloir la retirer. Cela me donné envie de vomir. 

Harry: Lila ouvre les yeux. Regarde moi s'il te plait.

J'ouvris les yeux avec difficultés mais je réussis tout de même avec un peu de volonté. Harry se tenait au-dessus de moi avec une espèce de pince ciseaux et du désinfectant. 

Harry: Je vais désinfecter la plaie et essayer de retirer la balle de ta jambe okay ? 

J'hoche la tête pour lui faire comprendre que j'avais compris. Ma bouche était pâteuse et j'avais chaud rien que de penser à la douleur. 

Harry: Ça va faire mal. Je suis désolé...

Mes yeux restaient bizarrement grand ouvert comme captivé par ce qui allait se passer dans quelques minutes. Harry ouvrit la bouteille de désinfectant avant de la poser sur la petite table du salon. Il se munit d'un ciseaux et coupa mon jeans pour avoir un meilleur accès à ma blessure. 

Il me sourit avant de verser le désinfectant sur ma plaie. Un crie passa la barrière de mes lèvres crispées par la douleur. Harry ne perdue pas une minute avant d'enfoncer la pince/ciseaux dans ma jambe et je peux vous dire que c'est comme une brulure mais en dix fois pire. 

Je sentais la pince bouger dans ma chaire et cela me donne presque la nausée et une envie de m'évanouir pour ne pas ressentir la douleur. 

Moi: Harry je t'en supplie retire cette foutue balle !

Ce n'était qu'une question de minutes avant que cette merde sorte de ma jambe mais je ne savais pas si j'allais réussir à rester éveillée.

Moi: Harry je ne me sens pas très bien...

J'ai juste eu le temps d'entendre Harry me dire de rester avec lui avant de me laisser aller.

Le lendemain:

Ma bouche était pâteuse et ma tête me faisait  mal, comme-ci quelqu'un s'amusait à frapper dessus avec marteau. Mais si je devais faire une liste de toutes les parties de mon corps qui me fait mal le plus je dirais que ma jambe l'emporte à coup sûr. 

Je n'étais plus sur le canapé. Je devais être dans la chambre. Harry n'était pas à côté de moi, il devait surement dormir sur le canapé pour ne pas me gêner.

Mon premier réflexe fut d'essayer de me redresser mais bon comme toutes mes idées celle-ci n'en était pas une bonne. Alors je me mis à hurler le prénom d'Harry depuis la chambre pour qu'il vienne m'aider. 

Je n'avais aucune idée de quelle heure il était mais je sus qu'il était tard quand il débarqua dans le chambre en jogging torse nue avec les yeux à moitiés ouverts. Il avait l'air paniqué et complètement perdu. Harry avait dû croire  que je me sentais pas bien ou que j'avais mal et c'étais surement pour ça qu'il avait rappliqué aussi vite dans la chambre. 

Harry: Est-ce que ça va ? Tu as mal quelques parts ? 

Moi: Non je veux juste aller faire pipi et en même temps boire un truc. 

Harry s'approcha de moi et m'aida à me redresser avant de m'aider à me lever complètement du lit. Et cela faisait vraiment mal. Il m'a fallut un certain moment pour m'habituer à la douleur qui me donnait envie de vomir tellement elle était vive. 

On marcha tous les deux jusqu'à la salle de bain et seulement là, il me lâcha pour me laisser seule. Je me débrouilla seule pour le reste avant de le rappeler pour qu'il m'aide à marcher jusqu'à la cuisine pour je puisse boire un verre d'eau. Mais il décida de me ramener à la chambre et d'aller me chercher un verre lui même. Harry avait peur que j'ouvre ma plaie si je bougeais trop. 

Il est revenue quelques minutes plus tard avec un verre d'eau. Je crois que c'est la première fois de toute ma vie que je bois aussi vite. 

Moi: Merci de m'avoir sauvé encore une fois Harry...

Harry: Je crois que je commence à avoir l'habitude maintenant ! Mais bon sang Lila qu'est ce que tu foutais dehors sans moi ? Et sans m'avoir laissé de mot ? 

Moi: J'avais faim, il y'avait rien à manger et tu dormais alors je suis sortie sans toi. Je suis désolée...

Harry était énervé. Je pouvais le voir à grâce à sa mâchoire qui  tendue et ses sourcils qui ne forment plus qu'une ligne droite. Il se retenait de me hurler dessus. 

Harry: Merde ! Lil' tu t'es pris une balle dans la jambe pour de la bouffe ? 

Moi: Euh...Oui ? 

Je ne sais pas pourquoi mais après ma phrase je me mis à rire à pleine gorge. Je me rendais compte de la stupidité de cette situation. Harry était perdu. Il ne comprenait pas pourquoi je rigolais alors qu'il était entrain de me hurler dessus il y' a même pas trois minutes. Mais très vite il se mis à rire avec moi et maintenant nous étions comme deux attardés allongés dans le lit à rire. 

On s'est endormit une heure plus tard. Surement à cause du fou rire que nous venions d'avoir et aussi parce que nous étions épuisés de notre journée qui c'est terminé en catastrophe. 

Trois heures plus tard: 

Quand je me suis réveillée pour la deuxième fois de la journée cette fois-ci Harry était dans le lit. Il était allongé sur le ventre, un bras qui enlace ma taille et l'autre sous son oreiller. Mon dieu je jure que ce gars est vraiment trop mignon quand il dort. 

Harry: Arrête de me fixer. 

Oh pourquoi faut-il toujours qu'il remarque quand je le matte. Il était censé dormir et donc par conséquence ne jamais remarqué que je bavais sur lui. Harry me sortit de mes pensées quand il se mit à bouger pour pouvoir basculer sur le dos et s'étirer. 

Moi: C'est quoi le programme de la journée ? 

Harry: Je ne sais pas on va surement passer le reste de la semaine ici pur que tu cicatrise et après on reprendra la route vers Oxford. 

Moi: Oxford ? Pourquoi Oxford ? 

Harry: Un veille ami habite cette ville et il pourrait nous aider. 

J'espère juste que cette semaine se passera sans problème parce que je pense avoir eu ma dose d'aventure et d'émotion pour un certain temps.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...