Red Tulips

Présentation de l'auteur :
"J'aimerai devenir écrivain"
J'adore lire et écrire et j'aimerai vous faire partager ce que je fais.
J'écris avec mon cœur et mon humeur.
Je m'inspire de la vie , du monde extérieur et intérieur , de vous , des personnes que j'observes discrèrement.
On m'a souvent dit que je n'était pas seule dans ma tête.
Ca doit surement venir de là...
Je suis ,
Folle mais calme.
Discrète mais bruyante.
Gamine mais mature.
Mignone mais fais peur.
Bizarre mais normal.
Différente mais comme tout le monde.
endormie mais vois tout.
écouteurs dans les oreilles mais entend tout.
Née bouchée mais sens tout.
Tête en l'air mais reste connecté.
Mains occupé mais touche tout.

10Likes
0Comments
553Views
AA

5. chapitre 4

Chapitre 4:"Robert Kennedy a dit un jour; La tragédie doit nous permettre d'atteindre la sagesse. Elle ne doit pas nous servir de guide"

Elles étaient assise sur le canapé en cuir et attendait.Partout où elle levait les yeux ça brillait.

Des personnels un peu partout.

Ils était sans aucun doute très riche.

Les tasses dans lesquels était en porcelaine et le calme régnait dans la demeure.

"Navré de mon retard mais mon fils ne voulait pas s'endormir"

Dit un homme assez grand en tendant sa main vers les deux femmes.Il avait des yeux profonds verts/marrons , des cheveux chatains et la peau légèrement bronzée.On pouvait voir ses muscles par sa chemise assez serrée.

C'était , en quelque sorte , l'homme parfait.

"Pas de soucis"

Dit la mère en lui serrant la main suivi de sa fille.

"-Ma soeur finis de se préparer , on peut simplement discuter en attendant si cela ne vous pose pas de problème.

-Bien sur ! dites-en moi un peu plus sur elle.

-Et bien , en toute modestie , elle éduquer à la perfection.Elle a déjà son bac ...

-Mais elle n'a que 17 ans !

-Oui, mais elle a fait presque toute scolarité à la maison.Elle a donc appris très vite , étant donné qu'elle n'as pas été distraite par quoi que soit.

-Pourquoi a-t-elle pris des cours à la maison ?

-À cause d'un certaine évènement...

Depuis ce jour là j'ai pris les choses en mains.

-Quelle évènement ?

-C'est une longue histoire vous savez.

-On a tout notre temps..."

~Pendant ce temps à l'étage~

Elle était si pâle et fine , contrairement à ses frères.Elle étaot au bord de l'anorexie.

Tout lui retombait toujours dessus.

Des géniteurs morts , la dictature de ses aînés.

Une enfance douleureuse , une adolescence emprisonnée.

Elle avait de long cheveux chatain doré qui lui arrivait jusqu'au bas du dos.Elle était vêtu de violet.Sa couleur préféré.

Des ballerines blanches assortit à son noeud dans les cheveux.

Elle n'était pas très grande, mais le paraissait avec son dos droit.

On aurait dit une vrai danseuse étoile.

C'était une fille très rêveuse.

Elle faisait passer le gros pinceau de maquillage de sa belle-soeur sur sa joue.

Du maquillage ? Jamais.

Ça lui était interdit.Et puis de toute façon elle ne savait pas se maquiller.

Elle voulait juste faire comme les grandes dames importantes.

Se sentir belle.

Elle rêvait de la vie parfait.

La fille aimer par tous et libre, un mari amoureux , un mariage inoubliable et une fin de fille heureuse.

Comme dans les films.

Elle avait eu le temps d'en voir des films.

Mais ses frères était un des plus grands obstacles dans sa vie.

Pourtant elle aimait plus que tout , elle ne se rebellait pas et se pliait en quatre pour eux.

En parlant d'eux.Elle était leur copie parfaite en plus petite , plus fine et ses lèvres à elle était plus rose.

Elle avait tout comme sa mère et contrairement à ses frères du bleu aux bordures des yeux.

Elle se demandait qui était son futur époux.À quoi ressemblait-il ?

Allait-il l'aimer ?

Allait-elle l'aimer ?

Après s'être parfumer elle desendit pour rencontrer sa future belle-mère.

À chaque marche passé , leur voix se faisait entendre.

Arriver en bas des escalier , elle laissa apparaitre un sourrir sur ses lèvres avant d'aller baiser les mains des invités et de s'assoir.

"Mais qu'elle politesse"

Fit remarquer la mère.

"Je ne vous ai pas mentis !"

Ajouta son grand frère.

Elle sourie timidement et dit merci de sa petit voix aigu.

"Quelle beauté !"

S'écria sa future belle soeur.

Le rouge lui montait au joues.Ce n'était que rarement qu'elle recevait des compliments.

"-Oh mais ne rougis pas voyons.

-Il faut dire qu'elle n'y est plus très habituer depuis les derniers évènements..."

Elle baissa le regard à l'entente derniers mots prononcer par son grand frère.

"Tu sais..."

Commença la mère de son futur époux.

"La tragédie doit nous permettre d'atteindre la sagesse."

À l'entente de ces mots elle releva la tête et finis la phrase de la femme qui se tenait en face d'elle.

"Elle ne doit pas nous servir de guide"

Termina-t-elle avant que son frère ajoute :

"Robert Kennedy"

Les trois se regardèrent le sourrir aux lèvres.

"Et bah voilà un point commun entre nos deux familles"

Ajouta la soeur du futur époux qui avait était un peu mise de côté.

Est-ce que la littérature peut vraiment rapprocher deux familles aux pounts de s'unir à vie ?

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...