Une seule direction.

Mon rêve, devenir chanteuse.
Mon but, impressionner mes idoles.
Attention One Direction, Lacey Jones débarque.

*L'entré officielle de One Direction est un peu longue, mais quand ils entreront, j'espère vous combler

3Likes
6Comments
619Views
AA

5. 5 : Princesse Cendrillon

[Un autre chapitre assez court par ce que je voulais donner les titres voulue. :3 ~A ]

Vendredi, 15heure 30 minutes exactement.

La même voiture de Gilles Smith se gare devant chez moi. Je suis déjà prête heureusement. Je tiens mon téléphone entre mes mains et mon script. Je suis nerveuse en regardant l'homme dans sa voiture, le regard baissé sur son téléphone.

-Lacey ?

-Hum ?

Ma mère me regarde et me sourit.

-Tu n'y vas pas ?

Je réalise que je suis plantée devant la bai vitrée du salon.

-He oui ! Tout de suite d'ailleurs.

Je lui sourit et elle m'embrasse sur la joue.

-Bonne journée ma jolie. Fait de ton mieux.

-Sans aucun doute.

Je sort donc de la maison, m'avançant vers la voiture. Je la contourne et m'assoie cotée passager. L'homme me remarque et sourit.

-Bonjour Lacey !… je suis désolé, je ne t'avais pas vue, j'attendais qu'il soit 16heures avant de venir t'embêter.

Il me grimace en riant et démarre la voiture.

-Je suis contente de vous revoir Mr.Smith.

-Appel moi Gilles.

Nous quittons la maison calmement en discutant. Je demande si on peut mettre la radio et il accepte. Je choisi un poste pour écouter "Time of your life" de Green Day. Nous discutons calmement en riant légèrement. Il semble un père de famille.

"J'ai confiance en toi Lacey, tu es exactement ce qu'il leur faut :) <3"

Je sourit à l'idée.

Harry ne m'a pas dit son résultat. Il a dit qu'on ne lui avait pas donné de réponse. Je me retourne donc vers Gilles et sourit.

-Vous avez pris Harry en audition alors ?…

-Harry ?…

-Styles. Harry Styles.

-Ho … oui. S'est un beau jeune homme.

Juste sa ?… rien d'autre ?

-Il est sympathique. On s'entend bien lui et moi.

J'affiche un sourire comme pour encourager la cause de Harry et il me répond par un sourire.

Il gare la voiture et me fait monter dans un immeuble. Dans une salle noir avec une caméra et une dizaine de personne qui me salut avant qu'on m'invite à m'assoir à l'avant, sur une chaise de tournage, comme on voit toujours dans les films.

-Lacey, tu es devenue Alice maintenant. Tes moindre fait et geste sont elle et non toi. D'accord ?…

-Compris.

Je sent mon cœur battre.

-Parle nous de ton caractère.

Je regarde la personne qui m'a dit sa et reste silencieuse, comme hésitante, puis commence à me décrire, moi, Alice.

-Je suis… un peu indécise. La preuve, je ne vois même pas comment me décrire. (Je prend une légère pause en riant presque légèrement) Je crois que je n'ai pas à me décrire. Je crois que vous devriez me découvrir.

J'affiche un sourire détendu et on me pause une nouvelle question.

-Que penses-tu de ta belle-famille ?

Je ris sarcastiquement et répond. Je répond à chacune de ses questions. Étonnement, je me plais bien. J'ai due plaisir à me prendre pour quelqu'un d'autre.

Puis juste après, on m'emmène dans une loge pour me maquiller et me peigner.

-Dites… vous m'avez trouvé comment ?…

L'homme qui s'occupe de moi était présent. Il sourit amusé.

-Je t'ai trouvée adorable.

Je répond par un simple sourire. Tout le monde aurait répondu sa.

Gilles revient me prendre à la loge et nous partons vers chez moi. Il est 17heure26 déjà. Mes cheveux son légèrement bouclé et le tour de mes yeux à un léger maquillage. Le tout n'est pas imposant mais plutôt doux et sage je trouve. J'adore.

La voiture se gare devant chez moi et Gilles débarque avé moi pour lui aller parler à ma mère pendant que je vais me préparer.

Je redescend à 18heure36. Toute prête. Je n'ai pas enfilée les chaussures et je m'avance dans la cuisine pour montrer le finale à ma mère. Gilles est toujours là.

-Waow. Tu es ravissante. S'exclame ma mère en venant me serrer contre elle.

-Lacey, tu es magnifique …

Je rougie. Enfin, je sens mes joues devenir chaudes et je sourit.

La sonnette se fait entendre et je me retourne pour courir à la porte, mais ma mère me demande de rester à la cuisine avec Gilles.

