Lost.


5Likes
1Comments
161Views
AA

3. ~ Chapter 2 ~

Je me réveilla éblouie par les rayons du soleil. C'est horrible la sensation que j'ai lorsque je me réveille ici. Sur ce, je me décida à me lever pour affronter ce "monstre". J'entra dans la maison et découvris ma mère en train de faire le ménage avec un coquard à l'oeil gauche. Elle me regarda et baissa les yeux. Je soupira d'agacement et monta à l'étage en essayant de ne pas réveiller cet ignoble homme qu'est mon père. Je rentra vite dans ma chambre, pris des vêtements propres, regarda au passage l'heure qui était affichez sur mon réveil et il affichait 7h30 tout juste. J'allas dans ma salle de bain et m'y enferma à double tour.

C'est le seule endroit où mon père s'est interdit d'entrer, donc le seul endroit où je peux être tranquille, rassurer, le seul endroit où je peux être sur qu'il ne fera pas apparaître un autre hématome. C'est triste, mais j'ai peur, tout le temps, en permanence, c'est constant. Quand je dors, prend ma douche, quand je suis au lycée. C'est une sensation assez étrange à vrai dire. C'est horrible de savoir que quand vous serrez chez vous, tout vas très mal se passer. Je pleurais, oui, je pleurais encore. C'est mon train-train, mon quotidien, la routine, une habitude.

Je sortais de la douche, m'habilla et redescendis voir ma mère. Elle était en train de faire de repassage, je me mis à sa hauteur et lui fis un bisou sur la joue en essayant de ne pas lui faire mal. Je pris une pomme et sortis de la maison avec mon sac de cours sur le dos en marchant sur la trottoir en direction du lycée. Plus je me rapprochais, plus je pouvais apercevoir la silhouette de la proviseur à l'entrée de l'établissement. Quand elle me vit, elle vint vers moi et je compris tout de suite.

- Anna, tu peux me suivre s'il te plaît ?

- Euh ... oui, oui bien sûr.

Je la suivis donc jusqu'à son bureau. Je déteste y entrer. À chaque fois que j'y vais c'est pour la même chose. Pourquoi j'ai des hématomes qui recouvrent mon corps entier ? Je ne répond jamais. Je lui sors toujours l'excuse, comme quoi je dois aller en cours. Mais aujourd'hui elle n'avait pas l'air décider à me laisser partir. Elle me fis signe de m'asseoir, ce que je fis, et elle pris la parole :

- Anna, tu dois te douter du pourquoi je t'es convoquer dans mon bureau aujourd'hui ?

- Euh ... Non.

- Bon. Si je t'es convoquée, c'est parce que Monsieur Edward, ton professeur de maths, me la conseillé. On s'inquiète tous pour toi, Anna. Pourquoi tu ne nous dit pas la vérité ?

- Je ne vois pas de quoi vous parler Madame.

- Anna, arrête ton cinéma ! Tu sais quoi ? Je vais appeler tes parents.

- Non ! Madame surtout pas !

- Désolé mais c'est la seule solution.

Je la vis appeler chez moi. C'est apparemment mon père qui a décrocher et elle lui dit de venir maintenant. Cette fois, c'est la fin.

- Ton père arrive dans 10 minutes. Je te propose d'aller en cours et je viendrais te chercher lorsqu'il va arriver. Aller sa ira mieux demain !

- Si je suis encore vivante ...

Lorsqu'elle entendit ma phrase, elle perdit le sourire. Elle me regarda et devint blanche. Oups ..

- Anna, ne me dit pas que c'est ton père qui te fais sa quand même ?

- Je ... Je vais en cours madame.

Je sortis presque en courant du bureau. Je crois que j'ai un peu trop parlée cette fois. Je toqua à la porte de ma salle de cours et y entra en disant un simple bonjour à ma professeur de philo'. Puis je sentis un regard sur moi, mais plus lourd que les 30 autres. C'était lui. Niall. Je m'assis à ma table qui est à quelques centimètres de la sienne et lui lança un regard noir alors qu'il me sourit.

- :chuchote: Quoi ?

- :chuchote: Tu est en vie.

- :chuchote: Et alors ? Qu'est-ce que sa peut te faire ? Tu ignorais mon existence jusqu'hier.

- :chuchote: Je te regarde depuis un bon bout de temps déjà ...

Alors qu'il détournait le regard, je restais le regarder, une pointe d'incompréhension dans les yeux. Comment sa, il me regardait ? Je n'ai même pas le temps de me poser la question deux fois, que la proviseur entra dans la salle.

- Anna ?

- Oui ?

- Ton père est arrivé.

Je pris peur et regarda Niall avec angoisse ce qu'il vit. Alors que je ramassais mes affaires avec tout la paresse du monde, Niall me tendis un bout de papier, avec inscrit, son numéro probablement. Je le pris, il me prit la main et me chuchota quelques mots.

- Si il te touche, appel-moi. Tout de suite. Je ne veux plus qu'il te touche. C'est compris ?

- Oui ... Mais pourquoi ?

- Je t'expliquerais.

Il me fis un bisou sur la main et me lâcha en me laissant partir vers celui qui me détruit de jours en jours. J'avais plus que peur. Je savais que sa l'avait énervé. Je savais que maintenant, je suis entre la vie et la mort. Je regarda une dernière fois la salle et les élèves qui s'y trouvait et suivis la proviseur jusque son bureau. Mon père était assis sur une des deux chaises disposées de façon à être en face du bureau. Il se retourna, et je pus voir dans ses yeux, de l'horreur, de la cruauté, jamais je n'avais vu cela dans les yeux de quiconque. Prise de peur, je partis en courant, alors qu'il se mis à ma suite. Je me retourna et le vis derrière-moi. Je pris mon téléphone et le bout de papier que Niall m'avait donner quelques minutes auparavant. Alors que je courais à toutes vitesses vers la sortie du bâtiment qui me sert de lycée, je composa le numéro et appuya sur le bouton vert.

-- Point de vue de Niall --

Anna est partit depuis à peu près 5 minutes, quand je sentis mon portable vibrer dans ma poche. Je le sorti avec discrétion et vis un numéro inconnu. Je prétexta une envie préssente pour sortir de la salle. Une fois àl'extérieur, je décrocha.

- Allo ?

- Niall ! Au secours ! Il va me tuer ! Je t'en supplie ! AIDE-MOI !!!!

Puis ça raccrocha. Je savais que Anna était encore dans l'établissement, je l'entendais crier.

-- Point de vue de Anna --

- Allo ?

- Niall ! Au secours ! Il va me tuer ! Je t'en supplie ! AIDE-MOI !!!

Trop tard. Il m'attrapas la bras et me fis faire volte-face. Mon téléphone tomba et se brisa en mille morceaux au sol. Il me donna 2 coups de poings dans le ventre, je tomba et perdus conscience.

...

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...