Little Things

Les choses ne sont pas toujours comme nous espérions qu'elles le soient. On passe aller quelque part, faire quelque chose mais cela ne se passe jamais comme prévu.

Les vies de deux jeunes filles vont être bouleversées, alors qu'au départ, ce n'était qu'un jeu.


Venez suivre les aventures de Manon et Yasmina, âgées de vingt et vingt et un ans. Si elles n'ont jamais crues à leurs rêves, pourtant elles vont vivre bien plus qu'un rêve et ce sans jamais se réveiller.

4Likes
0Comments
277Views
AA

1. Peur au ventre.

Les choses ne se passent jamais vraiment comme nous l'avions prévue, en fait souvent ils se passent tout le contraire. Pourquoi je dis ça ? Parce que le jour où ma meilleure amie et moi nous étions inscrit pour participer à l'émission "X-FACTOR UK" nous l'avions fait seulement parce que nous nous ennuyions, seulement les choses avaient prient une toute autre tournure : aujourd'hui nous étions en finale. J'ignore totalement ce qui a plut au publique, le fait que nous soyons françaises ? Notre amitié de dix ans ? Nos voix ? Nos personnalités ? Le tout ? Une chose est sûre : jamais nous avions pensés que nous serions ici aujourd'hui. Il n'y a qu'à regarder le nom de notre duo : Blondies Friends. Seulement maintenant, lorsque la présentatrice de l'émission dit ses deux mots, la foule se met à hurler, et croyez moi ça en est presque effrayant. Jamais je n'aurais eu l'audace de penser qu'un jour se serait moi qui ferais hurler une foule entière, que je signerai des autographes, que je prendrai des photos. Mais le truc qui restais le plus étrange restait Twitter j'avais dus me créer un compte officiel : @ManonBlondiesF , compte qui était certifié désormais. Yasmina restait la plus rêveuse de nous deux, et bien que tout ça soit réel, elle passait le plus clair de son temps à me demander si elle ne rêvait pas, enfin quand elle ne mangeait pas tout au moins. Ce soir nous avions donc la pression de notre vie, nous allions chanter notre dernière chanson sur ce plateau en tant que finalistes.

- Jamais je n'aurai cru qu'on en serait là. Dis-je doucement à ma meilleure amie.

- Moi je rêve, alors veux tu ne jamais me réveiller ?

- Un jour elle comprendra qu'elle ne rêve pas, je ne sais pas quand, mais un jour. Dis-je au technicien qui nous installait nos oreillettes.

Je le remerciais lorsqu'il me donnait mon micro alors que Yasmina prenait le sien. Dans le noir des plus complet nous entrons sur scène pour nous mettre en place sur nos tabourets. Elle commence alors à jouer les premières notes de "Little Things", cette chanson qui appartient au groupe One Direction. Bien évidemment, les fans du groupe mondialement connu se mettent à hurler alors que je commence à chanter. J'ai une boule au ventre, cette dernière me brûle, elle pourrait presque me faire pleurer tellement elle me fait mal. Mais ce n'était pas que du stresse, non en réalité cette boule contenait du bonheur, de la tristesse parce que c'était la fin de cette aventure, la peur de ne pas réussir mais aussi l'émotion. Nous n'avions pas choisis cette chanson pour rien, mais parce qu'elle nous représentait. En réalité nous avions même pas hésité lorsque nous l'avions écouté. Elle représentait ce que nous voulions dire à l'une et à l'autre, après dix ans d'amitié. Je ne lâchais pas ma meilleure amie du regard, les larmes aux yeux alors que pour la première fois de ma vie, j'avais vraiment l'impression de lui chanter à quel point elle était parfaite pour moi, et ce malgré tout les défauts du monde qu'elle pouvait se trouver à dire vrai. À la fin de la chanson, elle va poser sa guitare avant de me prendre contre elle et j'en profitais alors pour venir embrasser sa tempe et lui murmurer un "je t'aime" dans le creux de l'oreille. Après un court instant on finit par se détacher l'une de l'autre et nous positionner face au jury. Bien évidemment nous remercions les personnes qui nous applaudissent, je mettais même ma main sur mon cœur pour leur montrer à quel point leurs admiration me touchait.

- Il pleure ! Me lance alors Yasmina.

- Comment ça ?! Qui pleure ?!

Je tournais alors mon regard vers Simon Cowell, et c'est donc là que je le vis essuyer rapidement et discrètement le coin de ses yeux. Je souriais alors en coin, je tenais beaucoup à lui, et en temps normal je l'aurais sûrement taquiné mais pas en présence des caméras. Il nous avait prit sous son aile depuis les auditions à Londres. C'était un homme génial, bien que strict et parfois très effrayant. Lui qui c'était levé avait finit par se rassoir correctement sur sa chaise avant de prendre la parole :

- Bon, les filles, vous savez que je ne suis pas des plus doué pour faire des compliments, mais là je dois bien dire que vous m'avez ému. Je vous revois arriver sur scène il y a des semaines, et regardez aujourd'hui vous êtes magnifiques les filles.

Simon marquait alors une pause tandis que des rires se firent entendre dans la foule, se mêlant au mien alors que je fixais le plus vieux. Il allait bien réussir à me faire pleurer parti comme ça.

- Je crois que vous êtes la plus belle évolution de cette émission, vous êtes maintenant de vraies artistes. Vous ne chantez pas les paroles, vous les vivez et vous transmettez votre émotions. Je trouve que c'est pour ça que vous êtes géniales les filles, et quoi qu'il arrive vous ne vous arrêterez pas là.

Yasmina remerciait Simon, la voix tremblante alors que je lâchais sa main pour descendre de la scène et lui faire un câlin. Oui, ça me prenait comme ça, dans ses bras je laissais couler quelques larmes. Je ne pensais pas du tout au fait que ma meilleure amie aurait sans doute envie de me tuer pour l'avoir laissée seule et toute émue sur scène. Simon me glissait alors dans l'oreille qu'il était fière de nous, et c'était tout naturellement que je lui répondais que j'étais fière de lui, ce qui le faisait rire et moi avec. Soudainement la foule se met à hurler de plus belle, devenant presque euphorique, me faisant limite peur alors que je ne bougeais plus des bras du plus vieux. Ce dernier me faisait reculer en riant alors qu'une voix se fit entendre :

- Moi, sincèrement je pense qu'elles devraient gagner juste parce qu'elles ont chantées une de nos chanson.

Cette voix, je la connaissais que trop bien, et bizarrement je n'osais pas me retourner face à la scène pour être sûre de ce que mon esprit me disait. Par ailleurs j'arrivais seulement à murmurer :

- Oh mon dieu.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...