Le monde de Eleanor

Eleanor est une fille qui a eu des problèmes et qu'il lui a valu un séjour en hôpital psychiatrique , elle est enfin de retour chez elle mais demain c'est la rentrer elle a tellement peur , heureusement que sont correspondant Danny est la pour la rassurer Tout deux aimerais ce rencontrer en vrais mais ne peuvent pas Mais c'est sans compter sur le destin qui aime bien jouer des tours aux gens Venez et entrez dans le monde de Eleanor

2Likes
0Comments
256Views
AA

3. Le 4 septembre.

Cher Danny,

Tu as raison , je préfère lutter horriblement contre la tentation de me re mutiler que de retourner la-bas ,mettre quelqu'un dans un hôpital psychiatrique c'est comme si on lui prenait toute sa gaietés , sa joie de vivre ,même sa vie . Les gens qui y sont interner ,ressemble presque a des zombies tellement les médicaments qu'on leur donne sont nombreux et par leur manque de sommeil car durant la nuit ils luttent contre leur pire frayeur , tu y crois toi ? Que quand il fait nuit ,tout n'a pire angoisse et cauchemars resurgisse ? Moi je ne sais pas trop si je dois y croire ... Ce qui est flagrant chez les internées c'est qu'ils sont tous internes de force même pas de grès , le plus grands nombre d'entre eux en avaient marre de la vie et on décidé d'y mettre fin mais ils n'ont pas réussi , c'est peut être pour sa qu'ils sont si triste car ils sont malheureux d'être encore envie ,car ils en ont marre de devoir lutter pour vivre alors que eux même n'en ont pas envie ... Les proches les aiment de trop alors ils décident de les maintenir en vie en les y mettant dans de hôpital psychiatrique mais c'est égoïste de leur part si les internet on essayer de mettre fin a leur jours ce n'es pas pour ce retrouver a être obliger de vivre ,en cas d'échecs , dans un endroits enfermer , si la personne a décider de partir elle a du y réfléchir pendant longtemps avant de ce suicide , a essayer de peser le pour et le contre et a remarquer qu'il y avait plus de pour que de contre pour son suicide alors pourquoi ne pas le laisser s'en aller . C'est vrais que quelque fois des personnes ce suicide mais elles n'ont pas vraiment envie de mourir mais elles sont trop aveugler par leur tristesse pour s'en rendre compte c'est vrais que c'est personnes la ont besoins d'aide mais si tu as vraiment envie de mourir , de partir loin de ce monde ingrat et cruelle c'est ton choix non? Et non par le leur . Alors a quoi sa sert de nous obliger a vivre hein? Appart nous rendre plus malheureux

Pour ma rentrer on peut dire qu'il y a pire mais il y a surtout mieux , on va dire que c'étais comme si j'étais invisible comme si j'étais dans une dimension miroir a la leur ce qui fesait qu'il ne me voyait pas ... A midi je suis rester seul a une table personne n'es venue s'assoir a coter de moi , je sais pas si je devrais dire tant pis ou tant mieux c'est vrais que je suis assez timide et que je ne parle pas beaucoup donc ce serait ennuyeux d'être en ma compagnie

Mon professeur principal est un homme ,il a l'air sympa c'est un prof de musique , tu sais comme j'aime la musique sa ne pouvait pas mieux tomber , sauf que je n'apprends rien durant son cours a chaque fois qu'il pose une question je connais la réponse mais bien évidement je ne lève pas le doigt pour répondre je n'ai pas envie de me faire remarquer et ensuite traiter de lèche botte ou de intello je veux juste être invisible qu'on ne me remarque pas car je sais que quand on me remarquera on se moquera immédiatement de moi et je ne veux surtout pas que sa arrive , a la fin du cours le professeur ma intercepter en me disant qu'il savait que je connaissais les réponse et qu'il trouvait étrange que je ne lève pas le doigt je lui ai expliquer pourquoi c'était a peu près le seul bon moment de la journée les reste des professeur par contre me regarde tous comme si j'étais un chien battu et sa m'énerve bien évidement connaissant mes parents ,ils ont parler de mon cas au directeur qui en a parler aux élèves pour toi aussi c'était comme sa au début quand tu es retourner a l'école ? Est ce que les profs te regardait comme quelque chose qui pourrait se briser a tout instant ? Ou alors il te regardait avec indifférence ? Et les autres élèves ? Était tu invisible tout comme moi? Ou alors on te remarquais dans les couloirs ?

Sois franc avec moi tu sais bien a quelle points je déteste les mensonges ...

Réponds moi vite

Eleanor

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...