Love for Eternity

Rose Hatcher mène une vie un peu difficile, Avec un père qui la bat, une mère indifférente, Rose doit se battre pour réaliser son rêve: terminer ses études.. cependant, la rencontre de Harry, le beau frisé, changera un peu ses plans... à jamais.

14Likes
0Comments
1081Views
AA

5. I'm afraid for you

~~Je m'élancai Une forme sombre jonchait par terre. Je m'approcha.

- Putain Harry!!!!

 Je m'accroupit. Son chandail etait déchiré et je pouvait voir l'énorme bleu sur son ventre. Il était aussi amoché dans le visage et saignait de la lèvre. Je collai ma tête sur son torse. Son coeur battait, mais faiblement et lentement.

J'essayait de me remémorer les techniues aprises en cours de premiers soins, mais impossible. Tout ma pensée était occupée par Harry. Des larmes commencèrent à couler le long de mes joues et vinrent s'écraser sur son torse. Il ne devait pas mourrir. Je lui fit un rapide baiser sur le front et m'élancai comme une dératé vers le secrétariat. J'entrais et je hurlai.

- APPELEZ UNE AMBULANCE! UN ETUDIANT EST BLESSÉ DERRIERE LE BATIMENT C!

Aussitot, les professeurs me suivirent vers l'endroit. Harry n'avait pas bougé. Deux proffesseurs le palpèrent, puis l'ambulance arriva. Je me mis à pleurer de plus belle, puis m'effondra. J'avais plus d'inquietude et de peine que j'en avait eu pour ma mère. Je voulais qu'Harry aille bien.


*POINT DE VUE HARRY*

Je me reveilla dans une piece blanche qui sentait le produit nettoyant. J'ouvris les yeux et aperçu une couette blonde sur mon torse. Je souris. Je savais parfaitement à qui appartensit cette chevelure pour l'avoir observé maintes fois. Rose dormait accotée sur moi. J'essayait de remuer un bras, mais je tressailli de douleur, ce qui la reveilla. Elle relava la tête, apeurée, puis se mit à pleurer. Je souris.

- Harry! Dit-elle. Mon Dieu!

J'essayai à nouveau de bouger, mais je grimaçai de douleur. Rose posa une main sur mon torse.

- tchuuuut! Chuchota-t-elle.

Elle me carressa doucement le ventre, ce qui me fis frissoner. Puis Rose m'aida à m'asseoir. J'étais vêtu d'un chandail gris et d'un jeans.

- c'est Jim qui m'a donné tes vêtement ppur que je les apportes. Dit-elle. Et l'infirmière t'a changé de tes vêtements tout déchirés.

Et elle me raconta comment elle m'avait trouvé, les larmes aux yeux. Je hochai la tête, puis la remercia. Je trouvais etrange que son comportement ai changé vis à vis moi. Je ressenti soudain une vive douleur au ventre, comme un coup de poignard. Rose dû le voir dans mon visage car elle releva le bas de mon T-Shirt pour me montrer un immensse bleu de la taille d'une grande assiette. Je lui demandai:

- Mais... Rose, comment c'est arrivé?

Elle haussa les épaules, puis l'infirmière vint me faire signer des papiers. Ensuite, le chauffeur du Lycée vint nous chercher.

*FIN DU POINT DE VUE HARRY*

J'aida Harry à se lever de son lit d'hôpital. Il essayait de cacher qu'il avait mal, aussi je passai doucement ma main dans son dos. Je l'aida à sortir de la chambre d'hopital. Il s'appuyait sur moi. J'avais supplié la Directrice que ce soit moi qui aille chercher Harry. apres tout j'avais 18 ans, je serais accompagnée du chauffeur, alors elle a fini par céder. Harry et moi montâmes dans la voiture. Je ne parlai pas. Soudain il me regarda, serieux.

- Rose.... Pourquoi tu as fait tout ça pour moi?

Je mis un temps à y penser.

- Tu ne peux savoir à quel point j'ai été inquiète. Tu as été deux jours inconscient!

- Donc... Tu m'aimes bien?

- peut-être, répondit-je.
À vrai dire je n'en savais trop rien. J'aimais beaucoup Harry.

Arrivés au Lycée, Harry eu une courte rencontre avec la directrice, qui me regarda.

- Mademoiselle Hatcher, voulez vous vous occupez de monsieur Styles pour les prochains jours? Demanda-t-elle.

-Oh, madame, je ne voudrais pas la dérang... Commença Harry.

-Sa me fera plaisir, madame la directrice, le coupais-je.

-bien. Fit-elle, satisfaite.

Harry me regarda hébérlué. Je l'aida à marcher puis nous prîmes l'ascenseur jusqu'à sa chambre. Je l'aida à se coucher dans son lit.

- Rose.... Tu ne peut pas t'occuper de moi comme ça, voyons....

- harry, si tu as besoin de quoi que ce soit, tu m'appelle sur mon cellulaire, d'accord?

Je tournai les talons, et au dernier moment, je me retournai. J'hésitai une seconde, puis m'approcha de lui et l'embrassa longuement. Il demanda l'accès à ma bouche, ce que je refusai bien évidemment. Je n'etait plus ce genre de fille facile. Après quoi je me levai et reparti à ma chambre en courant. Arrivée dans ma chambre, Cathy me regarda, Perplexe.

- Et après tu nous dis que tu ne l'aimes pas?

- qui ça? Demandais-je rudement.

- Allez fais pas l'innocente, Rose, je t'ai vu avec Harry dans sa chambre. Lança Heidi qui franchit le pas de la porte.

Je détéstait quand elles avaient raison, aussi je haussa les épaules et sorti dehors en courant. Je m'assi un banc et regarda les paysage. Des étudiants révisaient tranquillements sur l'herbe, d'autres, rigolaient avec leurs amis.

Soudain je sentis une main sur mon épaule. Une voix que je connaissait malheureusement resonna derrière moi. Mon sang se figea.

- Alors la p'tite pute?

- Frankey. Je suis pas une pute. Laisse moi.

- ah ouais alors t'es quoi?

Je réfléchis un instant. J'étais une prostituée. Enfin, plus maintenant, car ma tante payait, mais je l'avais été. Il poursuivi.

- tu sais, si tu arrête pas de voir Styles, je pourrais réveler aux gens ton petit secret...

Je me retourna vivement. Frankey se tenait là, bien droit, ses cheveux blonds bien peignés. Je remarquai quetres garçons derrière lui. Mon coeur s'accélèra.

- quest-ce que tu as contre Harry? Crachai-je.

Il ricana.

- Et bien vois-tu, petite, si tu sors avec lui, tu ne me feras plus de contrats....

-je n'en fais déja plus, Frankey. VA-t-en.

-c'est dommage. Je vais devoir réveler tout à tout le monde...

Sur ce, il s'éloigna en riant. J'était sans mots. Lynette vint s'asseoir près de moi. Elle me parla mais je n'entendais plus. Je ne pensais qu'à Harry. frankey. Harry. Au bout d'un moment Lynnie partie et je me levai. Machinalement, je mis un pied devant l'autre jusqu'à la chambre de Harry. La directrice m'avait donné les clés de sa chambre. Je déverouillai et entrai. Harry dormait paisiblement. Je m'assit sur le lit à ses côtés et lui caressai le bras. Au bout d'un moment he sortit et me rendit à ma chambre.

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...