Âmes soeurs

Une fille. Un garçon. Elle, le petit chaperon rouge, lui, le grand méchant loup. Ils n'ont qu'une chose en commun: Ils s'aiment à comme deux âmes sœurs. A travers les horreurs qu'ils ont vécu à cause de l'un et de l'autre, ils s'aimeront toujours.

- Un thriller.

3Likes
1Comments
307Views
AA

3. Chapitre 3

[Chapitre 3]

Dans mon lit, je réfléchissais à la journée passée. Depuis ce que Junhyung m'avait dit, je ne faisait qu'y repenser. Un soupir m'échappai. Je regardai à travers la fenêtre. Les étoiles brillaient comme les yeux de Junhyung. Je crus bien que j'en pinçais pour lui. Trop de pensées se bousculaient dans ma tête. J'allumai l'iPod et mis Breath de Beast. La voix du premier chanteur retentissait dans ma tête.

Doucement j'ouvris mes yeux et essayai de voir clairement. Quelqu'un avait frappé à ma porte. Je me levai et me frottai les yeux pour enfin ouvrir la porte.

- Bien dormi?

Junhyung m'observait. Il était déjà habillé et apprêté. Quelle heure était-il donc?

- Il est dèjà 12 heures passées. Je t'invite à venir manger avec moi. Pique-nique?

Apparemment il était de fort bonne humeur.

- Mmh.

- Bon, ok le temps que tu t'habilles, je t'attends dans le salon. 

Et voilà qu'il était sorti.

- Go Hara est partie une semaine voir ses parents. Elle ne pourra donc pas t'embêter.

Nous étions assis sur une nappe, au parc, près de l'étang et mangeions notre pique-nique. Une pensée traversa mon esprit. Nous serons seuls dans le l'appartement. Je faillis m'étrangler avec ma tartine de crabe.

- Ça va?

Je toussai fort. Je montrai mon pouce pour lui signaler que tout allait bien. 

- Tout-tout va bien! C'est rien.

Il me tint la main et me tapota dans le dos. 

- Tu es sûre? 

Il me regarda inquiet. Je me levai.

- Tout va bien, je t'assure.

Je l'aidai à ranger la nappe et m'étirai. Après avoir mis notre sac sur le dos, nous nous aventurèrent dans le petit bois. Pendant un bon morceau du chemin, nous restèrent silencieux. Et puis cette question me revins en tête.

- Pourquoi tu es venue à Séoul toi?

Il s'arrêta et secoua ses cheveux. Il marmonnât quelque chose d'incompréhensible. 

- Comme toi... Enfin pour mes études. 

Il continua de marcher, mais je restai sur place. 

- Mensonge.

Il s'arrêta brusquement.

- Ce n'est pas vrai ce que tu me dis.

Léger rire de sa part.

- Tu as fort caractère, ça me plaît.

Décidément il ne me répondra jamais. Mais je restai têtue.

- Dis-le moi.

Il se tourna enfin vers moi. Il sourit et baissa la tête pour ensuite la secouer. Puis il avança vers moi.

- Ne sois pas si curieuse, si je te dis que c'est comme toi.

Il me prit la main. La sienne était grande et douce mais forte. Je levai le regard vers lui. Il était une tête plus grand que moi. Il me sourit. Autour de nous c'était le désert. Le ciel était orange-rose, le soleil avait bientôt disparu derrière l'horizon. Il passa sa main sur ma joue jusqu'à mes lèvres. J'eus un frisson. Je ne bougeai plus d'un poil. Mon coeur battait fort et Junhyung me fixait toujours comme si ses yeux allaient se noyer dans les miens. Il coinça une mèche de cheveux derrière mon oreille. Il tint mon menton et approcha son visage du mien. Sa deuxième main tenait mon visage. Ses lèvres n'étaient plus loin des miennes. Je me laissais faire, incapable de bouger. Tout allait vite. Je ne sentis plus que son odeur de lavande et de propre, un goût sucré dans ma bouche et sur mes lèvres. Il me paraissait que des heures de soient écoulées, alors que ce n'était que quelques secondes. Je fermai les yeux et dégustait se moment fabuleux. Des milliers de frissons me chatouillaient et seulement les feuilles des arbres faisaient du bruit. Sa main descendit le long de mon bras pour s'arrêter à ma main. Nos doigts se croisèrent.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...