Truly.

Ceci est une fiction en français. Probablement traduite en anglais par le temps. J'espère que vous aimerez... C'est une histoire divisée en 3 parties distinctes : Truly, Madly & Deeply (Vraiment, Follement & Profondément) Un simple concert pourrait changer la vie de 4 jeunes filles. Émie, personnage principale, est la soeur aînée de Constance. Rose & Jade, ses meilleures amies, seront avec elle tout au long de l'histoire. Histoire de pure amitié, voire famille, qui se changera peut-être en amour... À vous de voir ! Surprises, fous rires, chicanes, amours et déceptions vous attendent. Aussi, je tiens à vous mentionner qu'elle est la première partie d'une trilogie. Le deuxième sera Madly et le dernier Deeply. Ce qui forme Truly, Madly, Deeply. Vous allez comprendre le lien à la toute fin ! J'espère que vous aimerez. Sur ce, bonne lecture !


5Likes
1Comments
1813Views
AA

9. Mauvais souvenirs

Je n'avais même pas commencé à expliquer à Louis mon histoire, et les larmes se retenaient de couler. Louis me regarda dans les yeux amicalement. Son regard semblait me dire: ''C'est correct, tu peux pleurer. Fais-moi confiance, je suis là.'' Mais je voulais rester forte. J'ai alors commencé mon histoire: ''C'était en 2009, donc l'an passé. Ma mère et moi venions de revenir du travail. Une très dure journée. C'est alors que ma mère reçu un appel, qui était pour moi. Elle me passa le téléphone.'' L'histoire défilait dans ma tête, je me rappelait de chaque détail, de chaque seconde. Je savais exactement ce qui c'était passé tout autour de moi. Ça me hantait, c'était comme si je revivais l'histoire. J'avais de la difficulté à continuer mon histoire, trop douloureuse pour mon âme fragile. ''Tu es cappable, Émie. Dis-moi.'' J'ai pri mon courage à deux mais, et j'ai continué. ''C'était mon professeur de danse. Celle-ci m'annonçait que j'avais gagné ma dernière compétition, finissant en première place. Cet exploit me rapportait un trophée et une somme d'argent pour mon studio. Ravie par cette nouvelle, j'ai voulu fêter ça. Ma mère était très fatiguée, atteinte de fièvre en plus. Mais j'ai fait mon hypocrite et je n'ai que pensé à moi. Je lui ai demandé de me faire des crêpes, pour fêter ça. Ses crêpes semblent banales, mais elles ont changé ma vie. Ma mère est trop gentille et généreuse pour me refuser ça, elle a donc accepté. Elle avait littérallement de la difficulté à se pencher pour prendre les ingrédients. Je suis montée en haut pour annoncer la nouvelle à ma soeur, laissant ma mère seule pour préparer les ingrédients. Ma soeur et moi, après un bon 10 minutes de jasage, sommes descendues pour déguster notre récompense. Ma mère est partie se coucher sur le sofa. J'ai oublié de la remercier, et aujourd'hui je le regrettes. Trop contente de ma victoire, je suis alors partie me coucher après avoir mangé. De même pour ma soeur. Et mon père n'était pas revenu du travail puisqu'il travaille de nuit. Vers les minuit, je me suis réveillé dans une salle blanche. Je ne pouvais plus bouger. J'étais prise. Étais-ce un rêve ? C'est alors qu'une bonne dizaine de personnes sont entrées dans la salle. ''Elle est réveillée !'', ''Et sa soeur ?'', ''Oui, toutes les deux !''. Pleines de paroles, mais je ne savais d'autant plus où j'étais, pourquoi j'étais là et le pire, ce qu'il c'était passé ! C'est alors qu'une dame m'expliqua tout. ''Tu es dans un hôpital, suite à une incendie chez-toi. Ta soeur est avec toi, dans la chambre. Nous allons devoir te poser quelques questions, réponds du mieux que tu peux.'' Elle était infirmière, je crois. Mon lit remonta, et je pu voir ma soeur. Elle était toute brûlée sur le bras droit. Moi, étais-je brûlée ? Peut importe, elle allait bien. Mais le reste de ma famille ? Un homme, mon docteur je crois, arriva vers moi et s'assit sur une chaise suite à mon lit : ''Prête ?'' ''Oui.'', répondis-je. Bref, j'avais un peu peur de voir ce qui m'attendait. Mais je n'avais point le choix ! ''Quel est ton nom, ton âge et les membres de ta famille ?'' ''Émie Hutchers, 15 ans et les membres de ma famille sont mon père, Bill Hutchers, ma mère, Danicka Bélanger et ma soeur, Constance Hutchers.'' ''OK. Dernière question, après je vais voir ta soeur. Comment est-ce que tu crois, s'est produit l'incendie ?'' Je le savais, c'était de ma faute. Enfin, ce n'était pas volontaire, mais tout de même. J'avais envie de pleurer. J'ai tout expliqué l'histoire au docteur, il répondit par un simple mouvement de tête. Ma mère, trop fatiguée pour cuisiner, avait sûrement oublié de fermer le rond. Je suis restée en observation à l'hôpital durant une bonne semaine. Personne ne voulait nous parler, ni à moi ni à ma soeur, de comment allait le reste de notre famille. Ils disaient que ce serait un trop gros choc pour notre esprit perturbé pour le moment. Ils me disaient de ne pas m'inquiéter, mais ce commentaire n'aidait pas ! Je stressait chaque jour, chaque nuit. Les souvenirs, la situation me hantait. Mais qu'avait-il pu arriver à mes parents ? Après notre semaine à l'hôpital, nous avons pu sortir. Sauf mes parents ... Enfin, mon parent ...''

 

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...