Harry entre dans la maison. Je suis sur le coup, émerveillée de le voir puis à son sourire et je souris et m'approche alors qu'il me tend les bras pour me serrer contre lui. J'entend un petit déclic et tourne la tête pour voir Gilles avec son appareil photo.

-Pourquoi ?… je demande en riant et me décollant doucement d'Harry.

-Harry et ta mère voulaient des photo.

-Merci !

J'éclate de rire doucement et regarde Harry, il est beau. Son costume est normal, mais il est vraiment beau.

-Tu viens à l'extérieur pour prendre des photo ? Me demande t'il.

-Oui oui. Je veux bien.

Il me tend l'avant bras et je glisse doucement ma main dessus et nous avançons vers la porte, il en profite pour me chuchoter à l'oreille.

-Tu es la plus belle.

Je rougis, cette fois s'est évident.

Dehors, il n'y a aucun véhicule. Je suis un peu confuse, mais Harry ne semble pas remarquer. Gilles nous placent l'un à côté de l'autre, moi les mains croisée et Harry un bras sur ma taille.

-J'ai l'impression de prendre des photo de mariage.

Tout le monde éclate de rire au commentaire de Harry. Je le regarde rire en riant aussi. Il a de si beaux yeux. Il croise mon regard et me prend la main d'un geste. Il me tire doucement vers la rue et je peux remarquer une limousine blanche.

Il ne me tire pas vers la limousine, il s'arrête en plein milieu de la rue, face à moi en me tenant la main.

-Lacey, j'ai reçu le rôle de Keith.

Je sourit immédiatement.

-Je suis sûre que tu l'as mérité.

-Tu ne veux pas savoir qui sera Alice ?…

Je penche un peu la tête sur le côté, sans avoir dévié le regard.

-Qui sera Alice ?…

-Toi.

Je sourit légèrement alors qu'il me rapproche et prend mes deux mains pour me faire valser. Je me laisse faire.

-Que me raconte tu ? Je n'ai pas eu mes résultats Harry.

Il garde un sourire muet sur son visage en me regardant. Je sourit et me laisse emporter dans la danse. Je sais qu'on a l'aire ridicule au centre de la rue, comme sa. Mais je ne suis pas trop gênée avec lui.

-Demande à Gilles.

Il s'arrête doucement et je me retourne face à Gilles.

-S'est vrais ?

Il rabaisse l'appareil photo et sourit.

-Lacey Jones est officiellement notre actrice principale qui jouera Alice.

J'explose de joie intérieurement et je saute dans les bras d'Harry qui me prend contre lui en riant avant de me tirer doucement vers la limousine. J'accroche ma main à la sienne et mon regard au sien. Je fais un signe derrière moi pour dire au revoir à ma mère. Il finit par s'arrêter et s'approche de moi pour me ramasser en princesse et m'emmener vers la limousine en riant. Il m'y dépose et je me déplace pour lui laisser une place alors qu'il vient s'assoir à mes côtés. Harry s'assoit et ferme la porte avant de donner dans la fenêtre devant nous deux petit coups.

Le silence s'installe quelques secondes entre nous, il regarde droit devant lui, comme gêné. Je m'approche de sa joue et dépose un baiser.

-Merci pour tout.

Il me regarde finalement, un léger teint rouge aux joues et me tend une main pour que j'y dépose la mienne, ce que je fais en y déposant même les deux mains. Il rit légèrement et je l'accompagne.

-Princesse Cendrillon. Je te l'ai dit, tu es exactement ce qu'ils recherchaient.

Je ris de nouveau légèrement.

-Et tu seras le prince. Comme en ce moment.

-Ha donc nous somme le couple royale ?

Il me regarde, un sourire charmeur amusé aux lèvres. J'ai légèrement chaud. Il est beau… il est sympathique… il me plait bien.

-Je n'ai pas d…//

-oui. Tu l'as dis, princesse.

Je ris et il me rapproche de lui et j'appuie ma tête sur son épaule. Son bras passe autour de mes épaules. Je suis bien. J'ai l'impression qu'Harry n'est pas la même personne que j'ai toujours imaginée, il est encore mieux. Je pensais qu'il était du genre négligeant avec ses petites amies mais il ne semble pas. Je tourne la tête vers lui, pour le regarder, le menton sur son épaule je suis tout près de son cou et il sent bon. J'ai juste envie de lui faire un câlin. Mais il me trouverait bizarre. Je suis moi-même étonnée d'être aussi à l'aise avec lui. Je me surprend vraiment, beaucoup, autant que lui me surprend en étant ici. Près de moi, pour mon bal.

Un instant.

Je viens de me comparer a sa petite amie ?

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...