Âmes soeurs

Une fille. Un garçon. Elle, le petit chaperon rouge, lui, le grand méchant loup. Ils n'ont qu'une chose en commun: Ils s'aiment à comme deux âmes sœurs. A travers les horreurs qu'ils ont vécu à cause de l'un et de l'autre, ils s'aimeront toujours.

- Un thriller.

3Likes
1Comments
329Views
AA

15. Chapitre 15

[Chapitre 15]

Un pressentiment extrêmement terrible se logea dans mon ventre. Je restai immobile, mais lentement, la poignée se baissa. Il faisait sombre, difficile de voir. Incapable de faire quoi que ce soit, je retins mon souffle. Ça y est, on va de nouveau m'emmener, le policier ne pourra plus m'aider. Je commençais à haleter tellement j'étais désespérée. Je mis ma main sur ma bouche et me planquât dans le lit de camp. Je laissai une petite ouverture pour pouvoir voir ce qu'il se passait.

La porte s'entre-ouvrit comme si la personne derrière avait beaucoup de mal à l'ouvrir. Je priais pour que ce ne soit pas l'homme en noir. Mais à ce moment là je vis que l'homme, vue la carrure d'homme, perdait du sang, par petite goutte puis parfois plus. 

Plop. Plop. Plop. Un bruit régulier se créa. Je me retins de ne pas hurler tellement j'avais peur. Je suais en dessous de l'édredon et mon ventre collait aux draps. Ma respiration allait beaucoup plus rapidement, j'avais de plus en plus de mal à respirer.

La vague silhouette s'avançait vers le lit de camp en boitant. Je me blottis dans un coin du lit. Je tremblais comme une feuille. Très doucement la couverture de souleva et avant que je puisse hurler, une main se déposa sur ma bouche. Je me débattait et essayai de me dégager de son emprise.

- Chhut...

Je stoppai net. Je respirai tellement fort que je dus prendre une pause pour reprendre mon souffle. Je voulus à nouveau me dégager mais la voix...

- Jiyeon... Je-suis là... Tais-toi.. Il-

Il gémis de douleur.

- Il-il ne faut pas qu'il nous- entende...

Non. Non, non et non. Réveille-toi, ne te fais pas d'espoir! Il n'est pas là. D'ailleurs personne n'est là. Tu ne te trouves pas là, tu n'as jamais rencontré cet homme...

Il déposa son index sur mes lèvres.

- Non! Tu n'es pas là je vais me réveiller! 

Soudain il enleva son index et frotta mes larmes. Sa joue était couverte de sang séché, le reste de son oreille tant bien que mal bandée. Il déposa ses lèvres sur les miennes. Si là je rêvais, c'était bizarre. Ses lèvres étaient sèches mais son contact était quand même agréable. Je ne pensai même pas qu'il était sensé être mort et ... Qu'est-ce qu'il faisait là? Je fis de grand yeux, trop d'émotion me bousculait dans ma tête. Je ne savais pas si je devais être triste, heureuse, perplexe, soucieuse, méfiante, gentille ou encore choquée. Bref. Ne sachant quoi faire, la première chose que je vus sont ses blessures. Il perdait beaucoup de sang au tibia et à l'oreille. Pas le temps de demander où était passée la balle dans ... 

- Reste-là! Ne bouge pas! Couche-toi sur le lit! Mais je t'en supplie ne pars pas à nouveau!

Je pleurai déjà et fonçai dans la salle de secrétaires. Je fouillai tous les tiroirs à la recherche de bandages, désinfectant et pincette. Me cassant la figure au milieu du désordre, je sortis enfin pour retourner vers lui. Cette fois-ci, peut importe ce qu'il s'est passé, je ne le laisserai plus partir.

- Ne bouge pas.

D'une voix douce, j'essayai de réconforter Junhyung. Une pincette dans une main, une compresse dans l'autre, je soignais ses blessures. Il faisait des grimace à chaque fois que je le touchais avec la pince. Son oreille était déjà soignée, j'avais du mal à sortir la balle de plomb dans son tibia. Un silence s'était installé entre nous. Il me laissait tout simplement faire, soulagé de pouvoir être soigner. 

Lorsque j'atteins enfin le morceau de plomb, il eut tellement mal que pour s'empêcher de réveiller le policier, il s'empara de l'édredon et enfouit sa tête dedans. Triomphante, je levai ma main droite en l'air. 

Les larmes aux yeux il leva sa tête et me souris tant bien que mal. Je lui souris en retour et me remis au travail.

- Il faut que je m'en aille... Mais je ne pourrai pas y aller seul, j'ai besoin de toi.

Junhyung chercha mon regard.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...