Ocean Eyes

*Les chansons "écrites" par Fanny Jane sont des chansons qui existent déjà*
*C'est Adam Young qui a écrit ces MAGNIFIQUES FABULEUSES chansons, HootOwl un jour, HootOwl toujours <3*

Prologue:
Salut... Comment pourrais-je me présenter? Je vais y aller avec le plus facile. Je m'appèle Fanny Jane Desrives, je suis irlandaise, j'ai les yeux verts, le cheveux blonds et j'habite à Londres depuis que j'ai 6 ans. J'ai perdu mon meilleur ami. Une chance que je n'ai pas perdu Carnet. Ou bien mon talent d'écrivaine. Et il a réapparu dans ma vie, 12 ans plus tard.

10Likes
0Comments
347Views
AA

1. 24 novembre 1998 (Fanny a 6 ans, Niall 7)

Partie 1: How I became the sea

"June was the lobster shell,
I dug by hand,
A haven that hid me well,
Beneath the sand"

Il y a cet idiot de Sam qui n'arrête pas de me dire des mots méchant et de rire de ma grandeur, puisque je suis la plus petite de ma classe. On s'est jamais parlé, et il a commencé à m'harceler. Plus il y a de monde autour, plus il aime ça.
 Il se trouve à quelques pas de moi et il aborde ce sourire dont j'ai toujours peur. Sam vole souvent mon doudou et tire mes cheveux. Il s'approche de moi accompagné de ses amis.

-Tu es tellement minus, tu devrais manger ta soupe, ça te fera grandir!

Il commenca à me frapper et prend mon doudou. 

-Naine! Stupide Fanny, personne ne pourrait aimer un fille aussi laide, dit-il avec une face de dégout.

Il me tire les cheveux et s'apprête à me donner un coup de poing dans le ventre.

-Hé toi! Tu pourrais peut-être apprendre à traiter une fille avec respect, non?

C'est Niall. C'est mon meilleur ami et il a un an de plus que moi. Il sait que Sam me fait mal et me protège contre les insultes que je reçois souvent. Je suis contente de l'avoir comme ami parce que sans lui, Sam serait toujours sur moi en train de me dire des choses méchantes.

Sam me redonne mon doudou et part en courant accompagné de ses amis (tout aussi crétin que lui, mais si ma mère apprenait que je dis "crétin", elle serait probablement fâchée, donc je dis ce mot dans ma tête).

Niall me prit dans ses bras et me dit:

-Est-ce qu'il t'a fait mal?
-Il m'a tiré les cheveux et m'a dit que personne voudrait de moi parce que je suis laide.

Je ne lui ai pas spécifié qu'il m'a frappé deux ou trois fois, il est tellement protecteur envers moi.

-Non, Fanny! Tu es très belle et Sam n'est qu'un idiot. Il ne sait pas comment être gentil avec tout le monde et crois-moi, il n'aura pas beaucoup d'amis dans sa vie.
-Mais Niall, tu es mon seul ami...
-Le nombre d'amis n'a aucune importance. Ce qu'il compte, c'est ceux qu'ils ne t'auront jamais laissé tomber.

J'adore la façon dont il répond à mes questions. C'est toujours des dictons que je ne comprend pas, et à chaque fois que je lui demande d'expliquer clairement, il dit que je comprendrai plus tard.

-Je dois te laisser Fanny. Allez, à demain!
-À demain Niall!

Je me demande si un jour il va me laisser tomber, pour que je puisse comprendre ce qu'il m'a dit.

Ma mère vient d'arriver avec sa voiture. Avec sa tristesse habituelle. Je sais, juste en regardant dans les yeux de ma mère, que mon père l'a encore frappé. Comme moi et Sam, mais mon père fait encore plus mal. Il m'a déjà frappé à quelques reprises et a déjà essayé de m'étouffer. Si il boit trop de la boisson que je ne dois pas boire, il devient méchant et fait pleurer ma mère. Les parents de Niall ne font pas ça, ils sont toujours de bonne humeur et Greg aussi. Niall n'est pas au courant de ce qui se passe chez moi, parce que mon père m'a déjà dit que si j'en parlerais à qui que ce soit, ni même à un des membres de la famille, j'aurais des gros ennuis.  Je préfère ne rien dire.

Moi et ma mère avons toujours peur de ce qui nous attend chez nous. On ne sait jamais si il va faire pleurer ma mère.

Niall m'a déjà dit d'écrire ce que je pensais dans un cartable. Si je me souviens bien, c'est appelé un carnet intime. Il m'a expliqué qu'il ne peut pas dire ce qu'il pense, il m'écoute toujours et que personne dans ma famille peut le lire. Je trouve que c'est une bonne idée. J'adore les idées de Niall!

**
Comme d'habitude, mon père a trop bu de la boisson et s'en prend à ma mère. Les yeux dans l'eau, je monte à grandes enjambées dans ma chambre et je prend le carnet avec des papillons dessus.
J'ai toujours adoré les papillons. Ils ont tout plein de couleurs et pendant l'été, je passe mes journées à en captuer avec des filets à papillons que je fabrique moi-même. Je suis tellement passioné de ces insectes que je suis capable de reconnaître les Monarques et les Vice-Rois. Ma mère aussi est une amoureuse des insectes.

J'ai pris un crayon et j'ai commencé l'écriture de mon carnet intime. Je n'ai pas vraiment une bonne écriture et j'ai beau essayer d'écrire du mieux que je peux, je ne suis pas capable d'écrire une phrase sans fautes. Ma mère m'a dit que j'ai la dyslexie et que ma grand-mère aussi. À cause de ça, j'ai de la difficulté à récolter des bonnes notes en français. Je ne prends pas attention à mon ortographe quand j'écris dans le carnet, de toutes manières, je suis la seule à pouvoir le lire.

«Cher carnet intime,

Ojourdui sam a éter méchan avec moi. Une chance que niall est arriver! Il est toujour jenti avec moi, et mon papa est encor méchant avec ma maman. Ma vie es un vrai cauchemar et j'ai hât de partir de ma maison.
Au revoir Carnet, Fanny Jane Desrives
PS: je vai te doner un nom: Carnet»

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...