Game.

Jade est une élève modèle. Elle a sauté deux classes, n'a jamais eu de petit ami. Elle a toujours été seule. Seule jusqu'à lui.
Louis est un "populaire". Il a redoublé, il enchaine les conquêtes, les coups d'un soir. Il a toujours été entourer. Entouré jusqu'à elle.
Ils vont découvrir l'amour ensemble. Un jeu, un joueur, un jouet. Qui rigolera? Qui pleurera? Qui gagnera?

24Likes
3Comments
1577Views
AA

9. We are only friend.

On frappe fortement à la porte d'entré. Je me lève péniblement. Je referme mon peignoir sur mon corps frêle. Je m'approche. Des coups résonnent à nouveaux. Je m'approche doucement et d'un pas hésitant.

-C'est... C'est qui ?

-C'est Louis.

J'ouvre calmement la porte mais Louis en a décidé autrement et dès qu'elle est déverrouillée, il la pousse, entre et me serre dans ses bras. Je suis prise par surprise mais je me laisse aller et j'encercle sa taille. Il embrasse mon crâne avant de mettre ses deux mains sur mes joues pour pouvoir me voir. Il souffle un long moment en voyant mon état. Les cheveux en batailles, des cernes, les yeux encore rouges et les larmes tout juste sèches sur mon visage. Il passe ses pouces sur mes joues. J'ai le regard vide. Ses yeux le trahissent et montre son inquiétude. Il pose délicatement ses lèvres sur les miennes avant de coller nos fronts. Il ferme les yeux.

-Ca fait des jours qu'on a pas eu de tes nouvelles.. Tu ne répondais à plus rien.. Même à Alison... J'étais vraiment inquiet..

-J'avais juste besoin d'être seule.. Et c'est toujours le cas..

-Tu.. Tu veux en parler?

Je m'écarte de lui, prends sa main et l'entraîne dans le salon. J'attends qu'il s'asseoit pour pouvoir m'installer contre lui. Je pose ma tête sur son épaule et joue avec ses doigts.

-Elle est partie..

-Qui ça ?

-Ma mère.. Comme la plupart du temps..

-Comment ça ?

-À cause de son travail.. Elle part pendant des mois, loin de moi, je me retrouve seule à chaque fois.. Je risque de ne plus la voir pendant une année entière.. Je ne vais jamais tenir sans elle..

J'explose une fois de plus en sanglots. Il ne répond rien, il se contente juste de me serrer dans ses bras. Il commence à fredonner une petite musique et il me berce légèrement. Mes yeux se ferment tout seul avant de se rouvrir brusquement. À bout de force, je cède à la tentation et tombe de sommeil dans les bras de Louis.

Encore une de ses nombreuses blagues. À force de rire, un manque d'air se fait ressentir. Je tente de me calmer. Mais c'est sans compter sur une grimace de mon petit ami. Je m'écroule une fois de plus de rire.

-Louis arrête.. Je vais mourir si je ne réussis plus à respirer.

Il s'approche dangereusement de moi. Je fais volte face. Il est proche de moi. Il se colle à moi. Il me soulève et me pose sur le plan de travail. Il m'embrasse partout sur le visage pour terminer par ma bouche. Ses mains sont sur mes hanches et les miennes passent dans ses cheveux. Avec ses doigts, il fait des ronds plus ou moins circulaire. Même à travers mon jean, des frissons me parcourent le corps. Je mets fin au baiser et le regarde dans les yeux. Je me mord la lèvre inférieur ce qui le fait rire. Je souris en retour. Il se rapproche encore plus de moi de façon à ce que son torse touche ma poitrine. À vrai dire, je suis gênée. Je n'ai pas l'habitude d'avoir une telle proximité avec un garçon, malgré le fait qu'il soit mon petit ami. Il m'embrasse à nouveau avec plus de fougue. Il passe ses mains sous mon tee shirt, sans pour autant, me l'enlever. Il passe habilement ses mains de mon ventre à mon dos, en passant par mes flancs. Des frisson incontrôlés apparaissent. Le rouge me monte au joue alors que lui, il rigole. Je le frappe gentiment à l'épaule. Il pose délicatement ses lèvres sur les miennes.

