Lost.


5Likes
1Comments
159Views
AA

2. ~ Chapter 1 ~

Les mains moites par les larmes et la transpiration. Les joues rougis et dégoulinants de larmes. Je déposa ma feuille retourné au bord de ma table en lâchant un énième sanglot qui se fit un peu trop fort. 31 têtes me fixent dont celle du professeur qui me regarde tristement. La sonnerie qui annonce la fin des cours retentit et les élèves rangent leurs affaires en rendant leurs copies au professeur. Alors que je rangeais mes affaires, la professeur m'interpella.

- Anna, je peux te parler ?

- Bien sûr.

J'attendis que tout les autres élèves sortes. Mes yeux me piquaient, une boule se forma au niveau de ma gorge.

- Anna, tu ne peux plus rien nous cacher, tu dois nous expliquer.

- Je ne vois pas de quoi vous parler Monsieur.

- Est-ce que tes parents y sont pour quelque-chose pour que tu est des hématomes ?

- Au revoir Monsieur.

Je sortis de la salle de cours et me dirigea vers la sortie du lycée. Quand un des garçons populaires vint vers moi. Il est blond, yeux bleus magnifique, une carrure parfaite. Il s'appelle Niall. Je ... je suis secrètement amoureuse de lui à vrai dire.

- Hé !

Je ne me retourna pas et continua ma route. J'avais peur. J'avais peur de la gante masculine.

- Hé ! Je vais pas te faire de mal !

Il me pris le poignet ce qui me fit hurler. C'est un réflexe. J'essaya de me détacher mais impossible, il est beaucoup trop fort.Je me retourna vers lui, les larmes ruisselaient sur mes joues. Lorsqu'il vit mon malheureux coquart qui entourais mon yeux, et que je pleurais, il écarquilla les yeux. J'eux comme l'impression qu'il commençait à lire en moi.

- Lâche-moi.

- C'est ton père qui te bat hein ?

- Lâche-moi je te dis !

- Je veux t'aider.

Je le regarda avec un regard des plus noirs et lui cracha à la figure.

- MAIS M'AIDER DE QUOI ? POUR PAS QUE JE CRÊVE ? JE SUIS MÊME PAS SUR DE VENIR DEMAIN ! ALORS LAISSE-MOI VIVRE MES PEUT-ÊTRE QUELQUES DERNIÈRES HEURES TRANQUILLE ! JE-NE-VEUX-PAS-D'AIDE !

Je partis en courant jusque chez moi Je pleurais. Les larmes dévalait mes joues. J'entrais dans ma maison et découvris ma mère en train de faire le repassage.

- Salut ma chérie. Aller essuie tes larmes, il vas bientôt arriver.

- J'en peux plus maman ! Je vais crever si sa continue !

- Moi non plus, je ne peux plus supporter sa, moi non plus ma chérie ...

Le regard de ma mère se fis vide, c'est alors que je compris que mon père était arrivé. Oui, mon père. Il entra et se dirigea vers la cuisine où ma mère et moi nous trouvions. Il regarda ma mère et lui donna une claque, avec une telle force qu'elle tomba au sol. Elle pleurait et se tenais la joue alors qu'il me regardais de haut en bas pour me donner un coup de pied dans le ventre. Je tomba et cracha du sang à même le sol. Ce qui lui déplus fortement. Alors il me plaqua la tête contre le sol.

- Lèche.

- Non !

- Lèche ou tu dors dehors !

Il me lâcha et je me leva pour me diriger vers la porte d'entrée. Quand il me pris par les cheveux et me plaqua contre le mur.

- Ne joue pas à ça avec moi !

- No-Non Papa.

- Aller vas dehors sale traînée.

Il lâcha la poignée de cheveux qu'il avait dans la main et me balança dehors. Je tombais au sol, en pleure, du sang coulait de ma lèvre.

Je me dirigea vers la cabane que Papa m'avait fait quand j'avais 6 ans. Il l'avait fait avant que Grand-Père meurt. Mon père est devenue un homme cruel. Sans coeur, sans pitié. Il peux de frapper pour un mot de travers, un coude sur la table, 5 min de trop sous la douche. Aucun homme ne peux lui ressembler. Aucun homme ne peux être aussi cruel que lui. Il nous pourrit la vie. Il la rend horrible. On veux partir. C'est notre rêve. Mais on sait qu'il nous retrouvera. On sait qu'il nous détruira encore plus qu'il ne le fait déjà.

Je m'allongea sur le petit matelas qui se trouvais à l'intérieur de la cabane et pensa. Pensa à un plan d'évasion avec ma mère. C'est sur cela que je m'endormie.

...

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...