Love for Eternity

Rose Hatcher mène une vie un peu difficile, Avec un père qui la bat, une mère indifférente, Rose doit se battre pour réaliser son rêve: terminer ses études.. cependant, la rencontre de Harry, le beau frisé, changera un peu ses plans... à jamais.

14Likes
0Comments
1080Views
AA

4. New house, new.. life?

~~Quelques semaines ont passés depuis la mort de ma mère. Il y a eu le service, l'enterrement (auquel mon père était bourré), et tout le tralala. Oui j'ai eu de la peine, et tout, mais jamais je n'ai pleuré. Je n'avais pas trop de relation avec ma mère. Ce garçon, Harry m'a tourné autour comme une mouche. Je ne sais pas ce qu'il a. J'ai continué à aller au Lycée, et j'ai <<travaillé>> trois ou quatre fois pour pouvoir manger au Lycée.

et après-midi, je rentrais des cours à l'appartement, quand je vis mon père assis dans les marches de l'immeuble. Je le salua et continua ma route, quand il m'arrêta.

- Rose. Viens ici.

Je frémis et m'assis à ses cotés. Il fumait une cigarette.

- Rose, demain tu quitte l'appartement. Dit-il. Tu va en pension à ton Lycée.

Je me mis à trembler. Sans me regarder, il m'ordonna de partir faire mes bagages. Je devais avoir quitté demain matin. Ma tante fortunée avait tout arrangé et payé le Lycée. Ça me soulageait au moins sur ce point. Sur ce, mon père se leva et parti boire au bar au coin de la rue. Et ce fut la dernière fois que je le vis.

Le lendemain matin, je pris mes affaires et parti vers les dortoirs du Lycée. Un sentiment étrange m'habitait. Désormais, c'était l'endroit ou je vivrais.

J'arriva dans le Hall. C'était nettement plus calme que dans le Lycée même. Je me rendis au bureau de je-ne-sais-quoi et m'enregistrai. Je serais chambre 356, étage 3. Je pris ma clé et montai. Je deverouillai la porte et l'ouvrit. Deux filles me dévisagèrent. L'une d'elle, aux cheveux roux et frisés et le nez constellé de points de rousseur, lanca;

- ah, tu dois être Violette! Je suis Cathy.

- heu, c'est Rose.

- C'est elle la nouvelle, lança-t-elle à l'autre, bronzée et les cheveux couleurs miel.

Cette dernière me détailla des pieds à la tête, souris, puis lança:

- Je suis Heidi.

J'installa mes choses, puis Heidi et Cathy partirent en cours. J'en étais dispensé aujourd'hui. Lorsque je sorti enfin de ma chambre pour visiter les lieux, j'eu un pincement au coeur. Malgré mon allure je-m'en-foutiste, tout cela était dur pour moi. Je descendis au deuxième étage, celui des garçons. Il ressemblait beaucoup à celui des filles, les même murs blancs crème et la moquette bleu-grise. Je déambulait tranquillement quand je vis un garçon torse nu, en serviette, les cheveux encore mouillés, sortir de la douche. Harry. Il me salua et entra dans sa chambre, la 228.

Je remontai dans ma chambre. Quelques minutes plus tard, j'entendis cogner. Je me levais pour ouvrir. Harry, en T-shirt et jeans, les cheveux secs, se tenait devant moi. Je grogna.

- Rose, je me demandais.... Tu veux venir avec moi dehors?

- j'en ai pas envie.

- okay.... Tu viens d'arriver au dortoir?

- moui, et toi?

-moi j'y suis depuis le début de l'année.

- ah bon. Rétorquai-je sèchement.

Il parru triste. Je me sentis un peu coupable, mais je n'avais pas envie de lui parler ni d'être avec lui. Déja que je devais passer tout mes dîners a la même table que lui... Il baissa les yeux. Je sortis de ma chambre et verouilla la porte derrière moi. Harry releva la tête. Je marchai dans le couloir vers l'escalier, quand je l'entendis me suivre. Je sortis à l'extérieur rt m'adossai contre un arbre. Il me suivi et se plaça à mes cotés. Je ne le regardai pas. Au bout d'un moment il me dit, nonchalament;

- Pourquoi t'es comme ça avec moi, Rose?

-Comment comme ça? Répondis-je, sur la défensive.

- Réticente.

Il se tournai vers moi. Cette fois-ci je plongeai mon regard dans le sien. Nous restâmes ainsi quelques secondes, puis je tournai les talons et rentrai au dortoir. Cette fois il ne me suivi pas. Bonne chose. Il m'avait troublée.
Dans la chambre, Heidi et Cathy etaient rentrée. Heidi me fis un clin d'oeil et lança;

- Alors, avec Harry?

- rien. Ce garçon ne me plaît pas.

C'était faux. Je le trouvais craquant. Mais j'avais beaucoup trop d'orgeuil pour l'avouer. Et puis il avait toujours l'air de rire de gens. Il était beau, point final.

- Rhôôô allez Rose, soit pas timide!

Je haussai les épaules et filai dans ma douche.

*POINT DE VUE HARRY*

Quand elle a plongé son regard dans le miens, ouf! Je ne sais plus quoi faire pour l'interesser. Rose est tellement belle....

Je pensai à Rose et je ne vis pas l'heure passer. Je m'apercu qu'il faisait presque nuit et que j'était toujours dehors.... Je me levai, un peu courbaturé, et marchai les mains dans les poches vers le dortoir, quand j'entendis mon nom.

- Hé Harry! Tu veut te faire Rose? Je te suggère de te tourner vers quelqu'un d'autre mon vieux! Me lança une voix éraillé, mais de mon âge.

Je me retourna pour voir qui avait parlé. Un jeune homme bien coiffé, blond, était accompagné d'une bande de garçons. Il me fis signe de m'approcher, ce que je fis. Grave Erreur
.

Arrivé asser près de lui, je ne vis pas venir son poing dans mon ventre. Je fus pris d'une douleur atroce. Je m'écroulai à genou. J'entendis des rires qui se firent de plus en plus lointaint à mesure que je recevais coups après coups...

*FIN DU POINT DE VUE HARRY*

Le lendemain matin, je me rendis à la salle de dîner pour déjeuner avec Heidi et Cathy. Jim, l'ami de Harry, était la également, mais pas ce dernier. Je ne m'en inquiétai pas trop. Je savais qu'Harry se foutait un peu de ses études. Il avait bien pu décidé de snoozer à l'infini.....

Mon premier cours etait en mathématique, avec Cathy. Après, ce fut le dîner. Je mangeai avec mes compagnes de chambres. Je commencai à m'inquiéter de Harry, aussi je questionnai Jim.

-Non, je ne crois pas qu'il soit rentré hier soir. Me repondit Jim.

Un peu affolée, je décidai d'aller faire un tour dehors pour me calmer. Voyons. Je m'affolait pour un garçon que je n'aimais même pas.

Je continuais à marcher, puis comme je vis que j'avais du temps devant moi, je décidai de me promener derrière le bâtiment, endroit très peu fréquenté. Je tourna le coin et mon sang ne fis qu'un tour. Non.

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...