-Je suis désolé de tout casser, mais ils sont où les wc ?

-Là bas.

Je lui montre une porte du doigt. Il me sourit et se dirige vers cette dernière. Il ferme la porte quand mon téléphone sonne. Je le prends dans ma main et le déverrouille. Une vidéo et des photos. J'ouvre la vidéo et la visionne. Les larmes coulent les unes après les autres. Elles s'échouent soit sur ma cuisse, soit sur le sol. En quelques secondes, je viens de tout perdre. Mon petit ami et ma seule amie. Je n'ose même pas regarder les photos. Mais le besoin de savoir prends le dessus. Je les regarde. Des morceaux de conversations entre Alison et Louis. Ils parlent de moi ou de leur soirée de la veille. Des critiques d'un côté, mais une défense de l'autre. J'en lis plusieurs et comprends que Louis menaçait Alison pour ne pas qu'elle me dise ce qu'il se passait mais elle l'a quand même fait. Après tout ça, un message est écrit «Depuis le début j'ai essayé de te mettre en garde, de te protéger mais tu ne voulais rien entendre. Même si t'envoyer ça, me fait horriblement mal, je n'ai pas le choix.. Je n'ai pas envie que tu finisses comme moi, à être là juste pour assouvir les pulsions des garçons du lycée.. Je sais que je t'ai déçu.. Tu pensais pouvoir me faire confiance mais en fait, je suis comme lui.. Même si je m'excuse, ça n'effacera pas ta peine.. Mais je ne supporte pas de mentir.. J'espère qu'on parle de tout ça demain.. Bonne nuit, Alison.». J'entends la chasse d'eau. J'écris rapidement «Je ne t'en veux pas, je suis même reconnaissante envers toi. Ce n'est pas toi la fautive mais lui. Avec ton aide et celles d'autres filles, qui le souhaitent, on va arrêter tout ça. A demain♥». Je pose calmement mon téléphone à côté de moi et attends que Louis sorte. Ce qui se passe dans les secondes qui suivent. Il sort avec le sourire qui disparaît quand il me voit. Il accourt pratiquement vers moi. Je le repousse et descend du plan de travail. Je marche dans la cuisine, dos à lui.

-Tu ne m'as jamais dit si tu faisais des soirées avec des amis ou ce que tu faisais en partant de chez moi.

-Pour les soirées, ça m'arrive de temps à autre et quand je rentre de chez toi, je joue à la ps3 ou je fais mes devoirs. Mais pourquoi cette question ?

Prise d'une colère intense mélanger à de la tristesse, j'attrape mon téléphone et lui montre la vidéo de lui et Alison. Il la regarde attentivement sans aucunes expressions sur son visage. Je reste face à lui, les bras croiser. À la fin, il relève son regard vers moi. Il pose le portable et tente d'attraper mon bras, que j'esquive.

-Ce n'est pas ce que tu crois, Jade.. C'était bien avant qu'on soit ensemble.

-Pardon ?! Bien avant ?! Tu te fous de ma gueule là Louis.. !

-Mais pas du tout, tu es la seule que j'aime ! Je ne vois personne d'autres ! Je te le promets !

-Ah oui ?! Et ces messages ?!

Je lui montre les screens des messages qu'Alison et lui ont échangé. Un visage totalement neutre. Il laisse paraître aucunes émotions, aucunes sensations. J'attends patiemment.

-Je n'ai rien à dire.

-Sors.

-Mais...

-C'est quoi que tu comprends pas ?! Casses toi !

Il se lève, prends sa veste puis m'adresse un regarde désolé. Je soutiens mon regard. Il sort en claquant la porte.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...