Another day, Another night.

Abbygaelle March Sullivan est une jeune fille de 17 ans. Elle adore vivre sa vie comme elle le chante. Jusqu'à ce qu'on terrible accident lui gâche entièrement la vie... Les One Direction, comme on les appelle si bien au lycée, l'aideront à traverser cette difficile épreuve. Le problème est le suivant. Va-t-elle craquer ? Va-t-elle toujours avoir cette joie qui l'habitait ? -MS.

9Likes
10Comments
2118Views
AA

12. Comment lui expliquer ? - both POV

HARRY'S.

Je l'ai fait. Putain, je l'ai fait. Je l'ai embrassé. Après deux ans, j'ai réussi. Cependant, elle n'a pas réagi. J'étais déçu, j'étais persuadé qu'elle aurait répondu, qu'elle aurait ressenti quelque chose. Je souriais, me levais pour aller rejoindre les autres. Elle me suivait, retourna dans sa chambre tandis que moi, un seul signe de la main vers les garçons que j'allais déjà à l'appartement. Une bonne douche me fera passer le stress...

ABBY'S

J'allais dans ma chambre, Alyssa préparait déjà mes sacs pour partir.

-Alors, Harry, comment il l'a pris quand tu lui a dis que tu étais paraplégique ?

-Je.. Ne lui ai pas encore dit. Et pour l'instant, il le prend assez mal, de plus, il s'en veut de ne pas m'avoir retenue quand mes parents sont venus me chercher. Et moi, je m'en veux de ne pas l'avoir écouté.

J'attraipais un sac et fourra des choses dedans. Une fois l,armoire vidée, on se dirigeait vers l'ascenseur, les garçons nous emboitait le pas. Arrivés au rez-de-chaussé, un léger détail me frappa. Comme une énorme claque. Je suis sur une chaise roulante, comment je vais m'en sortir ?

-Merde. pensais-je tout haut.

Panique générale bonjour ? Je n'avais pas pensé à ça. Comment je vais faire ? J'habite un immeuble de 13 étages, je loge au 7e, cet immeuble est dépourvu d'ascenseur et en plus, mon travail, que j'entretiens à mi-temps est dans un centre commercial bondé. Qu'est-ce que je vais faire, je ne vais pas monter les 7 étages sur les fesses, non ? L'ascenseur arriva en bas, Zayn poussa ma chaise, me faisant sursauter, et m'ammena devant une Berline noire. Il ouvrit la portière et me fit m'assoir, ses mains dans mon dos et sous mes genoux. Personne n'a touché mes jambes depuis l'accident. Je n'ai jamais voulu. Je sentais la chaleur de ses mains sur mes cuisses, mais rien ne réagissait. En plus, son visage était très très près du mien. Une fois assise, je m'attachais. Zayn passa de l'autre côté de la voiture et m'imita. Louis était au volant, Liam à son côté. Sur la banquette, il y avait moi et Zayn. Derrière nous, une autre voiture nous suivait, Harry, Alyssa et Niall à son bord. Harry était assis sur le côté passager. Et il me regardait. Je me retournais, accota ma tête contre la fenêtre et je pensais. Je pensais au fait que je redécouvrais tout. Le soleil, les nuages, l'herbe, la pluie... Le chemin va être long...

HARRY'S

Je suis un imbécile. Je suis un imbécile. Je suis le roi des imbéciles. Je regardais Abby qui était dans la voiture de Louis.

-Abbygaelle... pensais-je tout haut.

-Ouais, qu'est-ce qu'elle a, Abby ? me demanda Niall.

-Oh, non, rien, j'ai pensé tout haut.

 

J'observais l'extérieur, l'esprit ailleurs. Abby occupait toutes mes pensées. La culpabilité m'envahissait, c'était atroce. Je me sens vraiment idiot. La voiture de Louis était devant nous. Elle avait la tête contre la fenêtre. Celle de Zayn était entrouverte, laissant les cheveux couleur de jais d'Abby s'envoler. Alyssa, qui était au volant, embarqua dans une allée, puis dans un parking. On était arrivés chez Abby. Une fois le véhicule arrêté, j'ouvrais ma portière pour me diriger vers l'autre véhicule, ouvrit sa portière et découvrait une Abby endormie. Je souriais. Elle était si belle... Je la soulevais. Zayn avait sa chaise, Liam, ses sacs et Alyssa, ses clefs d'appartement.

-Heu, les gars ? dit Alyssa.

-Ouais ? répondîmes.

-Elle est au 7e, sans ascenseur.

-Oh.

-On avait pas tellement prévu ça... dit Liam.

-Elle pourait venir chez moi ? intervains-je.

-T'es sur ?

-Bah oui, je lui passerai le bungalow de mon beau-père. Ça ne dérangera ni ma mère, ni mon beau-père.

[Une dizaine de minutes plus tard, chez Harry]

-Il en est hors de question ! Non, non et non !

-Mais pourquoi ? Maman, elle est paraplégique ! Elle a besoin de moi, en ce moment ! Et puis, je paireai sa nourriture, je ferai tout ce que tu voudras pour qu'elle utilise le bungalow de Drew ! S'il-te-plait ! C'est ma meilleure amie, c'est toi qui me disait plus jeune de faire n'importe quoi pour mes amis ! C'est ce que je te demande, s'il-te-plait. Maman.

Elle me regarda, d'un regard triste, les bras croisés contre sa poitrine. J'insistai du regard. On dirait qu'elle va craquer...

-Tu en parles à Drew, c'est pas à moi de lui demander. Mais je t'avertis. Si il se passe quoi que ce soit avec le bungalow, tu m'entendras.

-Oui, maman.

Join MovellasFind out what all the buzz is about. Join now to start sharing your creativity and passion
Loading ...